L’incomparable Aix Les Bains, le joyau du lac

L’Incomparable hérite son nom de l’un des plus gros diamants au monde. Ce diamant à la jolie couleur jaune-brun a nécessité  4 années de travail pour de révéler son plus bel éclat.

Cette demeure élégante, alliant charme d’antan et modernité, fait écho aux maisons de maître qui ont fait la renommée de la région. L’envie de redonner vie à ce lieu si chaleureux et accueillant, telle une belle maison de famille, était une évidence pour Thierry Schoenauer.

Intimiste, confidentiel, exclusif, sont les mots qui caractérisent le mieux ce diamant. La maison propose 15 chambres et suites luxueuses, avec parquet et carreaux de ciments d’Italie au sol, charpente totalement apparente au 2e étage, marbre de Carrare dans les salles de bain et terrasse en pierre de Bourgogne. Des matériaux d’exception et une décoration différente selon les chambres, subtile combinaison de tons sobres et d’accessoires colorés.


L’emplacement est idyllique : côté montagne, les chambres côtoient le Granier ou encore le Mont Revard et côté lac, elles offrent une vue panoramique sur la côte sauvage du lac du Bourget et de la Dent du Chat.

Les immenses ouvertures au niveau du restaurant, du salon et de l’espace détente ainsi que tout le premier étage donnent l’impression d’immersion absolue au dessus du plus grand Lac Naturel de France et son écrin verdoyant.

Des suites exclusives 

Six suites au confort haut de gamme avec une vue panoramique et superbe sur le Lac du Bourget et ses paysages majestueux.

Des chambres avec vue 

Conjuguant habilement un mobilier élégant et contemporain aux lignes épurées à des touches sobres et élégantes, les neuf chambres de L’Incomparable sont parfaites pour un séjour chic et raffiné, en bonus vue panoramique sur le Lac du Bourget, les montagnes des Alpes, ou sur le Mont Revard.

Le Lounge bar

En terrasse, au bord de la piscine ou dans l’espace Bar, on aime y déguster un verre de vin, une coupe de Champagne, une eau de vie, ou un cocktail concocté par le chef Bartender, alchimiste à l’imagination sans limites.

La carte est pensée et imaginée sur le pouce, et pour les plus gourmands les préparations sont élaborées sur place à base de produits frais et maison !

Le restaurant 

Côté cuisine, le chef Antoine Cevoz travaille les produits locaux, avec une cuisine subtile, il aime surprendre et s’est fait une spécialité de proposer des menus à l’aveugle, qui sont devenus sa signature. La cuisine est locavore, à base d’herbes, fleurs et plantes du parc.

Les plats sont à déguster en terrasse, vue sur le lac et aux premières loges pour admirer les couchers de soleil…

Black Diamond Luxury Spa

Piscine intérieure, hammam ouverts sur le parc, sauna et jacuzzi extérieur, soins sur mesure… le bien-être est l’ADN de l’établissement, et ça se voit ! Expérimenter le Spa, c’est se reconnecter à l’essentiel et à la nature. Après un diagnostic beauté où la Spa praticienne fait le bilan avec vous de vos besoins et de vos attentes, chaque
soin proposé va mobiliser les 5 sens.

Une promesse écologique 

Plus de pailles à usage unique, une eau filtrée puis carafée, un système de compostage, des produits locaux alliés à un potager en permaculture, des ruches des produits de beauté recyclés, voilà les promesses que l’Incomparable fait à ses clients, et suit à merveille la devise « un esprit sain dans un corps sain ».

 

https://hotel-lincomparable.com/fr/

Chemin de Belledonne – 73100 TRESSERVE

04 58 01 74 23

info@hotel-lincomparable.com

 

L’hôtel du Palais à Biarritz : l’élégance napoléonienne

Palace emblématique de la côte Basque, l’Hôtel du Palais est temporairement fermé pour rénovation et devrait rouvrir cet été.

Il ne peut passer inaperçu, le légendaire Hôtel du Palais qui surplombe la Grande Plage de Biarritz et dont les façades et toitures ont été inscrites aux monuments historiques en 1993.  A l’intérieur, un luxe cinq étoiles, véritable reflet du raffinement français.

Historique

L’édifice a été bâti au cœur de l’ancienne résidence impériale de Napoléon III et Eugénie de Montijo, d’où son nom de Villa Eugénie jusqu’en 1881. A cette date, elle est transformée en Hôtel-Casino et renommée Palais Biarritz. Celui-ci deviendra l’Hôtel du Palais en 1893 avant de périr sous les flammes d’un terrible incendie en 1903. L’architecte Edouard Niermans prendra la responsabilité de le reconstruire entièrement pour qu’en 2011, l’Hôtel du Palais obtienne cinq étoiles et reçoive cette même année la distinction « Palace », titre renouvelé en 2016.

Visite guidée

L’illustre cour, ses chambres et suites Second Empire – l’esprit Napoléon III est omniprésent dans les 56 suites et 86 chambres – ainsi que ses restaurants gastronomiques avec vue panoramique contribuent à la singularité et à l’élégance des lieux. La décoration reflète un style chic et raffiné, perpétuant la légende et l’authenticité de la ville de Biarritz. Le mobilier atypique, les peintures rares, tapisseries fines et tissus exquis lui attribuent un charme intemporel et historique pour le plus grand bonheur des amateurs d’art.

Hôtel du Palais
1 Avenue de l’Impératrice
64200 Biarritz
Tel +33 5 59 41 1234

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.hyatt.com/fr-FR/hotel/france/hotel-du-palais-biarritz/biqub » openin= »_blank »]

 

Texte : Charlotte Engel – Images : D.R.

L’Hévana : L’option appartement Premium

Pierre et Vacances a choisi le cœur de Méribel et l’accessibilité des pistes à pied pour implanter sa nouvelle résidence 5-étoiles.

Ses 95 appartements, de une à trois chambres, ressemblent à des suites hôtelières de luxe avec coin cuisine très bien équipé en sus. Certains disposent d’une cheminée et d’un sauna privatif. Spa Deep Nature, grande piscine, bain à remous, hammam, sauna et fitness ajoutent au plaisir du séjour montagnard.

