10 idées de weekends à la montagne

LE REFUGE DE SOLAISE, coupé du monde

Coup de coeur pour cette gare de téléphérique agrandie, devenue hôtel chic et rustique à la fois, perché à 2 551 mètres au-dessus de Val d’Isère. Le chalet qui abrite le Refuge de Solaise est un modèle d’harmonie, d’intégration dans l’environnement, jusqu’aux murs de pierre récents qui font totalement illusion à côté de ceux qui sont là depuis toujours… Seul indice visible : les chambres 302 et 303, avec vue plongeante sur la vallée, murs en pierre et béton brut, sont traversées par les impressionnantes poutres métalliques d’origine. Entre le spa Exertier et sa longue piscine intérieure, le vaste bar-lounge et le restaurant d’excellence avec un panorama de rêve, on passerait bien là tout l’hiver. L’été, on s’y arrête sur la route du col de l’Iseran ou lors d’une rando. Déconnexion assurée.

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://lerefuge-valdisere.com/ » openin= »_blank »]

MADEMOISELLE, inspiration médiévale à Val d’Isère

Le dernier-né de la collection Airelles détonne dans les Alpes avec son décor atypique, quelque part entre un château fort du Moyen Age et un tableau de Vermeer. L’intérieur, confié à Christophe Tollemer, évoque la Haute Époque. Mademoiselle possède un magnifique spa Guerlain de 1 200 m2 avec une piscine de 20 mètres de long au décor inspiré des laveries médiévales, cinq salles de soins et un délicieux boudoir pour les soins de pédicure et manucure, un grand sauna et une salle de repos avec de vrais lits insérés dans des traîneaux en bois. Autre point fort de l’hôtel, son restaurant principal, Joia pour Mademoiselle par Hélène Darroze : une adresse bistronomique d’exception, sur le modèle de celle de Paris, mais qui s’étend ici en plein air sur une terrasse de plus de 800 m2. Plein Sud !

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.secure-hotel-booking.com/smart/Hotel-Mademoiselle/2VPZ/fr/?_ga=2.206105296.214718443.1582292296-246884136.1582292296″ openin= »_blank »]

LE COUCOU, mode et design

L’ouverture de ce 5-étoiles de 55 chambres et deux grands chalets signé par l’architecte d’intérieur Pierre Yovanovitch pour Maisons Pariente est l’événement de la saison à Méribel. Ses hôtes adorent gagner les pistes directement du ski-room, sur les hauteurs du Belvédère et du Rond-Point des pistes. Après avoir dévalé les rouges et les noires, rendez-vous au spa Tata Harper avec grande piscine dehors et dedans, hammam, jacuzzi, sauna et fitness. Ensuite, les gourmets hésitent entre le Beefbar et le Biancaneve, italien.

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.lecoucoumeribel.com/fr/reserver » openin= »_blank »]

L’HÉVANA, l’option appartement Premium

Pierre et Vacances a choisi le coeur de Méribel et l’accessibilité des pistes à pied pour implanter sa nouvelle résidence 5-étoiles. Ses 95 appartements, de une à trois chambres, ressemblent à des suites hôtelières de luxe avec coin cuisine très bien équipé en sus. Certains disposent d’une cheminée et d’un sauna privatif. Spa Deep Nature, grande piscine, bain à remous, hammam, sauna et fitness ajoutent au plaisir du séjour montagnard.

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.lhevana-meribel.com/ » openin= »_blank »]

GRAND HÔTEL SOLEIL D’OR, la nouvelle gourmandise de Megève

La 11e maison du groupe Millésime s’est établie dans une bâtisse plus que centenaire, longtemps tombée dans l’oubli, à l’entrée de Megève. Elle abrite aujourd’hui 16 chambres et suites sur quatre étages, dont trois déclinent, chacun, une couleur savoureuse : lait, chocolat et caramel. Le bar panoramique est parfait pour se retrouver autour de cocktails audacieux ou d’un déjeuner sur le pouce. Flora Mikula est aux commandes du restaurant où elle revisite les plats savoyards et Jean-Paul Hévin fournit ses créations à la Chocolaterie. Autre passage obligé, le spa de l’hôtel, griffé Gemomogy, avec sa piscine qui joue malicieusement avec l’effet dedans-dehors.

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.secure-hotel-booking.com/smart/Le-soleil-D-OR/J2SX/fr/ » openin= »_blank »]

LE CHABICHOU, 5-étoiles au firmament

Après huit mois de travaux, le légendaire hôtel de Courchevel 1850 à la façade immaculée a révélé en décembre dernier son nouveau visage : tout a été repensé et redécoré, sauf le spa Carita Gemomology, récent. Et au passage, le Relais & Châteaux a décroché sa cinquième étoile ! Le restaurant bistronomique a changé de carte et de nom, il s’appelle désormais le Katz. Le gastronomique, lui, est plus lumineux, plus agréable, mais le chef doublement étoilé Stéphane Buron est resté en place et toujours très disponible pour ses hôtes … depuis plus de trente ans !

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.chabichou-courchevel.com/home » openin= »_blank »]

MIL8, archi-spectaculaire

Le 4-étoiles de 42 chambres (communicantes pour la plupart) avec restaurant, terrasse ensoleillée et espace bien-être, qui vient d’ouvrir ses portes à Avoriaz, suscite beaucoup d’intérêt et d’enthousiasme. Il faut d’abord savoir que son nom, Mil8, fait référence à l’altitude de la station, 1 800 mètres. Son architecture, ensuite, est une curiosité : ses formes géométriques insolites suivent et soulignent la géographie du site. Contemporaine et chaleureuse, la décoration intérieure signé de l’Atelier Obermant privilégie le mobilier design et les tissus chatoyants, tout en s’adaptant au bâti, entre angles droits et courbes. Audace et créativité : on adore !

