Valence fête la Journée mondiale de la paella avec des activités en ligne et en direct dans le monde entier

Depuis une semaine gastronomique dans plus de 60 restaurants à un tournoi international de paellas qui sera retransmis depuis le stade du Valence C.F. Nous fêterons ainsi la Journée mondiale de la spécialité gastronomique la plus universelle de Valence, avec un programme complet d’activités en ligne et en direct qui se dérouleront conformément à toutes les règles de distanciation sociale, pour fêter la paella dans toute la ville de Valence, toute l’Espagne et le monde entier.

© Josep Gil

Le 20 septembre, la paella, le plat le plus universel de Valence, aura droit à sa journée mondiale avec une série d’activités organisées dans le monde entier. Un jour seulement par an, les Valenciens ne sont plus les juges sévères de ce qui est une paella authentique, mais invitent le monde entier à cuisiner cette recette et à se rassembler autour d’un plat de riz, parce que la paella est synonyme d’union, de partage de bons moments autour d’une table.

Parmi les activités organisées pour le World Paella Day, il faut signaler l’édition spéciale de la Semaine de la paella, qui aura lieu du 17 au 27 septembre, ainsi que la World Paella Cup, un championnat international qui réunira autour de ce plat universel des chefs du monde entier, le 20 septembre, jour clé des célébrations.

Semaine de la paella

L’événement central du programme d’activités du World Paella Day sera l’édition spéciale d’une Restaurant Week consacrée à différentes versions de paellas. Elle aura lieu du 17 au 27 septembre et comptera avec la participation de plus de 60 restaurants de la ville. Les réservations sont ouvertes sur www.worldpaelladay.org pour savourer les recettes spécialement créées pour ce concours.

© FANDI

Les convives pourront déguster des menus comprenant une entrée, un plat spécial de paella et un dessert pour 25 euros, dans plus de 60 restaurants de la ville, de la province et d’autres localités de la Communauté valencienne. Il y aura ainsi des versions typiques du pays, comme la traditionnelle paella valencienne à base de bajoqueta (haricots verts) et de garrofón (haricot blanc) d’Alejandro del Toro ou la paella au riz juteux et aux boulettes de viande de La Ferrera. Et si vous préférez les produits de la mer, ne manquez pas le riz sec au chou-fleur et à la seiche de plage de Kaymus ou encore le riz moelleux à la seiche, aux petits calamars et aux crevettes-mantes de Pelayo Gastro Trinquet.

World Paella Cup : un tournoi gastronomique à Mestalla

© Mike Walter

De plus, huit chefs,quatre hommes et quatre femmes, venus d’Italie, de France, de Roumanie, d’Australie, du Japon, de Chine, des États-Unis et d’Espagne s’affronteront dans le cadre de la World Paella Cup, un tournoi international inspiré des compétitions sportives mondiales et dans lequel ces chefs devront démontrer qui fait la meilleure paella. L’épreuve sera diffusée le 20 septembre en ligne depuis le stade de Mestalla.

Le chef australien Leno Lattarulo, la Française Nathalie Bertheu, le Japonais Kawaguchi Yuki, Natalie Curie venue des États-Unis, le Mexicain Manuel Juliá, la chef Anne Marie venue de Roumanie, l’Italien Mateus Coelho et l’Espagnol Chabe Soler s’affronteront dans ce championnat en ligne qui associera le suspens propre aux événements sportifs avec l’art culinaire et les ingrédients les plus étonnants. Le concours se composera d’une série de matchs en ligne d’une durée de cinq minutes, pleins de passion sportive et gastronomique.

Les matchs seront diffusés depuis le stade de Mestalla du Valence C.F. et seront disponibles sur le site officiel de la World Paella Day, pour que tout le public puisse découvrir les versions les plus cosmopolites de ce plat traditionnel.

Des activités dans plus de 20 pays

Enfin, avec le soutien des bureaux internationaux de Turespaña, plus de 20 villes, d’Abu Dhabi à Helsinki, de New York à Tokyo, de Vienne à Mumbai, en passant par Mexico, Rome ou Toronto, accueilleront différentes activités organisées autour de la World Paella Day, notamment des masterclasses en ligne et des dégustations publiques de ce plat, préparé par des chefs de renommée mondiale.

Pour en savoir plus sur la #WorldPaellaDay, rendez-vous sur le site Web officiel de l’événement : https://worldpaelladay.org/ 

« Les conversations » #5 : entretien avec Arnaud Donckele, chef triplement étoilé du restaurant gastronomique la Vague d’Or, à l’hôtel Cheval Blanc à St-Tropez.

« Les Conversations », nouveau format d’échange d’Hôtel & Lodge et du collectif Singularités a reçu Arnaud Donckele, chef cuisinier triplement étoilé du restaurant gastronomique la Vague d’Or, à l’hôtel Cheval Blanc St-Tropez.