Publié dans Hotel & Lodge numéro 111

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.pierreetvacances.com/fr-fr/fp_MMA_location-residence-premium-l-hevana » openin= »_blank »]

Résidence premium Pierre & Vacances L’Hévana
491 Route Albert Gacon, 73550 Les Allues
Téléphone : 04 58 83 01 10
www.pierreetvacances.com

[res_map address= »491 Route Albert Gacon, 73550 Les Allues » directionstext= »Directions » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »13″ zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Texte par Anne-Marie Cattelain Le Dû | Photos : ©Imagera

Le Palais Faraj Suites & Spa de Fès, un joyau au cœur de la médina

Au Palais Faraj Suites & Spa, surplombant la médina de Fès, règne une atmosphère de paix et de sérénité. Depuis sa rénovation en 2012, le 5-étoiles possède l’authenticité majestueuse d’un palais oriental et incarne la somptueuse histoire des dynasties marocaines.

La nuit, depuis le somptueux Palais Faraj Suites & Spa aux teintes ambrées, la médina révèle tout son éclat scintillant et sa beauté intacte. Dans l’hôtel lui-même, la cour intérieure se métamorphose et la piscine illuminée prend une couleur lagon. En journée, le décor est tout autre…

À l’arrivée, l’impressionnante voûte aux couleurs éclatantes est à la mesure de l’étendue du domaine. L’entrée est entourée de majestueux palmiers. Elle offre une perspective étonnante, dévoilant une vue à 360° sur la cité historique de Fès.

Le décor de la Suite Royale s’inspire de l’art islamique : une mosaïque dessinant de multiples rosaces colorées recouvre les murs et le sol. La lumière qui parcourt le grand salon se reflète sur l’émail, faisant resplendir les mélanges subtils de nuances bleues et vertes. Une grande porte-fenêtre aux carreaux de verre s’ouvre sur les jardins, havre de fraîcheur et de contemplation.

Élégante, surprenante, la Suite Ambassadeur conjugue style oriental et design occidental. Elle suit les codes de l’architecture marocaine et sa myriade de motifs et de couleurs, mais avec un mobilier qui se veut plus moderne. Deux hautes portes en bois sculpté séparent la chambre à coucher d’un charmant salon.

Les terrasses du Palais Faraj Suites & Spa au-dessus de la cité historique de Fès : voilà l’emplacement idéal pour déguster un savoureux petit déjeuner avec vue. Une parenthèse de douceur et de calme aux premières lueurs du jour.

Au cœur du Palais Faraj Suites & Spa, la piscine invite à profiter du soleil et de la tranquillité. La mosaïque au fond du bassin lui donne une teinte bleu marine et fait toute son originalité. Des transats permettent de se relaxer tout en profitant d’un service d’exception.

Le Palais Faraj Suites & Spa gravite autour d’un éblouissant patio central qui, en soirée, révèle une théâtralité digne des Mille et Une Nuits. La lumière diffuse confère à l’ensemble de la pièce un caractère mystérieux. Ce patio incarne à lui seul tout ce qui fait le prestige marocain, entre élégance et charme. Auquel s’ajoute la légendaire hospitalité locale…

Les hôtes du Palais Faraj Suites & Spa peuvent s’accorder une pause bien-être dans un spa luxueux à l’ambiance tamisée et à l’architecture typiquement mauresque : une atmosphère dans laquelle on a immédiatement envie de s’abandonner lors de soins traditionnels comme le massage au savon noir ou à l’argile verte, inspirés d’un savoir-faire ancestral.

Au dernier étage, le restaurant L’Amandier est le dernier refuge chic et intimiste de la propriété, dans un cadre plus contemporain. La carte propose une cuisine de pure tradition fassie.  Dans la pièce contigüe, le bar-lounge sert d’excellents cocktails.

Sur la terrasse, à l’heure du dîner, les clients du restaurant L’Amandier ont le privilège de découvrir des saveurs authentiques et locales, tout en profitant d’une vue féérique sur Fès et son éclairage nocturne.

Palais Faraj Suites & Spa
16-18 derb bensouda, Bab Ziat, Fes, Fès el-Bali, 30000 Fès, Maroc
www.palaisfaraj.com

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »http://www.palaisfaraj.com/ » openin= »_blank »]

[res_map address= »16-18 derb bensouda, Bab Ziat, Fes, Fès el-Bali, 30000 Fès, Maroc » directionstext= »Directions » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »8” zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Texte : Charlotte Engel – Photos : DR.

Hotel St. George Helsinki

Niché à l’épicentre de la capitale finlandaise, ce boutique-hôtel du groupe Kämp Collection trône dans les rues pavées qui enserrent le port. Né de la restauration minutieuse d’un bâtiment du XIXe siècle, il propose une halte feutrée et arty au milieu de tout ce qui compte à Helsinki.

ESCALE DESIGN

Lorsque vous poussez la porte de l’hôtel St. George et que vous tombez nez à nez avec un dragon de papier planant au plafond, vous êtes tenté de ressortir pour vous assurer que vous ne vous êtes pas trompé d’adresse. Cette respectable façade, qui hébergea au XIXe siècle la société littéraire de la ville, abrite pourtant bien aujourd’hui une œuvre monumentale de l’artiste chinois Ai Weiwei. Et vous êtes effectivement au St. George, membre de Design Hotels, fraîchement inauguré à l’été 2018. À l’image de Helsinki, il cache bien son jeu. Sous ses airs de ville respectable, la capitale finlandaise affiche un caractère léger et jamais snob. Sage au premier regard, l’hôtel réserve lui aussi bien des surprises.

Sous la verrière du jardin d’hiver, meublé Alvar Aalto et Charlotte Perriand, une autre œuvre monumentale de l’artiste Pekka Jylhä. Regardez plus attentivement encore : pas moins de 400 pièces d’art contemporain sont disséminées dans tout l’établissement, y compris dans les 153 chambres, volontaire- ment réalisées dans un registre de douce sobriété par le cabinet Nordic Light, associé à la designer Mirkku Kullberg. Ils ont œuvré dans une palette de teintes douces, vert sauge, beige rosé, une ambiance de marbres clairs et de parquets blonds réchauffés de rideaux couleur chocolat chaud. Cette aura apaisante donne envie de se lover dans les plaids jetés sur les lits lorsque la neige caresse les fenêtres en hiver, et de rentrer après une marche en bord de mer lors des longues soirées d’été.

Aucune chambre ne ressemble à une autre. Les habitués réclament la suite George du troisième étage, celle dont les fenêtres donnent sur le parc et à laquelle le mélange de meubles contemporains finlandais et trésors modernistes donne tout son cachet. Mais d’autres suites, telle la séduisante Poetry ou les Ateliers, mansardés et nichés sous les toits, sont tout aussi séduisantes.