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.secure-hotel-booking.com/smart/Hotel-MIL8/JBKM/fr/ » openin= »_blank »]

CLUB MED ALPE D’HUEZ, un nouveau départ

Perché à 1 860 mètres d’altitude, avec accès direct aux pistes, le Club Med de l’Alpe d’Huez vient d’être rénové. Ce 4 Tridents profite d’un cadre unique, offrant dès l’entrée une vue panoramique sur les sommets enneigés. Les décorateurs Marc Hertrich et Nicolas Adnet y ont insufflé une juste dose de matières nobles (cuir, flanelle…) et de tons naturels (violet myrtille, rouge airelle…) pour un résultat tout en délicatesse et en harmonie. Démonstration parfaite dans la piscine qui recrée en intérieur l’atmosphère reposante des lacs de montagne et au spa, baigné de lumière.

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.clubmed.fr/r/Alpe-d’Huez/w?departure_city=NO » openin= »_blank »]

ALPIN D’HÔME, une nuit sous dôme

La station des Orres, dans les Hautes-Alpes, possède depuis peu l’un des hébergements de montagne les plus originaux : Alpin d’Hôme regroupe neuf dômes qui se confondent dans leur environnement naturel. Trois autres, ainsi qu’un spa sont déjà annoncés en fin d’année 2020. Posés à flanc de montagne, à 1 800 mètres d’altitude, ils offrent l’espace d’une suite d’hôtel avec 2 à 6 couchages, une vue extraordinaire à travers la baie transparente ouverte à 160° ou depuis la terrasse, et un très bon niveau de confort avec une douche à l’italienne et un poêle.

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.alpin-dhome.fr/reserver-dhome » openin= »_blank »]

Hotel & Lodge No. 111

Texte : Céline Baussay – Ann-Marie Cattelain-Le Dû – Camille Flocon – Images : DR – Jérôme Galland – Imagera – Karin Creuzet – Pascal Fabroul.

Hotel St. George Helsinki

Niché à l’épicentre de la capitale finlandaise, ce boutique-hôtel du groupe Kämp Collection trône dans les rues pavées qui enserrent le port. Né de la restauration minutieuse d’un bâtiment du XIXe siècle, il propose une halte feutrée et arty au milieu de tout ce qui compte à Helsinki.

ESCALE DESIGN

Lorsque vous poussez la porte de l’hôtel St. George et que vous tombez nez à nez avec un dragon de papier planant au plafond, vous êtes tenté de ressortir pour vous assurer que vous ne vous êtes pas trompé d’adresse. Cette respectable façade, qui hébergea au XIXe siècle la société littéraire de la ville, abrite pourtant bien aujourd’hui une œuvre monumentale de l’artiste chinois Ai Weiwei. Et vous êtes effectivement au St. George, membre de Design Hotels, fraîchement inauguré à l’été 2018. À l’image de Helsinki, il cache bien son jeu. Sous ses airs de ville respectable, la capitale finlandaise affiche un caractère léger et jamais snob. Sage au premier regard, l’hôtel réserve lui aussi bien des surprises.

Sous la verrière du jardin d’hiver, meublé Alvar Aalto et Charlotte Perriand, une autre œuvre monumentale de l’artiste Pekka Jylhä. Regardez plus attentivement encore : pas moins de 400 pièces d’art contemporain sont disséminées dans tout l’établissement, y compris dans les 153 chambres, volontaire- ment réalisées dans un registre de douce sobriété par le cabinet Nordic Light, associé à la designer Mirkku Kullberg. Ils ont œuvré dans une palette de teintes douces, vert sauge, beige rosé, une ambiance de marbres clairs et de parquets blonds réchauffés de rideaux couleur chocolat chaud. Cette aura apaisante donne envie de se lover dans les plaids jetés sur les lits lorsque la neige caresse les fenêtres en hiver, et de rentrer après une marche en bord de mer lors des longues soirées d’été.

Aucune chambre ne ressemble à une autre. Les habitués réclament la suite George du troisième étage, celle dont les fenêtres donnent sur le parc et à laquelle le mélange de meubles contemporains finlandais et trésors modernistes donne tout son cachet. Mais d’autres suites, telle la séduisante Poetry ou les Ateliers, mansardés et nichés sous les toits, sont tout aussi séduisantes.

Addictif aussi, le restaurant Andrea, où le chef Mehmet Gürs s’amuse à jongler entre ingrédients locaux et saveurs d’Anatolie. Un peu fou, à l’image de ces Finlandais au look si sage mais à la fantaisie à fleur de peau. À propos de peau, elle est spécialement chouchoutée au St. George Care, vaste spa-sauna où l’on pratique la méthode Hintsa de bien- être holistique. Au bar de l’hôtel, l’ambiance est tout autre et le concept bien vu : Jesse Auvinen concocte des cocktails « zéro déchet ». On ne peut pas faire plus sisu, cet art de vivre healthy et joyeux à la finnoise.