Interrogé par Laurence Faye du collectif Singularités HFT, Arnaud Donckele a commenté en tant qu’acteur de premier plan, la crise actuelle et ses répercussions sur le secteur de l’hôtellerie/restauration.

« La crise actuelle, c’est une autre approche du métier et de l’humain », confie Arnaud Donckele depuis son appartement parisien. Le chef a fait le choix de quitter sa Provence, le temps du confinement. « Aujourd’hui, je discute davantage avec mes équipes, avec les producteurs », ajoute-t-il. « J’essaie de saisir des opportunités dans ce qui est en train d’arriver, humainement et professionnellement. » Il laisse notamment une plus grande liberté de réflexion à ses équipes « Il y a des choses que je n’aurais pas forcément laissé faire avant ».

Arnaud Donckele prend d’ailleurs le temps d’échanger avec ses collaborateurs, via les différents moyens de communications : SMS, Whats’App, plateformes de conversations à plusieurs… tout en s’adaptant au maximum aux besoins de chacun : « je pense aussi à mes jeunes employés qui se trouvent dans 20 mètres carrés tous seuls… ». Il s’arrange aussi pour maintenir un lien avec les producteurs. « J’essaie de les avoir entre 1h à 1h30 par semaine, selon les disponibilités de chacun. »

Justement, ce nouveau lien qui unit les Français à leurs producteurs l’interpelle : « deux secteurs qui ont été en difficultés sociales, les producteurs et les infirmiers, sont devenus nos protecteurs », constate-t-il. « Les gens ont redécouvert l’importance de leurs producteurs, de la localité ». Mais à ses yeux, le respect du produit est un savoir-faire qu’il pratique déjà. « Je n’ai pas eu besoin d’attendre un virus pour avoir cette notion. On a toujours pris conscience de la nature, des producteurs, du respect de la terre. » Par ailleurs, explique-t-il, cela ne l’empêchera pas de suivre la demande d’un client, même s’il désire autre chose que du hors-saison. « Le tout c’est d’anticiper les choses ».

« On évolue avec notre métier », conclut-il. « Nous ne sommes que des suiveurs, mais nous suivons bien. »

Texte : Charlotte Engel – Hôtel & Lodge

Le Guide Michelin 2020 lance la sélection Gastronomie Durable

Un nouveau pictogramme vert, en forme de fleur, fait cette année son apparition dans le Guide Michelin. Il met en lumière une sélection de « cuisiniers investis en faveur d’une gastronomie, et donc d’une société, plus durables ».

Restaurant La maison d’à côté, chef Christophe Hay à Montlivault (Loire-et-Cher) Crédit : DR

Parmi les 51 adresses concernées se distinguent plusieurs restaurants d’hôtels auxquels le magazine Hôtel & Lodge a consacré un article : parmi eux, La Maison d’à Côté (Christophe Hay), L’Oustau de Baumanière, (Glenn Viel) ou encore Maison Aribert (Christophe Aribert), qui fait l’objet de trois pages dans Hotel & Lodge numéro 111.

Maison Aribert, chef Christophe Aribert, Uriage-les-Bains (Isère) Crédit : Maison Aribert
L’Oustau de Baumanière, chef Jean-André Charial, Les Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône) Crédit : DR

Délicieux Secret s’invite à votre table

Bientôt les fêtes de fin d’année et vous n’avez toujours pas élaboré votre menu de Noël? Faites vous livrer en un clic par Délicieux secret. Ce nouveau site haut de gamme ravira les gourmands, qui retrouveront les produits gastronomiques et Bio utilisés à la table des plus grands chefs directement chez eux. Comme le Chef Eric Coisel (Chez Prunier), sortez le grand jeu pour vos invités en cuisinant les produits Délicieux Secret.

Découvrez dès à présent leurs délicieuses viandes : bœuf, volaille, agneau, poissons (saumon écossais, caviar et accras de morue) mais aussi des produits d‘épicerie fine sans gluten ou vegan au même prix d’achat que votre restaurateur préféré.

Le plus ? Un livreur « cravaté » apportera votre commande directement chez vous dès 60 € d’achat, partout en France.

www.delicieuxsecret.com

+33 (0)1 75 43 90 54

contact@delicieuxsecret.com

Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R

 

De la terre à l’assiette

De la criée du Grau du Roi à la pêche à la crevette dans l’Etang de Vaccarès, du potager bio adossé au restaurant en passant par le marché d’Arles et l’aquaculture de Port-Saint-Louis-du-Rhône, c’est sous influence locale que le Chef Armand Arnal conçoit une cuisine créative, gorgée de soleil et de saveurs.

Après 6 ans de collaboration avec Alain Ducasse à New York, c’est en 2006 que ce Montpelliérain d’origine s’est installé en Camargue et est devenu un des chefs de file de cette grande cuisine française où le produit local est roi. Tombé amoureux de La Chassagnette, qui lui apparait comme un eldorado, ce nomade culinaire se satisfait de ce que le terroir lui offre et cultive lui-même 200 espèces de fruits et légumes. Le jardin-potager de deux hectares prospère grâce au climat agréable et permet une cuisine saine, couronnée par une étoile.