Addictif aussi, le restaurant Andrea, où le chef Mehmet Gürs s’amuse à jongler entre ingrédients locaux et saveurs d’Anatolie. Un peu fou, à l’image de ces Finlandais au look si sage mais à la fantaisie à fleur de peau. À propos de peau, elle est spécialement chouchoutée au St. George Care, vaste spa-sauna où l’on pratique la méthode Hintsa de bien- être holistique. Au bar de l’hôtel, l’ambiance est tout autre et le concept bien vu : Jesse Auvinen concocte des cocktails « zéro déchet ». On ne peut pas faire plus sisu, cet art de vivre healthy et joyeux à la finnoise.

TENTER LE SAUNA

Sans cette petite pièce qu’ils peuvent transformer en étuve, les Finlandais auraient eu du mal à survivre à leurs interminables hivers… Depuis la nuit des temps, le sauna est inscrit dans leur ADN et toutes les occasions sont bonnes pour s’offrir un bain de vapeur en couple, en famille ou entre amis dans l’un des 2 millions de saunas que compte le pays. Löyly avec sa carapace en lattes de bois posée face à la mer, Kotiharjun pour la grande tradition populaire… Helsinki fourmille d’adresses de charme. Notre préférée, à quelques minutes à pied de l’hôtel, Allas Sea Pool, porte bien son nom : ses bassins d’eau de mer flottant à l’orée du port offrent une vue panoramique sur la ville. On choisit celui qui est chauffé toute l’année ou l’on se jette avec ardeur dans celui qui reste à la température de la mer Baltique, avant de se réfugier dans les salons de ce magnifique paquebot de bois. Une « plongée » dans la culture locale qui requinque.

Publié dans Hotel & Lodge numéro 105

[infobox maintitle= »St. George Helsinki » subtitle= »

Planté en bordure du poétique Old Church Park, ce nouveau 5-étoiles installé dans un majestueux bâtiment XIXe interprète le palace dans un style intemporel et décontracté. Élégant, sophistiqué mais ouvert sur la ville, son bar-jardin d’hiver est devenu le hot spot de la capitale finlandaise.
Groupe : Kämp Collection Hotels.
Label : Design Hotels.
Chambres : 153 chambres et suites. La suite la plus demandée est la prestigieuse George, au troisième étage, dont les fenêtres ouvrent sur le parc. Mais les « ateliers » mansardés avec vue sur les toits et le dôme de la cathédrale sont aussi recommandés.
Prix : à partir de 225 €.
Table : le restaurant Andrea marie les cuisines finlandaise et anatolienne. Au St. George Bakery, boulangerie à l’ambiance de coffee-shop new yorkais, on déjeune léger. Le bar du Winter Garden est devenu le lieu de rendez-vous de la ville.
Activités : le St. George Care est un vaste espace destiné au bien-être avec spa, sauna, salle de sport et piscine intérieure. Le petit concept store Monocle est le premier des pays nordiques. L’hôtel est émaillé d’une collection pointue de 200 œuvres d’art contemporain.
LE + le jardin d’hiver, sous sa verrière, à l’ambiance arty chic.
 » bg= »yellow » color= »black » opacity= »off » space= »30″ link= »no link »]

Hotel St. George
Yrjönkatu 13, Helsinki, Finlande.
www.stgeorgehelsinki.com

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.stgeorgehelsinki.com » openin= »_blank »]

[res_map address= »Yrjönkatu 13, Helsinki, Finlande » directionstext= »Directions » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »13” zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]
Texte : Geneviève Brunet | Photos : St. George Helsinki, œuvre de Ai WeiWei Tianwu 2000 + Mikko Ryhanen (chambre), Robbie Lawrence/Design Hotels (boulangerie + portrait), Elvi Rista (plats)

Maison Montespan : Refuge Secret

Son nom, Maison Montespan, résume son positionnement : un hôtel non-hôtel pour VIP épris d’exclusivité et d’intimité. Concept urbain que Paris développe avec bonheur grâce à la personnalité de ses quartiers et la diversité de son architecture.

177, avenue Victor Hugo, XVIe arrondissement. Une grille en fer forgé laisse deviner une allée privée. On hésite. Où niche l’hôtel ? Aucune plaque ne le mentionne. Rien ! On téléphone. Le majordome, Baptiste, que précède Ellyn Daude, la directrice, ou plutôt la maîtresse de maison, jolie jeune femme souriante, s’empresse de décliner leur identité, en ouvrant le passage.

« Bienvenue chez nous ! » Pour une fois, la formule sonne vraie, avec cette impression de débarquer dans la demeure d’amis, amateurs d’art éclairés, musiciens avertis et… sportifs avérés. Toiles de maîtres et créations digitales du fils encore adolescent du propriétaire personnalisent les trois étages, cohabitant avec des bouquets de fleurs de saison.

Un Steinway, parfaitement accordé, incite les hôtes à interpréter, s’ils le souhaitent, quelques partitions. On explore les lieux, guidée par Ellyn, formée dans un des plus prestigieux palaces parisiens, avant de gagner « ses appartements ».

« La maison comptant cinq chambres, dont deux belles suites, peut être privatisée, mais se prête aussi à la location individuelle, avec, outre le petit déjeuner, un service de restauration à la demande. Les hôtes se partagent alors, comme dans un 5-étoiles classique, les espaces communs : salon, salle de séjour, rooftop très agréable l’été, home cinéma et installations sportives haut de gamme situées au sous-sol, piscine chauffée, hammam, salle de fitness », précise Ellyn.

Privatisée, Maison Montespan accueille des réceptions, jusqu’à 50 personnes pour un cocktail, une quinzaine pour des dîners sur mesure en terrasse ou à l’intérieur. Ellyn dispose d’une liste de prestataires triés sur le volet : chefs (dont Jean-Edern Hurstel du restaurant Edern), barmen, sommeliers, maîtres d’hôtel, rompus à ce type d’exercice. « Nous adorons faciliter l’organisation d’événements privés pour des familles éparpillées aux quatre coins du globe, heureuses de se retrouver en un lieu chaleureux au cœur de Paris », confie-t-elle.

Pour aménager les espaces, le décorateur Thomas Lange s’est inspiré des intérieurs des demeures parisiennes du XVIIe siècle, les rehaussant de quelques touches design. Dans les salles de bains en marbre de Carrare, les produits de courtoisie signés Frédéric Malle, l’un des plus prestigieux parfumeurs français, ajoutent la note luxe, exclusive. Avant de profiter du pâle soleil d’automne sur la pergola, on se relaxe au troisième étage dans sa suite aux nuances rose poudré, contemplant de son balcon la vie qui va-et-vient sur l’avenue Victor Hugo bordée d’enseignes chics.