TENTER LE SAUNA

Sans cette petite pièce qu’ils peuvent transformer en étuve, les Finlandais auraient eu du mal à survivre à leurs interminables hivers… Depuis la nuit des temps, le sauna est inscrit dans leur ADN et toutes les occasions sont bonnes pour s’offrir un bain de vapeur en couple, en famille ou entre amis dans l’un des 2 millions de saunas que compte le pays. Löyly avec sa carapace en lattes de bois posée face à la mer, Kotiharjun pour la grande tradition populaire… Helsinki fourmille d’adresses de charme. Notre préférée, à quelques minutes à pied de l’hôtel, Allas Sea Pool, porte bien son nom : ses bassins d’eau de mer flottant à l’orée du port offrent une vue panoramique sur la ville. On choisit celui qui est chauffé toute l’année ou l’on se jette avec ardeur dans celui qui reste à la température de la mer Baltique, avant de se réfugier dans les salons de ce magnifique paquebot de bois. Une « plongée » dans la culture locale qui requinque.

Publié dans Hotel & Lodge numéro 105

[infobox maintitle= »St. George Helsinki » subtitle= »

Planté en bordure du poétique Old Church Park, ce nouveau 5-étoiles installé dans un majestueux bâtiment XIXe interprète le palace dans un style intemporel et décontracté. Élégant, sophistiqué mais ouvert sur la ville, son bar-jardin d’hiver est devenu le hot spot de la capitale finlandaise.
Groupe : Kämp Collection Hotels.
Label : Design Hotels.
Chambres : 153 chambres et suites. La suite la plus demandée est la prestigieuse George, au troisième étage, dont les fenêtres ouvrent sur le parc. Mais les « ateliers » mansardés avec vue sur les toits et le dôme de la cathédrale sont aussi recommandés.
Prix : à partir de 225 €.
Table : le restaurant Andrea marie les cuisines finlandaise et anatolienne. Au St. George Bakery, boulangerie à l’ambiance de coffee-shop new yorkais, on déjeune léger. Le bar du Winter Garden est devenu le lieu de rendez-vous de la ville.
Activités : le St. George Care est un vaste espace destiné au bien-être avec spa, sauna, salle de sport et piscine intérieure. Le petit concept store Monocle est le premier des pays nordiques. L’hôtel est émaillé d’une collection pointue de 200 œuvres d’art contemporain.
LE + le jardin d’hiver, sous sa verrière, à l’ambiance arty chic.
 » bg= »yellow » color= »black » opacity= »off » space= »30″ link= »no link »]

Hotel St. George
Yrjönkatu 13, Helsinki, Finlande.
www.stgeorgehelsinki.com

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.stgeorgehelsinki.com » openin= »_blank »]

[res_map address= »Yrjönkatu 13, Helsinki, Finlande » directionstext= »Directions » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »13” zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]
Texte : Geneviève Brunet | Photos : St. George Helsinki, œuvre de Ai WeiWei Tianwu 2000 + Mikko Ryhanen (chambre), Robbie Lawrence/Design Hotels (boulangerie + portrait), Elvi Rista (plats)

Owl and The Pussycat: un boutique-hôtel au Sri Lanka

Au sud-ouest du Sri Lanka, Galle est célèbre pour sa cité fortifiée construite par les Portugais au XVIe siècle : une étape de choix pour ses vestiges historiques marqués par les influences européennes et de plus en plus pour ses jolies adresses, comme le boutique-hôtel Owl and The Pussycat.

Galle, du fort à la plage

Plus grande forteresse construite par les Européens en Asie, la vieille ville de Galle, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, réserve bien des surprises derrière ses remparts. Une fois franchie la porte de la citadelle, surmontée du blason de la Compagnie des Indes Orientales, se dévoile une cité qui fait voyager dans le passé. Ses villas coloniales hollandaises et portugaises patinées par le temps ont conservé leurs vérandas et patios fleuris, leurs façades multicolores et leurs toits de tuiles. Les rues se coupent souvent à angle droit, ce qui permet de se repérer facilement, et sont réservées aux piétons et aux tuk-tuks aux couleurs vives, plutôt bien entretenus. La principale activité à Galle consiste à venir admirer le bleu azur de la mer au pied du phare, et en soirée, à assister au coucher du soleil du haut des remparts.

Le musée Maritime constitue une autre belle étape dans la découverte de la ville. Rénové avec soin après le passage du tsunami en 2004, il expose des maquettes de bateaux, des objets trouvés dans des épaves, d’anciennes cartes… L’église méthodiste, juste à côté, mérite aussi une visite. En continuant de déambuler dans les rues, de nombreuses maisons en travaux, achetés par des Européens amoureux de l’Asie, témoignent de l’engouement pour cet ancien port colonial au charme délicat et au rythme de vie indolent.

Tout près de Galle, Owl and the Pussycat est un repaire d’initiés. Drôle de nom pour un boutique-hôtel. C’est en réalité le titre d’un poème surréaliste d’Edward Lear, homme de lettres britannique du XIXe siècle, dont les vers sont d’ail- leurs peints sur le mur de l’un des quatre bâtiments cubiques et colorés. Membre de Small Luxury Hotels of The World, il offre 17 chambres et suites qui portent des noms piochés dans le poème : la plus grande suite s’appelle « By the light of the moon », une autre « On the edge of »…

Posé au bord de l’océan Indien, face au spectacle des pêcheurs sur échasses, l’hôtel mixe sophistication design et touches sri lankaises. Conçu par l’architecte new-yorkais Uday Dhar, il affiche meubles, œuvres d’art et textiles ethniques créés par vingt artistes et artisans, y compris des locaux. Le résultat : une ambiance bohême chic et intime très différente de celle des resorts internationaux qui bordent la côte.

Les chambres et suites osent la couleur sur l’un des murs (turquoise, orange, violet, fuchsia…) et abritent des meubles de style colonial revisités : têtes de lit et canapés en cannage, commodes Louis XVI laquées, style Moissonnier… Toutes sont pourvues de balcons regardant l’océan. La vaste terrasse qui surplombe le rivage et court sur toute la longueur des bâtiments profite d’une piscine bordée d’un solarium au sol de teck et de carreaux de ciment. Elle est prolongée d’une pelouse sur laquelle ont lieu des cours de yoga. À son extrémité, un gazebo abrite une table de massage.

Mention spéciale à la Drawing Room, un salon à l’étage avec œuvres d’art et bibliothèque bien remplie, dont la déco foisonnante et colorée rassemble à elle seule tous les codes signatures de l’hôtel. C’est le lieu parfait pour prendre un verre avant de dîner au restaurant, The Runcible Spoon, à côté de la piscine, qui propose des plats sri-lankais traditionnels aux accents méditerranéens.

À noter que les clients de Owl and the Pussycat ont la possibilité d’accompagner le chef au marché, de découvrir les meilleurs produits de saison, puis d’apprendre à les préparer avec lui lors de cours de cuisine organisés à l’hôtel en tout petit comité.

Label : Small Luxury Hotels of The World.

Chambres : 17 suites, qui reprennent des titres du poème d’Edward Lear, réparties dans quatre bâtiments et sur trois étages. Toutes possèdent un balcon avec vue sur l’océan. La suite signature « By the light of the moon » est la plus spacieuse (deux chambres, 132 m2). Prix : à partir de 200 €.

Table : The Runcible Spoon sert des plats traditionnels avec des touches méditerranéennes au bord de la piscine ; Bar à cocktails ; The Drawing Room pour le tea time ou l’apéritif.

Activités : sessions de yoga à l’aube et en soirée devant la plage, massages en plein air, lecture à la bibliothèque, salle de fitness, visite du marché local et cours de cuisine avec le chef, concert de jazz le week-end, boutique.

Publié dans Hotel & Lodge numéro 109

The Owl and The Pussycat Hotel
N. 788, Matara Road,
Thalpe, Galle,
Sri Lanka.
www.otphotel.com

[res_map address= »The Owl and The Pussycat Hotel, N. 788, Matara Road, Thalpe, Galle, Sri Lanka. » directionstext= »Directions » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »13″ zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Texte: ADINE FICHOT-MARION

Hôtel Monsieur George, le dernier écrin de l’hôtellerie

En janvier 2020 ouvrira, à deux pas de la plus belle avenue du monde, le nouveau boutique-hôtel Monsieur George.

Situé dans le 8ème arrondissement de Paris, Monsieur George est un nouvel Hôtel 5 étoiles qui ouvrira prochainement ses portes à cent mètres des Champs Elysées. Il  fait suite à une longue tradition de boutiques-hôtels. Après Monsieur Helder et Monsieur Cadet dans le 9eme, et Monsieur Saintonge dans le 3eme voici le dernier né avec ses 46 chambres et suites, son bar restaurant et son immeuble haussmannien.

La décoration, entièrement sortie de l’imagination de l’architecte et décoratrice d’intérieur Anouska Hempel, transportera chaque voyageur dans un univers calme, élégant, loin de la tumulte de la vie parisienne. Avec sa touche « so british » la designer anglaise s’est inspirée, pour sa première réalisation française, de ses influences orientales du Bosphore. Un mélange cosmopolite, épuré, chics, dans des teintes de verts profond et émeraude.

Enfin, un Spa imaginé par le Tigre, célèbre Club de yoga qui s’est imposé comme l’une des références du bien-être, ouvrira ses portes pour offrir un temps de déconnexion et de relaxation.

HOTEL MONSIEUR GEORGE
17, rue de Washington 75008 Paris
www.monsieurgeorge.com

 

[button content= »DÉCOUVRIR » color= »black » url= »http://www.monsieurgeorge.com/ » openin= »_blank »]

[res_map address= »17, rue de Washington 75008 Paris » directionstext= »HOTEL MONSIEUR GEORGE » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »13″ zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Texte Margaux – Images : DR

L’Hotel.D Geneva… une adresse incontournable

L’hotel.D Geneva s’inscrit dans la continuité de la collaboration de Sybille de Margerie avec l’hotel.D Strasbourg et le groupe hôtelier Diana Hôtels Collection.

Sybille De Margerie, architecte d’intérieur au savoir-faire unique, habille avec raffinement et goût l’établissement 4* situé à quelques pas des rives du lac Léman.

Pour ce projet, elle s’inspire de la nature et culture locale : les paravents de l’accueil rappellent l’effet la neige accumulées sur les grilles tandis que les touches d’anis dans les chambres font référence à la palette du peintre suisse Ferdinand Holder.

Les 57 chambres et suites du boutique-hôtel conjuguent des touches de couleurs ravivent les mobiliers en matières plus naturelles, comme le bois de noyer. Les salles de bain sont toutes aussi élégantes et modernes avec les sols et murs de marbre blanc ou noir.

La salle du petit-déjeuner, lumineuse et chaleureuse, accueille ses hôtes pour  un moment de partage tout en douceur.

L’hotel.D Geneva invite au bien-être et à l’évasion avec sa décoration à la fois contemporaine et sophistiquée à l’image de la culture genevoise.