Publié dans Hotel & Lodge numéro 110

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.maisonmontespan.paris » openin= »_blank »]

Maison Montespan
11 Avenue de Montespan
75116 Paris, France
Tel : +33 (0) 6 37 02 29 20
www.maisonmontespan.paris

[res_map address= »11 Avenue de Montespan, 75116 Paris, France » directionstext= »Directions » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »15″ zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Texte: Anne-Marie Cattelain-Le Dù

Hôtel Sinner Paris : Vade Retro, Satanas?

De l’encens en volutes parfumées, des chasseurs en soutane, une crypte-boutique, un confessionnal-business center…et des accessoires pour pimenter les jeux amoureux. On aime Sinner… ou pas. Nous, ce 5-étoiles hors normes nous a mis en joie. Bénis soient les audacieux !

Les couloirs sombres, les éclairages feutrés entretiennent le mystère de cet hôtel pas tout à fait comme les autres.

Certes, les esprits chagrins crient au scandale, au sacrilège. Certes, les puritains se choquent d’oser s’emparer de symboles religieux et de les contraindre à une cohabitation avec des objets généralement réservés aux maisons closes, officiellement disparues de la capitale. Mais ici, l’histoire s’écrit avec élégance et panache. Le service se déroule sans accroc, affable et souriant.

Malin, le Sinner possède aussi des chambres communicantes.

Les chambres assurent, grâce à une literie d’exception et une isolation parfaite, un sommeil d’ange ou des incartades de démon. La table oblige à sacrifier avec délice au péché mortel de gourmandise. Alors, on profite des lieux et on s’amuse à dénicher ces petits trucs qui suggèrent le passé et le présent de ce quartier du Haut-Marais qui, peu à peu, réécrit joliment son histoire.

L’ascenseur, en clair-obscur…

En 1969, le président Pompidou décide de confier à Renzo Piano et Richard Rogers, deux architectes italiens devenus depuis fort célèbres, la construction sur le plateau Beaubourg d’un immense ensemble culturel. Il pense alors que ce centre va entraîner la rénovation du quartier aux rues étroites bordées des plus vieilles maisons de Paris, comme celle, datant de 1407, de l’alchimiste Nicolas Flamel, rue de Montmorency.

La crypte, cabinet de curiosités éclairé à la bougie.

Mais non… Pompidou est trop visionnaire. L’architecture tubulaire et colorée dérange. Et rien ou presque ne se passe. Le salpêtre continue de ronger les murs, les bâtisses de se dégrader. Jusqu’à ce qu’une poignée d’intellectuels, de créateurs, de bobos et d’homosexuels s’entichent du quartier, chassant plus loin, l’immobilier flambant, les grossistes asiatiques. Alors fleurissent enseignes fashion, resto et bars branchés.

Le Sinner, fiché au centre, entre Arts et Métiers et République, aimante les habitués qui se retrouvent en grappes au bar, mais surtout, en premier lieu, les étrangers, créatifs et artistes. Tous étonnés de la mise en scène théâtrale au hasard des longs couloirs sombres – chut, on vous laisse la découvrir -. Ravis de la décoration raffinée de Tristan Auer, designer dans l’air du temps (Hôtel de Crillon, Les Bains…). Empressés de gagner Ablutio, le spa by Orveda (marque écoresponsable) et sa piscine inspirée des bains romains. Prêts à plonger dans l’ambiance si parisienne, si inventive et ludique du Sinner.

Quelque 400 œuvres d’art sont exposées dans l’hôtel.

UNE VRAIE APPROCHE ARTISTIQUE
Pour donner une âme et du sens au Sinner, Emmanuel Sauvage, directeur général du groupe français Evok (qui compte aussi le Brach et le Nolinski dans sa collection d’hôtels), a mis à contribution un trio d’artistes très impliqué.

Musique : métisse, très présente, moderato dans la journée, elle va crescendo jusqu’au bout de la nuit. Aux manettes, Fred Viktor, fondateur et directeur de création du studio Enterstice, avec ses vinyles incroyables.

Littérature : de nombreux ouvrages, sur Paris notamment, sont à disposition dans les chambres. Ils ont été choisis par Anatole Desachy, libraire indépendant, spécialisé dans les livres rares qu’il traque dans le monde entier.

Art : Amélie du Chalard, créatrice du site Zeuxis spécialisé dans la vente d’œuvres contemporaines pour particuliers et propriétaire de deux galeries pensées comme des appartements, a sourcé des pièces rares, sculptures, tableaux, mais aussi chaises d’Helmut Palla et armures de Nadine Altmayer.

Bon à savoir : le Sinner colle à l’actualité artistique de la Paris, organisant des concerts, des expos, des conférences…

Impressionnant par ses volumes, le bar est à l’image du quartier : ouvert, élégant et créatif.

Le troisième hôtel parisien du groupe Evok, ouvert cet été, est aussi celui au concept le plus hardi. S’il est vrai que le quartier du Haut Marais se prête au jeu, que l’humour prévaut, ce 5-étoiles réinvente les codes d’un Paris chic et coquin à la fois, d’une capitale qui n’a pas froid aux yeux.
Groupe : Evok.

Chambres : 42 chambres et 1 suite. Difficile de souffler son coup de cœur, c’est un choix très personnel qui dépend de son humeur, de la personne accompagnante… Chambre double de 400 € à 950 €.

Table : un seul restaurant, où le chef Adam Bentalha propose une cuisine ethnique, nomade, de partage, passant des plats africains à des recettes d’Amérique du sud. C’est très bon et généreux. Seul regret : la carte des vins restreinte, pas à la hauteur. Bonnes pâtisseries de Yann Brys. Un bar ultra-festif.

Activités : spa Ablutio by Orveda, hammam, mini-piscine, boutique-concept- store, business center. Aux alentours immédiats, centre Pompidou et rues de shopping mode, déco…

LE + l’audace d’un concept sulfureux abouti sans vulgarité ; le spa écoresponsable, vegan, unisexe, inspiré de l’ayurvédique.

Publié dans Hotel & Lodge numéro 110

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »http://www.sinnerparis.com » openin= »_blank »]

Sinner
116 rue du Temple,
75003 Paris
www.sinnerparis.com

[res_map address= »116 rue du Temple, 75003 Paris  » directionstext= »Directions » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »15″ zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Texte: Anne-Marie Cattelain-Le Dù

The Puli: un boutique-hôtel à Shanghai

Petit chouchou des équipages d’Air France comme des rédactrices de mode et de beauté, c’est le 5-étoiles où il fait bon vivre Shanghai. À la fois dans le move et très serein.

So fashion, so chinese

Les photographes de mode aiment shooter dans ce petit paradis design et charmant, adresse que s’échangent les amoureux des ambiances intimistes et trendy à la fois. Tout séduit dans ce boutique-hôtel référencé Leading Hotels of the World dès qu’on pénètre dans le lobby verdoyant. La décoration d’abord, mélange savamment dosé de contemporain rehaussé de beaux objets chinois dans les parties communes comme dans les chambres, où la laque et le bois font ménage à trois avec la brique.

Parmi les 229 chambres, coup de cœur pour les junior suites découvrant la skyline de Shanghai.

Sa situation ensuite, à la fois proche de l’ex-concession française, du plus beau temple de la ville, Jing’an, du ravissant parc du même nom, avec ses petits lacs où flottent des nénuphars. C’est un bonheur, où les fidèles aiment revenir. Le soir, après un spa à la double carte Comfort Zone et Valmont, pour se remettre de ses pérégrinations, on s’installe au Long Bar, 32 mètres, face au parc, pour commander un China China Négroni : gin, cam- pari, pu’erh tea à la saveur douce-amère. Comme Shanghai.

Publié dans Hotel & Lodge numéro 109

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://thepuli.com/en/ » openin= »_blank »]

The Puli Hotel
1 Changde Rd, Jing An Si, Jing’an
Shanghai, Chine, 200040
www.thepuli.com

[res_map address= »The Puli Hotel, Shanghai » directionstext= »Directions » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »13″ zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Map & Directions

La Toubana Hôtel & Spa : le premier 5-étoiles de Guadeloupe

L’île papillon a enfin son premier hôtel 5-étoiles ! Il aura fallu trois ans de rénovation et de formation des équipes pour que La Toubana réponde aux critères. Exceptionnel par sa position en surplomb de l’océan, face à Marie-Galante, l’hôtel de 33 bungalows et 12 suites devient une adresse incontournable pour un séjour dans les Caraïbes.

De la route, rien ne laisse deviner ce havre de paix surplombant l’océan Atlantique. Une sorte de repère de corsaires version haut de gamme, en pleine nature luxuriante, déjà connu seulement des initiés il y a plus de 30 ans, avec une vue époustouflante… sans doute la plus belle de Guadeloupe ! Situé à l’entrée de Sainte-Anne, l’hôtel pointe toujours le nez en direction de Marie-Galante. Mais il a beaucoup évolué au fil du temps… Aujourd’hui, autour de la piscine à débordement, l’ambiance est plus chaleureuse que jamais, grâce aux canapés colorés et aux cocktails préparés par Nicolas, le barman. Entre deux baignades, les clients occupent les transats du solarium dont les balcons transparents donnent littéralement l’impression de voguer sur l’océan : une nouveauté qui va dans l’esprit d’un hôtel plus ouvert sur le parc de 15 hectares et sur les deux anses qui l’encadrent.

Le lobby s’est agrandi en se parant de verts et de bleus pimpants. Les bungalows et les 19 suites de deux étages surplombant l’Atlantique arborent des imprimés exotiques, façon jungle. Les murs chaulés et la charpente apparente teintée de blanc offrent une luminosité exceptionnelle, adoucie par les têtes de lit et les rideaux dessinés de feuillages : un parti-pris signé Muriel Chabernaud, ancienne décoratrice chez Colefax and Fowler (marque-phare du design d’intérieur en Angleterre).

En contrebas, la plage au pied de la falaise, protégée des vents et des regards indiscrets, ne laisse entrevoir que quelques parasols rouges. Sitôt le restaurant de plage dépassé, lui aussi peint en rouge, la crique s’ouvre sur une digue en arc de cercle équipée de chaises longues et de canapés. Un endroit d’exception, bercé par le bruit des flots…

Construites il y a quelques années à l’écart du lobby et du restaurant, dans la partie résidentielle du domaine, les trois villas de La Toubana disposent de deux à quatre chambres plongeant directement sur les vagues de l’Atlantique. Il suffit d’ouvrir les grandes baies vitrées du salon pour profiter de la piscine privée et de la cuisine ouverte sur l’extérieur, tout en contemplant l’horizon bleu azur. L’intérieur, revisité également par Muriel Chabernaud, reprend la gamme chromatique des madras créoles (jaune, rouge, vert), tout en accordant une large place au blanc immaculé des murs. La touche finale est arrivée avec la rénovation du spa situé juste à côté du lobby : un spa Payot plus lumineux avec quatre cabines, un Jacuzzi et un sauna, dernière étape avant l’obtention de la cinquième étoile.

 

 

Texte : Barbara Divry – Image : DR

Room Number by Grand Litier : Sugar Beach, la clé du bonheur à l’île Maurice

Le confort voluptueux des literies d’un hôtel de luxe… chez vous ?

Une ligne de produits inédite, un confort incomparable, une finition élégante… Grand Litier s’est inspiré de l’univers des hôtels de luxe pour concevoir la collection de matelas et sommiers Hôtel & Lodge – Room Service.

Un séjour dans un hôtel de luxe est une expérience fantastique et le confort de la literie de ces palaces, une sensation que l’on a envie de retrouver au quotidien.

Grand Litier, réseau de magasins spécialisés dans la literie haut de gamme, a donc élaboré une ligne de produits qui répond parfaitement à cette envie.
La mise au point de cette collection a été conçue avec les équipes d’ Hôtel & Lodge qui ont apporté leur connaissance de l’hôtellerie de luxe, des matières appréciées par les clients les plus raffinés et de leurs exigences de confort.
Pendant des mois, les experts Grand Litier et ces spécialistes de l’hôtellerie premium ont mis au point, testé et affiné une gamme qui, aujourd’hui, constitue certainement la meilleure offre de confort de palace à domicile.

Vivez chez vous cette expérience inédite au quotidien.

[button content= »En savoir plus » color= »black » text= »white » url= »https://www.grandlitier.com/marque-literie/hotel-lodge » openin= »_blank »]

Le Sugar Beach, 5-étoiles du groupe Sun Resorts, compte parmi les resorts iconiques de la côte Ouest de l’île Maurice. Il enchante par son implantation les pieds dans le sable, au milieu de douze hectares de jardins luxuriants. Il éblouit par son architecture qui rappelle celle des plantations. Il séduit grands et petits par son spa Cinq Mondes, ses restaurants en bord de plage et son kids club, l’un des plus grands de l’île. Mais pour autant, le Sugar Beach ne se repose pas sur ses lauriers et innove sans cesse : quelques mois après avoir accueilli le premier Buddha-Bar Beach de la destination, il vient d’achever une première phase de rénovation qui concerne 69 chambres sur un total de 258, dans le village nord de la propriété.