 

Hotel.D-Geneva
16 Rue de Fribourg
1201 Genève

Tel : +41 22 777 16 16
geneva@hoteld.ch

https://www.hoteld-geneva.ch/fr/

 

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

 

 

BLUE KARMA Secrets, en harmonie avec Bali

Blue Karma Secrets, un groupe indépendant créé par la jeune gemmologue et artiste Alexa Genover, est composé de plusieurs infrastructures de luxe. L’hôtel Ubud, l’hôtel Seminyak et le yacht Oracle sont trois petits coins de paradis.

Nestling Escape, Ubud

Situé au sommet des collines de Tegalalang le Blue Karma Ubud est un hôtel-boutique de charme dont les suites, avec vue sur la vallée de la rivière des Outaouais, sont construites à partir de bois de javanese.

Inspirée des voyages de Alexa Genover, chaque suite, de la gamme royale jusqu’à la première, mêle intimité et grands espaces.

Restaurant, spa, piscine de 25m de long, chaque détail est pensé pour le bien-être du voyageur, le tout fondu dans l’abondante végétation de Bali.

Une occasion rêvée de découvrir la culture indo asiatique à travers la cuisine décontractée du chef Ridwan Hakim ou encore des thérapies et massages locaux dans le spa.

Oasis Escape, Seminyak

Situé sur l’une des meilleures plages de Bali, Seminyak, l’hôtel de charme, du même nom, propose de nombreuses activités : shopping, surf, plage, balades dans le jardin tropical luxuriant.

Pour un séjour en couple ou en famille, des suites avec une ou deux chambres sont à disposition. Grands espaces ouverts, luxe et nature sont au rendez-vous pour vous émerveiller.Certaines suites proposent même une piscine privée pour profiter pleinement des bains de soleil.

Le restaurant de l’hôtel, le Matcha blue sert la cuisine délicate du chef exécutif Ridwan Hakim.

Le spa, niché dans l’oasis du Blue Karma Seminyak offre différents soins et traitements spécialisés dédiés au bien-être et à la santé des voyageurs.

The Oracle

Yacht de luxe sur mesure de 35m, ce bateau peut recevoir jusqu’à 7 invités répartis dans 2 grandes suites avec vues panoramiques, et une cabine plus petite comportant 3 couchages.

Conçu par les hôteliers Blue Karma, il délivre une expérience d’exception à travers les îles d’Indonésie, allant du parc national de Komodo à Raja Ampat.

Le yacht dispose d’un vaste espace de pont, d’un immense salon intérieur, un coin bar et de nombreux transat pour profiter du soleil.

L’équipage, composé d’un directeur de croisière, un capitaine, un officier en chef, deux stewards, un chef privé et deux masseuses, est disposé à rendre votre séjour inoubliable.

Les menus sont concoctés par le chef indonésien Ridwan Hakim. Il aime mélanger la culture indonésienne à base de produits frais de saison.

Le groupe Blue Karma sait mêler avec goût le luxe avec les traditions et la nature de Bali. Toujours dans une démarche écoresponsable, chacun des hôtels propose des séjours de repos et sérénité pour se rapprocher de la nature.

 

UBUD
Jalan Raya Suweta, Lingkungan Br. Kelabang
Moding, Tegalalang, Ubud, Gianyar, Bali 80571
+62 361 908 1383 | +62 819 9926 9222
info@bluekarmasecrets.com
ubud.bluekarmasecrets.com

SEMINYAK
Jalan Raya Seminyak, Gang Bima No.2 Seminyak, Kuta – Badung, Bali, Indonesia
+62 361 737 898 | +62 819 9925 9222
info@bluekarmasecrets.com
seminyak.bluekarmasecrets.com

THE ORACLE
Mail : info@theoraclesecret.com
Tel : +62 361 73 78 98
Theoraclesecret.com

Bluekarmasecrets.com

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

The Glamis : la nouvelle suite royale du Balmoral

Le Balmoral, situé en plein centre de la ville d’Edimbourg, en Ecosse, vient de dévoiler le nouveau look de sa suite The Glamis, inspiré des demeures royales.

Malgré le vent, le froid, la pluie, parfois un peu trop présents, on ne se lasse pas de visiter Edimbourg, la capitale de l’Ecosse. Avec son château qui surveille la ville, ses petites rues médiévales, ses promenades bucoliques et surtout ses innombrables pubs pour se réchauffer, elle est devenue le lieu de villégiature de la noblesse anglaise.

Petit bijou d’architecture victorienne, le Balmoral se situe en plein centre-ville, classé au patrimoine de l’Unesco, à l’une des adresses les plus prestigieuses d’Edimbourg, N°1 Princes Street, à proximité de la gare de Waverley. Hôtel de chemin de fer, il revendique son identité so scottish, avec portier en kilt et tartan dans les chambres. La grande horloge de la tour du Balmoral avance de trois minutes. Bien que les écossais n’aient pas la précision des Suisses, on se demande pourquoi cette erreur… C’était en réalité pour éviter que les voyageurs ne manquent leur train ! Cette tradition s’est perpétuée jusqu’à nos jours…

Hôtel historique à l’héritage plus que centenaire, le Balmoral accueille ses hôtes dans 188 suites. Cofondatrice avec son frère sir Rocco Forte du groupe hôtelier éponyme, Olga Polizzi, directrice de la décoration et du design, apporte sa touche contemporaine avec pour volonté de conserver un luxe discret et sans ostentation. Un parti-pris qui se retrouve d’ailleurs dans le nouveau décor de l’une des suites emblématiques de l’hôtel, The Glamis ! Nommée en l’honneur du plus beau château d’Écosse, qui était la maison d’enfance de la Reine Elizabeth, la suite Glamis, récemment rénovée, évoque la majesté dans tous les détails de conception soigneusement choisis et conçue par Olga Polizzi.

On pousse les portes de la nouvelle entrée, avec accès direct à la suite. Après un check-in discret et privé, on découvre le salon spacieux et lumineux, avec ses grandes fenêtres, ses magnifiques canapés en velours, ses antiquités raffinées et sa cheminée d’origine. Les riches tissus viennent rencontrer les antiquités qu’Olga Polizzi à rapportés de ses voyages en Europe.

La salle à manger, sophistiquée, dotée d’un mobilier baroque écossais et d’un lustre ancien, offre un espace élégant pour se divertir. Les rideaux et les papiers peints viennent compléter les éléments de la période historique, notamment avec des corniches ornées, tandis que les collections de livres et de disques triés sur le volet (clin d’œil aux grands du rock’n roll qui ont fréquenté l’hôtel) font de ce lieu spacieux (100 m²) un chez-soi chaleureux.

Dans la chambre à coucher, le lit king-size avec des rideaux pleine hauteur incarne le romantisme d’une époque révolue. Deux lions de pierre, en référence à l’étendard royal d’Ecosse, montent la garde. Derrière les rideaux de la marque anglaise Blithfield, la vue s’ouvre sur Princes Street. La salle de bains attenante, en marbre Arabescato, possède un bain autoportant et une spacieuse douche à l’italienne, avec des amenities griffés Asprey.

Pour améliorer l’expérience client, le Balmoral a noué des partenariats exclusifs avec des marques dans le pur esprit écossais (le cachemire de luxe Johnstons of Elgin, les parfums Kingdom Scotland…) et propose notamment des accès pour le château d’Edimbourg ou une visite privée de l’atelier d’orfèvrerie Hamilton & Inches : des expériences uniques pour qui veut mener la vie de château…

 

Suite Glamis à partir de 4 100 €/nuit, petit-déjeuner compris.

 

The Balmoral

1 Princes Street, Edinburgh, EH2 2EQ | +44 131 556 2414

www.roccofortehotels.com

 

Texte : Margaux Dalbavie – Images : DR.

Les Jardins du Faubourg, un paradis secret en plein cœur de paris.

Fin mai, découvrez la nouvelle adresse parisienne, Les Jardins du Faubourg situé entre les Champs-Élysées, la place de la Concorde et le Faubourg Saint-Honoré. Cet hôtel 5*, du groupe Rouleau Guichard, vous offre un voyage gustatif et relaxant avec le restaurant du chef Bruno Doucet et le spa d’Olivier Lecocq.

Pensée par les architectes Arnaud Behzadi et Vincent Bastie, cette parenthèse secrète et intimiste possède deux univers distincts. Vous trouverez dans un premier temps, un bâtiment haussmannien comprenant 24 chambres et 3 suites, dont la décoration élégante et raffinée fera craquer tous les romantiques.

Le second bâtiment, quant à lui, donnant sur une cour intérieure végétalisée inspirée des jardins japonais et une terrasse de 100 mètres carrés ; il abrite 8 chambres à la décoration sobre et contemporaine, ainsi qu’une suite dotée de son jardin privé.

Le restaurant La Régalade du Faubourg est le troisième établissement du chef Bruno Doucet. Les produits, frais et de qualité, sont préparés à travers une cuisine généreuse et contemporaine. Moment de bonheur garanti.

« Je suis très heureux de participer à cette nouvelle aventure culinaire dans laquelle je vais pouvoir m’exprimer. Aujourd’hui nous sommes tous à la recherche d’une cuisine goûteuse avec de bons produits travaillés subtilement, que l’on a envie de partager, faire découvrir aux autres. C’est l’état d’esprit qui m’anime et c’est le cœur du sujet de cette nouvelle Régalade du Faubourg », déclare le chef Bruno Doucet.

Laissez-vous tenter par des cocktails originaux et savoureux au bar The Confidential à l’ambiance élégante et rétro.

Ce lieu insolite possède un spa somptueux signé Olivier Lecocq, le spécialiste du massage des palaces parisiens. Profitez d’un espace de 400 mètres carrés avec une piscine intérieure, une salle de fitness et des soins sur-mesure ; tout a été pensé pour que vous passiez un moment de détente exceptionnel.

Le plus ? La gamme de produits de soins luxueuse et respectueuse de l’environnement Olivier Lecocq, que vous pourrez aussi retrouver en vente.

Soyez patient, ce nouveau cocoon parisien arrive sur Paris très prochainement !

Les Jardins du Faubourg
9, rue d’Aguesseau
75008 Paris
Tel. : +33 1 86 54 15 15
www.jardinsdufaubourg.com

[res_map address= »9 rue d’Aguesseau 75008 Paris » directionstext= »Les Jardins du Faubourg » pancontrol= »yes » scalecontrol= »yes » typecontrol= »yes » streetcontrol= »yes » zoom= »13″ zoomcontrol= »yes » draggable= »yes » scrollwheel= »no » width= »100% » height= »500px » maptype= »roadmap » popup= »no » center= » » refresh= »no »]

Texte : Axelle Amiot – Photos : DR

Villa du Taur 4 étoiles, le street art au coeur de Toulouse

Près de la cathédrale Saint-Sernin, le groupe indépendant NT Hotel Gallery nous fait découvrir la boutique-hôtel Villa du Taur.