Parmi elles, les suites Deluxe Famille, installées en rez-de-chaussée des villas créoles, dont le maître mot est sans doute l’espace : elles s’étendent sur 100 m2 avec deux chambres dont la parentale, pourvue d’une vaste et très belle salle de bains dont la grande douche à l’italienne et un haut miroir semblent agrandir encore les dimensions. La décoration aux lignes épurées s’appuie sur l’élégante sobriété du chêne clair, du papier peint aux motifs tropicaux et des carreaux gris pâle au sol qui mènent jusqu’à la terrasse ouverte sur le lagon et sur le jardin, que l’on admire paisiblement lové dans un fauteuil suspendu en rotin.

[button content= »Découvrez la gamme Grand Litier x Hotel & Lodge » color= »black » text= »white » url= »https://www.grandlitier.com/marque-literie/hotel-lodge » openin= »_blank »]

 

 

Sugar Beach Mauritius

Coastal Rd, Flic en Flac, Maurice

https://www.sugarbeachresort.com/fr

 

Texte : Céline Baussay – Image : DR

La sélection Hotspots par Mandarin Oriental

Pour affronter la chaleur estivale, le groupe hôtelier de luxe, Mandarin Oriental, propose une sélection d’adresses immanquables avec piscine.

Mandarin Oriental Jumeira, Dubaï

Situé sur l’une des plages de Jumeira, l’hôtel dispose de cinq piscines, dont une perchée au sixième et dernier étage pour une vue imprenable. Elle s’accompagne du restaurant Tasca, dont la cuisine portugaise du chef étoile José Avillez lui donne la réputation de première table de Dubaï.


Les chambres et suites sont toutes décorées dans un style moderne et épuré ravivé par la lumière des grandes baies vitrées donnant soit sur le Golfe Persique soit sur l’incroyable skyline de Dubaï.

Mandarin Oriental, Lago di Como

Niché entre le lac de Côme et le parc botanique, ce resort offre un cadre naturel hors du commun. Le style moderne italien des suites, chambres et villas privées s’allie parfaitement avec l’élégance orientale du reste de l’hôtel.


Le restaurant du resort, l’Aria, propose des saveurs italiennes à déguster soit sur la terrasse surplombant le lac soit dans le salon orientale dont les larges fenêtres offrent tout de même une vue sur l’eau.

Mandarin Oriental, Barcelone

La longue piscine de cet hôtel 5* s’accompagne d’une terrasse en bois sur laquelle il fait bon de déguster de délicieux cocktails accompagnés de spécialités péruviennes, tout en admirant le monument historique Casa Batlló.


Ce bois que l’on retrouve sur les terrasses des chambres et suites dont les intérieurs contemporains ont été inspirées par la designer Patricia Urquiola.

Mandarin Oriental, Marrakech

Les 9 suites et 54 villas qui composent l’hôtel s’organisent autour de la piscine privée bordée de banquettes et autres coussins. Conçues dans une architecture marocaine, l’hôtel ne manque pas de modernité. Les jardins d’oliviers et roses ravivent les tons neutres des terrasses et intérieurs.

Les différents restaurants proposent du traditionnel plat marocain au déjeuner contemporain à déguster à la lumière tamisée des bougies ou au bord de la piscine.

Mandarin Oriental, Canouan

Cet hôtel de sept villas seulement offre une intimité sans pareille. Les pierres naturelles, le bois et le verre des villas se mêlent parfaitement au cadre tropical environnant. La piscine à débordement se fond dans le paysage turquoise des Caraïbes.


Les cinq restaurants et bars offrent tous des produits frais inspirés de la culture cantonaise locale. L’expérience culinaire s’accompagne de cocktails colorés aux saveurs intrigantes.

Au travers cette sélection idyllique, le groupe Mandarin Oriental allie luxe, design et culture.

 

Mandarin Oriental Jumeira, Dubaï
Jumeirah Beach Road, Jumeira 1, po box 62092, Dubai, United Arab Emirates

https://www.mandarinoriental.com/dubai/jumeira-beach/luxury-hotel

Mandarin Oriental, Lago di Como
Via caronti, 69, 22020 blevio (co), Italy

https://www.mandarinoriental.com/lake-como/blevio/luxury-hotel

Mandarin Oriental, Barcelone
Passeig de Gràcia, 38-40, 08007 Barcelona, Spain

https://www.mandarinoriental.com/barcelona/passeig-de-gracia/luxury-hotel

Mandarin Oriental, Marrakech
Route du Golf Royal, 40 000 Marrakech, Morocco

https://www.mandarinoriental.com/marrakech/la-medina/luxury-hotel

Mandarin Oriental, Canouan
Carenage Bay, vc0450 Canouan Island, Saint Vincent

https://www.mandarinoriental.com/canouan/pink-sand-beach/luxury-hotel

 

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

 

 

Hôtel Excelsior Venice Lido Resort

L’hôtel Excelsior Venice Lido Resort, établissement 5 *, vous révèle ses nouvelles chambres et restaurant.

Aperçu lors de scènes de cinéma inoubliables, l’Excelsior dévoile, après rénovations, ses nouvelles chambres au style mauresque. On peut apprécier les touches orientales à travers les découpes murales, les tapisseries aux tons chauds, le mobilier torsadé.

L’hôtel nous fait découvrir son nouveau restaurant le « bistrot del mar ». Le chef aux deux étoiles Michelin, Lionello Cera, vous y reçoit avec saveurs locales comme le risotto di Go au citron, le carpaccio de dorade ou le bar vapeur accompagné de petites fritures.


Des petites bouchées locales accompagneront le célèbre Spritz local Excelsior.

Plongez dans le cadre pittoresque et mystérieux de la belle Venise, tout en profitant des prestations haut de gamme de cet établissement raffiné.

Hotel Excelsior
Lungomare Marconi 41
30126 – Lido di Venezia, Italia
Tel.: +39 041 5260201
Fax: +39 041 5267276

Excelsior Beach Tel.: +39 041 2716886
4 Fontane Beach Tel.: +39 041 2716888
Des Bains Beach Tel.: +39 041 2716887

https://www.hotelexcelsiorvenezia.com

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

The Glamis : la nouvelle suite royale du Balmoral

Le Balmoral, situé en plein centre de la ville d’Edimbourg, en Ecosse, vient de dévoiler le nouveau look de sa suite The Glamis, inspiré des demeures royales.

Malgré le vent, le froid, la pluie, parfois un peu trop présents, on ne se lasse pas de visiter Edimbourg, la capitale de l’Ecosse. Avec son château qui surveille la ville, ses petites rues médiévales, ses promenades bucoliques et surtout ses innombrables pubs pour se réchauffer, elle est devenue le lieu de villégiature de la noblesse anglaise.