En ce doux printemps, laissez-vous emporter par l’ambiance chic et moderne de la villa du Taur. Un lieu, où on a le sentiment d’être comme chez soi, un mélange d’esprit d’hôtel et de maison d’hôtes. Cette boutique-hôtel bénéficie d’un emplacement exceptionnel qui se remarque facilement grâce à sa belle façade composée de briques rouges.

L’établissement possède une décoration inspirée du Street Art. Les 17 chambres nous permettent d’admirer 60 œuvres d’artistes, tel que Mondé, Sherio, Mayé et tant d’autres. Des espaces variés répondant à toutes vos envies allant de la chambre Classique, la Premium, la Deluxe, l’Exécutive ou encore le Penthouse. Verrière d’atelier d’artiste, métal et bois caractérisent ces chambres.

Le restaurant de l’hôtel, Le Sixty Two, vous invite à découvrir son nouveau chef Hippolyte Peters Desteract. Ancien élève de l’institut Paul Bocuse mais aussi du restaurant Le Baudelaire de L’hôtel le Burgundy (nominé de la catégorie Gastronomie aux  Hotel&Lodge Business Meetings and Awards 2019) et de la brasserie Champeaux Alain Ducasse, entre autres. Ce jeune chef parisien rempli d’ambition et de créativité vous propose une cuisine bistronomique

Dans une ambiance de galerie d’art avec des expositions et des ventes d’œuvres provenant de graffeurs toulousains, ce restaurant contemporain et chaleureux entremêle ambiance design et ambiance cosy. Laissez-vous tenter par sa carte qui suit les mets des saisons, où Hippolyte revisite les plats classiques à l’aide de techniques de cuisson parfois oubliés comme la fermentation des légumes ou le fumage des aliments.

La Villa du Taur se révèle être l’endroit idéal pour vivre une parenthèse toulousaine teintée d’art, de gastronomie et de convivialité.

www.villadutaur.com

 

Texte : Axelle Amiot – Photos : DR

Une piscine de 20 mètres sur 4,5 dans un hôtel ? L’Hôtel & Spa D’Aubusson l’a fait 

L’une des plus belles piscines d’hôtel à Paris vient d’être inaugurée à l’Hôtel d’Aubusson et c’est incroyable !

Pour devenir le plus palace des boutiques-hôtels parisiens, l’établissement inaugure une piscine et un spa d’exception. Ce bâtiment historique, à la hauteur des cinq-étoiles qu’il affiche, propose 50 chambres et juniors suites, un patio, le Café Laurent qui accueille chaque année plus de 300 concerts de jazz et désormais la piscine et le spa.

Nicolas Guipet, le Directeur Général de l’Hôtel, a confié « cette grande piscine sous un imposant volume » à Artefact Architecture qui a sacrifié deux niveaux souterrains pour ouvrir un espace totalement dédié au soin du corps et à la remise en forme. Le décorateur Bruno Borrione a relevé ce pari fou et aménagé un spa et une piscine qui contraste avantageusement avec les bassins de nage que l’on retrouve ordinairement à Paris.

Une piscine, un spa, une salle de fitness, un grand vestiaire, une salle de soins, tout ces nouveaux éléments viennent s’ajouter au prestige de l’Hôtel & Spa d’Aubusson.

Hôtel & Spa D’Aubusson
http://www.hoteldaubusson.com/fr/spa-paris.html

Texte : Lucille Doudement – Images : DR

Terra Dominicata

Ouvert en juillet 2018, ce boutique-hôtel à l’architecture complètement intégrée dans le paysage est situé dans un parc naturel protégé, dans l’arrière-pays catalan, en Espagne.

Une belle retraite chic.

TERRA DOMINICATA

Espagne.

www.terradominicata.com

© Eric d’Herouville

Alpaga

À cinq minutes du vieux village de Megève, dissimulés sur les pentes douces du Villaret, les six chalets de l’Alpaga (collection Les Hôtels d’en Haut) composent un cadre enchanteur au luxe sans fioriture. Avec un bain suédois face au Mont-Blanc et une excellente table.

©Benoît Linero

[button content= »RÉSERVER » color= »black » url= »https://www.alpaga.com/ » openin= »_blank »]

ALPAGA

Megève

www.alpaga.com

Château de Fonscolombe

Non loin d’Aix-en-Provence, cette belle demeure de famille joue la double carte locavore et protection de l’environnement. Entre parc paysager, vignes et terres agricoles, une escale sereine, réjouissante et ensoleillé, classée 5-étoiles.

 

Château de Fonscolombe

Le Puy-Sainte-Réparade

fonscolombe.fr

Hôtel Ville d’hiver

L’usine élévatrice d’eau de la Ville d’hiver, sur les hauteurs d’Arcachon, s’est trouvé une deuxième vocation : un hôtel au décor feutré, complété par un restaurant bistronomique, où l’on prend indifféremment ses quartiers d’été… ou d’hiver.

HÔTEL VILLE D’HIVER

Arcachon

www.hotelvilledhiver.com

 

Le Saint-Rémy

Le nouveau 5-étoiles de Saint-Rémy-de-Provence décline un univers « gypset » (contraction de « gypsy » et de « jet-set »), à la fois bohème et glamour dans un hôtel particulier du XIXesiècle, avec une vaste terrasse et une piscine au calme.

LE SAINT RÉMY

Saint-Rémy-de-Provence

www.le-saint-remy.fr

Mama

Inaugurée il y a un an tout juste dans le centre historique de Palma, cette fantaisie majorquine surprend par son niveau d’excellence et intrigue par son style bien à elle.

Une œuvre sophistiquée et hétéroclite qui porte la griffe du décorateur Jacques Grange.

MAMA

Palma, Majorque.

www.hotelmama.es

Portrait Firenze

Il a le Ponte Vecchio pour voisin et des photos d’archives numérotées de Salvatore Ferragamo sur ses murs : cet hôtel de la Lungarno Collection, exclusivement composé de suites et réputé pour son service, compte parmi les plus raffinés de Florence.

PORTRAIT FIRENZE 

Florence

www.lungarnocollection.com

The Bloomsbury

À deux pas du British Museum, au cœur du quartier de l’université, The Bloomsbury est une étape londonienne décalée et contemporaine, habitée par les poètes et écrivains qui s’y sont succédé.

Un hôtel qui se joue avec délice des envolées du temps.

THE BLOOMSBURY

Londres

www.doylecollection.com

The Vera Tel Aviv

Ce projet très abouti de 39 chambres, un bar et un rooftop très conviviaux, a mis à contribution les meilleures signatures de Tel Aviv : le studio Yaron Tal pour imaginer le lieu, Tomer Nachshon pour le mobilier, Ohad Benit pour les luminaires…

 

THE VERA TEL AVIV

Tel Aviv

theverahotel.com

 

Villa Marie

Après le passage de l’ouragan Irma sur Saint-Barth, la famille Sibuet s’est serré les coudes pour que son domaine au charme colonial, perché sur une colline, rouvre.

Le résultat est à la hauteur de sa détermination.

VILLA MARIE

Saint-Barth

www.villamarie.fr

Domaine de Rochevilaine

Ce boutique-hôtel atypique, en Bretagne Nord, a toujours aimé jouer les pionniers.

Pour fêter les 20 ans de son spa marin, le premier de l’Hexagone, il a ouvert quatre nouvelles suites permettant de bénéficier en un seul lieu de massages, d’un espace relaxation, d’une remise en beauté…

 

DOMAINE DE ROCHEVILAINE

Billiers

domainerochevilaine.com

Expérimental Chalet

Pour son premier boutique-hôtel en altitude, l’Experimental Group a choisi Verbier en Suisse.

Le designer Fabrizio Casiraghi y offre une ambiance chaleureuse, mixant codes montagnards et design contemporain.

Bar à cocktails et discothèque mythique à ne pas manquer.

©Alpimages-Thomas Roulin

 

EXPÉRIMENTAL CHALET

Suisse.

www.experimentalchalet.com

 

 

Le BFire by Mauro Colagreco, le nouveau chef trois étoiles

L’hôtel les Neiges à Courchevel, situé le long de la célèbre piste Bellecôte, dévoile son nouveau restaurant : le BFire.

Chef novateur à la tête de plusieurs restaurants dont le Mirazur à Menton, qui vient tout juste

de décrocher sa 3ème étoile au Guide Michelin le 21 janvier dernier, Mauro Colagreco devient le premier chef étranger à obtenir trois étoiles au Michelin. Pour son nouveau restaurant, il a élaboré une carte inventive et délicate qui saura ravir tous les gourmets.

B pour Barrière et Fire pour la cuisine au feu de bois. Le Chef s’est directement inspiré de ses racines argentines pour élaborer ce nouveau concept de restauration qui cuit les aliments au feu et aux braises.

Cuits au brasero, les viandes, poissons, légumes et fruits révèlent leurs saveurs et surprennent ainsi les palais les plus exigeants.

Au pied des pistes, dégustez une épaule d’agneau confite accompagnée de patates douces aux dates, en entrée une salade de courges réalisée au feu de bois, accompagnée de sa Burrata et émincé de truffe et en dessert une boule de neige aux bleuets…

Unique et sans précédent, le BFire vous propose des plats pour soi ou à partager, dans une ambiance conviviale qui reflète la chaleur de partage d’une cuisine faite au feu de bois.

B Fire, 422 rue de Bellecôte 73120 Courchevel. Tél. : 04 57 55 22 00.

https://www.hotelsbarriere.com

Texte : Lou-Ann Heckel – Photos : DR

Dandy’s Night au Plaza Athénée

Pour la quatrième année consécutive, l’Hôtel Plaza Athénée organise la Dandy’s Night. Rendez-vous le 6 février prochain pour l’évènement incontournable des hommes élégants. 

La Dandy’s Night c’est l’occasion rêvée pour la gent masculine de découvrir les ateliers et les produits des meilleures maisons de luxe lors d’une soirée exceptionnelle.

Horlogerie, sur-mesure, souliers ou encore parfumeries… des univers différents mais tous issus d’un savoir-faire unique au service de l’homme raffiné, sont représentés.

De Daniel Lévy à Stark & Sons en passant par JM Le Gazel, la Dandy’s Night accueille des marques prestigieuses connues pour leur réputation d’excellence.

Et so chic, pour la première fois, vous aurez la possibilité de faire votre shopping sur place et de vous offrir les différentes créations proposées.

Une réunion des amoureux du dandysme et de l’élégance, à ne pas manquer !

Hôtel Plaza Athénée – entrée par le 27 avenue Montaigne – 75008 Paris. Ouvert à la clientèle extérieure de 14h00 à 18h00. Entrée : 15 €.

Texte : Lou-Ann Heckel – Photos : DR