Petit bijou d’architecture victorienne, le Balmoral se situe en plein centre-ville, classé au patrimoine de l’Unesco, à l’une des adresses les plus prestigieuses d’Edimbourg, N°1 Princes Street, à proximité de la gare de Waverley. Hôtel de chemin de fer, il revendique son identité so scottish, avec portier en kilt et tartan dans les chambres. La grande horloge de la tour du Balmoral avance de trois minutes. Bien que les écossais n’aient pas la précision des Suisses, on se demande pourquoi cette erreur… C’était en réalité pour éviter que les voyageurs ne manquent leur train ! Cette tradition s’est perpétuée jusqu’à nos jours…

Hôtel historique à l’héritage plus que centenaire, le Balmoral accueille ses hôtes dans 188 suites. Cofondatrice avec son frère sir Rocco Forte du groupe hôtelier éponyme, Olga Polizzi, directrice de la décoration et du design, apporte sa touche contemporaine avec pour volonté de conserver un luxe discret et sans ostentation. Un parti-pris qui se retrouve d’ailleurs dans le nouveau décor de l’une des suites emblématiques de l’hôtel, The Glamis ! Nommée en l’honneur du plus beau château d’Écosse, qui était la maison d’enfance de la Reine Elizabeth, la suite Glamis, récemment rénovée, évoque la majesté dans tous les détails de conception soigneusement choisis et conçue par Olga Polizzi.

On pousse les portes de la nouvelle entrée, avec accès direct à la suite. Après un check-in discret et privé, on découvre le salon spacieux et lumineux, avec ses grandes fenêtres, ses magnifiques canapés en velours, ses antiquités raffinées et sa cheminée d’origine. Les riches tissus viennent rencontrer les antiquités qu’Olga Polizzi à rapportés de ses voyages en Europe.

La salle à manger, sophistiquée, dotée d’un mobilier baroque écossais et d’un lustre ancien, offre un espace élégant pour se divertir. Les rideaux et les papiers peints viennent compléter les éléments de la période historique, notamment avec des corniches ornées, tandis que les collections de livres et de disques triés sur le volet (clin d’œil aux grands du rock’n roll qui ont fréquenté l’hôtel) font de ce lieu spacieux (100 m²) un chez-soi chaleureux.

Dans la chambre à coucher, le lit king-size avec des rideaux pleine hauteur incarne le romantisme d’une époque révolue. Deux lions de pierre, en référence à l’étendard royal d’Ecosse, montent la garde. Derrière les rideaux de la marque anglaise Blithfield, la vue s’ouvre sur Princes Street. La salle de bains attenante, en marbre Arabescato, possède un bain autoportant et une spacieuse douche à l’italienne, avec des amenities griffés Asprey.

Pour améliorer l’expérience client, le Balmoral a noué des partenariats exclusifs avec des marques dans le pur esprit écossais (le cachemire de luxe Johnstons of Elgin, les parfums Kingdom Scotland…) et propose notamment des accès pour le château d’Edimbourg ou une visite privée de l’atelier d’orfèvrerie Hamilton & Inches : des expériences uniques pour qui veut mener la vie de château…

 

Suite Glamis à partir de 4 100 €/nuit, petit-déjeuner compris.

 

The Balmoral

1 Princes Street, Edinburgh, EH2 2EQ | +44 131 556 2414

www.roccofortehotels.com

 

Texte : Margaux Dalbavie – Images : DR.

Les Jardins du Faubourg, un paradis secret en plein cœur de paris.

Fin mai, découvrez la nouvelle adresse parisienne, Les Jardins du Faubourg situé entre les Champs-Élysées, la place de la Concorde et le Faubourg Saint-Honoré. Cet hôtel 5*, du groupe Rouleau Guichard, vous offre un voyage gustatif et relaxant avec le restaurant du chef Bruno Doucet et le spa d’Olivier Lecocq.

Pensée par les architectes Arnaud Behzadi et Vincent Bastie, cette parenthèse secrète et intimiste possède deux univers distincts. Vous trouverez dans un premier temps, un bâtiment haussmannien comprenant 24 chambres et 3 suites, dont la décoration élégante et raffinée fera craquer tous les romantiques.

Le second bâtiment, quant à lui, donnant sur une cour intérieure végétalisée inspirée des jardins japonais et une terrasse de 100 mètres carrés ; il abrite 8 chambres à la décoration sobre et contemporaine, ainsi qu’une suite dotée de son jardin privé.

Le restaurant La Régalade du Faubourg est le troisième établissement du chef Bruno Doucet. Les produits, frais et de qualité, sont préparés à travers une cuisine généreuse et contemporaine. Moment de bonheur garanti.

« Je suis très heureux de participer à cette nouvelle aventure culinaire dans laquelle je vais pouvoir m’exprimer. Aujourd’hui nous sommes tous à la recherche d’une cuisine goûteuse avec de bons produits travaillés subtilement, que l’on a envie de partager, faire découvrir aux autres. C’est l’état d’esprit qui m’anime et c’est le cœur du sujet de cette nouvelle Régalade du Faubourg », déclare le chef Bruno Doucet.

Laissez-vous tenter par des cocktails originaux et savoureux au bar The Confidential à l’ambiance élégante et rétro.

Ce lieu insolite possède un spa somptueux signé Olivier Lecocq, le spécialiste du massage des palaces parisiens. Profitez d’un espace de 400 mètres carrés avec une piscine intérieure, une salle de fitness et des soins sur-mesure ; tout a été pensé pour que vous passiez un moment de détente exceptionnel.

Le plus ? La gamme de produits de soins luxueuse et respectueuse de l’environnement Olivier Lecocq, que vous pourrez aussi retrouver en vente.

Soyez patient, ce nouveau cocoon parisien arrive sur Paris très prochainement !

Les Jardins du Faubourg
9, rue d’Aguesseau
75008 Paris
Tel. : +33 1 86 54 15 15
www.jardinsdufaubourg.com

[res_map address= »9 rue d’Aguesseau 75008 Paris » directionstext= »Les Jardins du Faubourg » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »13″ zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Texte : Axelle Amiot – Photos : DR

Manapany

L’anse des Cayes, à Saint-Barth, sert d’écrin à ce resort écoresponsable, balnéaire, lové entre forêt tropicale et océan vert d’eau.

Récemment rénové, il se propulse à la tête des 5 étoiles de l’île.

MANAPANY

St Barth.

hotelmanapany-stbarth.fr

©Max-VanderNoot

 

La Badira

À 10 minutes des remparts abritant la médina d’Hammamet, en Tunisie, ce 5-étoiles a tout d’un grand : suites avec piscine, ascenseurs transparents ouvrant sur la Méditerranée, restaurants variés, service aux petits soins…

LA BADIRA

Tunisie.

www.labadira.com

 

Vila Vita Parc

Situé à mi-chemin entre Lagos et Faro, deux villes joyaux de la côte Sud de l’Algarve, au Portugal, le Vila Vita Parc est un resort 5-étoiles au luxe paisible mais à l’identité marquée, depuis lequel on sillonne aisément la région.

Autre option :rester buller dans la crique creusée dans les falaises…

 

VILA VITA PARC

Portugal.

vilavitaparc.com

Château de Fonscolombe

Non loin d’Aix-en-Provence, cette belle demeure de famille joue la double carte locavore et protection de l’environnement. Entre parc paysager, vignes et terres agricoles, une escale sereine, réjouissante et ensoleillé, classée 5-étoiles.

 

Château de Fonscolombe

Le Puy-Sainte-Réparade

fonscolombe.fr

Le Saint-Rémy

Le nouveau 5-étoiles de Saint-Rémy-de-Provence décline un univers « gypset » (contraction de « gypsy » et de « jet-set »), à la fois bohème et glamour dans un hôtel particulier du XIXesiècle, avec une vaste terrasse et une piscine au calme.

LE SAINT RÉMY

Saint-Rémy-de-Provence

www.le-saint-remy.fr

Les Bains Paris… du légendaire nightclub à l’hôtel 5*

1885, 1978, 2015… Zoom sur ces trois dates mythiques qui font partie intégrante de l’ADN des Bains Paris, lieu unique au monde. En plein milieu du 3e arrondissement de Paris, découvrez un immeuble haussmannien chargé d’histoire, transformé en hôtel de luxe.

Créé par l’architecte Eugène Ewald en 1885, l’immeuble abritait à l’origine des thermes privés, appelés les Bains-Douches, ou Bains Guerbois. Le lieu s’est très vite transformé en un temple parisien du bien-être et de la beauté où des artistes tels que Manet, Zola ou encore Proust se retrouvaient au « Café Guerbois », haut lieu de rencontre intellectuel et artistique.

En 1978, Les Bains prennent un nouveau tournant et se transforment en salle de concert, restaurant et boîte de nuit devenant très rapidement le repaire des plus grandes stars. De David Bowie à Mel Gibson, en passant par Andy Warhol, Mick Jagger, Jack Nicholson, Robert De Niro ou encore Catherine Deneuve, la plupart des vedettes et mannequins internationaux sont venus passer des soirées déjantées et sans fin aux Bains. La discothèque est, durant 3 décennies, la référence absolue en matière de clubbing.

30 ans plus tard, le club ferme par arrêté préfectoral, en raison de fissures sur l’immeuble. C’est alors qu’intervient Jean-Pierre Marois, le propriétaire. Il décide, en honneur à l’identité et au passé de l’immeuble, de le transformer en résidences d’artistes.

Il faudra attendre 2015 pour que l’hôtel 5* fasse son apparition. En gardant la façade emblématique, l’hôtel est composé de chambres avec de belles terrasses, d’un restaurant avec patio et du fameux club connecté au bassin. La clientèle créative est au rendez-vous. On retrouve une décoration artistique et un esprit lifestyle grâce à de larges galeries où des œuvres d’art sont exposées.

Cet hôtel comporte 39 chambres dont 20 suites, avec une ambiance vintage rock.

La Suite Les Bains, perchée au dernier étage ouvre sur une large terrasse qui nous offre une magnifique vue sur les toits de Paris. Son plus ? Un hammam privé et une cuisine américaine, afin d’y organiser des dîners. L’objectif est de rendre chaque pièce unique, où tous évènements est au rendez-vous.

Le restaurant ROXO avec son fameux carrelage Cold Wave en damier noir et blanc imaginé par Philipe Stark en 1978, se transforme peu à peu comme si la pièce était inondée. Un petit rappel des bains qu’on ne laisse pas passer. Son chef Bruno Grossi (double étoilé à Londres et triple étoilé au Guy Savoy à Paris) vous offre un large choix de délices culinaires français imprégnés de saveurs du monde. Levez-les yeux au plafond, où ondulent des dômes et des rotondes, comme des goûtes d’eau qui vont nous tomber dessus. Sa couleur rouge nous laisse dans une ambiance intimiste et évoque le spectacle et la fête.

Un lieu unique en son genre, où toutes les pièces ont leur propre histoire, à découvrir absolument !

Les Bains Paris
7 Rue du Bourg l’Abbé
75003 Paris
Tel : 01 42 77 07 07
www.lesbains-paris.com

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://lesbains-paris.com/ » openin= »_blank »]

[res_map address= »48.8638316,2.3497405″ directionstext= »Les Bains Paris » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »13″ zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Texte : Axelle Amiot et Lou-Ann Heckel – Photos : DR

Four Seasons George V

Le Four Seasons George V propose désormais à Paris un spa version palace, avec une décoration signée Pierre-Yves Rochon. La piscine, qui étire ses 17 mètres en camaïeu de mosaïques bleues et sable, est un vrai bijou.

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.fourseasons.com/content/fourseasons/en/properties/paris/landing_pages/ppc/landing_3.html » openin= »_blank »]

Four Seasons Hotel George V
31, avenue George V
75008 Paris
www.fourseasons.com

Ritz Chanel

Gabrielle Chanel, prêtresse de l’élégance à la dent dure, aurait adoré le style du premier spa au monde portant sa griffe.

Une bulle de raffinement très haute couture, au sein du Ritz Paris.

Avec en vis-à-vis la colonne Vendôme. So chic !

 

RITZ CHANEL 

Paris

www.ritzparis.com

Sugar Beach Viceroy

Ce 5 étoiles de Sainte-Lucie se fond parfaitement dans son environnement.

Le plus surprenant : son spa Rainforest.

On accède à ses huit cabines suspendues dans les arbres par une passerelle oscillante. Sensations garanties avant un massage à base d’huiles essentielles naturelles de l’île.

 

SUGAR BEACH VICEROY

www.viceroyhotelsandresorts.com



Waldhaus Sils

Voilà plus de 100 ans que le mythique hôtel Waldhaus Sils trône à flanc de colline, en surplomb des lacs, à 10 km de Saint-Moritz.
Dans son nouveau spa règnent calme, volupté et discrétion. Le bien-être en mode slow : un concept qui va bien à la Suisse.

Waldhaus Sils
www.waldhaus-sils.ch