Poésie, finesse et passion des produits pétillent dans ses assiettes. Après un voyage au Japon se révélant décisif dans sa manière d’enchanter le goût, Armand Arnal cuisine de façon variée et colorée, et prône les légumes, fruits, fleurs, herbes et aromates cultivés selon les principes de l’agriculture biologique.

Ouvert du jeudi au lundi pour les déjeuners et dîners.

Ouvert tous les jours en juillet et août.

La Chassagnette

Route de Sambuc

13200 Arles

Tél : +33 (0)4 90 97 26 96

[button content= »RESERVER » color= »black » text= »white » url= »http://www.chassagnette.fr » openin= »_blank »]

Texte: Laura Jamal – Photos DR

 

Deux étoilés réunis pour un dîner inoubliable

Le 23 Juillet prochain, le grand chef Philippe Jourdin, de retour aux commandes des cuisines de « Le Faventia » de « Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort » depuis 2014, invite la chef étoilé Stéphanie Le Quellec à se joindre à lui le temps d’une soirée. Tout deux se connaissent bien pour avoir préalablement travaillé ensemble entre ces mêmes murs.

Les étoilés se retrouvent pour travailler main dans la main dans l’élaboration d’un dîner gastronomique d’excellence. A leurs images, ils nous proposent des plats aux multiples saveurs, mélange de produits du Sud et d’envolées plus exotiques. Six ans après leur première collaboration, leur cuisine au goût d’étoiles ne cesse de nous éblouir !

Définitivement, un événement à ne pas manquer!

 

3100, route de Bagnols-en-Forêts

83440 Tourrettes

Tel : +33 (0)4 94 39 90 00

             [button content= »RESERVER » color= »black » text= »white » url= »http://www.terre-blanche.com/ » openin= »_blank »]

Texte: Alexandra Chlopek – Photos: DR

Nouvelle Salade estivale My Blend au Royal Monceau – Raffles Paris

Plusieurs fois dans l’année le Dr Olivier Courtin du Spa Clarins et le Chef Laurent André collaborent pour proposer une salade beauté 5 étoiles, au Royal Monceau – Raffles Paris !

La nouvelle version, qui est déjà la onzième, est une fois encore un savoureux mélange de protéines, légumes vitaminés et notes fruitées ! Véritable parenthèse de fraîcheur alliant plaisir, forme et beauté, trois caractéristiques que le Dr Courtin et le Chef André ont su réunir dans une seule assiette.

Pour cette version estivale le melon et la pastèque sont à l’honneur. En plus de leur parfums rafraichissants ces deux fruits se révèlent être deux alliés pour piéger les radicaux libres (provitamines A, vitamines C et antioxydants). Ils sont pleins de fibres, un moyen idéal pour faciliter la digestion.

Ces fruits s’accordent à merveille avec la délicatesse du crabe royal. Outre les vitamines, minéraux et oligo-éléments, sa chaire savoureuse recèle un pourcentage élevé de protéines et d’acides gras, aux effets protecteurs sur la santé. À ce trio subtil vient s’ajouter le boulgour, qui conjugue des qualités à la fois nourrissantes et peu caloriques. Enfin, un trait d’huile d’olive et quelques baies de Goji, riches en caroténoïdes, viennent ponctuer de leurs saveurs douces et acidulées cette salade résolument estivale.

37 Avenue Hoche

75008 Paris

Tel : +33 (0)1 42 99 88 00

[button content= »RESERVER » color= »black » text= »white » url= »http://www.leroyalmonceau.com/?lang=fr » openin= »_blank »]

Texte: Alexandra Chlopek – Photos: DR

Le retour du Château Cagnard

Depuis son rachat en 2011, l’objectif de la nouvelle propriétaire Frida Ivarsson fut de ramener cet établissement, connu jadis pour ses 2 étoiles Michelin, sur le devant de la scène pour redevenir une adresse phare de la côte d’Azur.

Elle commence par s’attaquer à la partie hôtellerie avec plusieurs mois de travaux pour remettre l’hôtel aux normes actuelles. Un style provençal, des teintes tout en douceur et un service irréprochable. Coté restaurant, l’arrivée d’un nouveau chef, Stéphane Laurin qui, accompagné de sa brigade, ne cesse d’émerveiller ses convives avec des plats créatifs, raffinés et gourmands depuis 2014. Aussi magique que sa cuisine, la salle de Restaurant est équipée d’un toit coulissant qui laisse apercevoir le ciel azur. Très vite le restaurant du Château Cagnard fait parler de lui, avec un retour très attendu au Guide Michelin !

 

54 rue sous Barri

Cagnes-sur-Mer – Côte d’Azur

Tél Réception : +33 (0)4 93 20 73 22
Tél Restaurant : +33 (0)4 93 20 73 21

[button content= »Réservez » color= »black » text= »white » url= »http://lecagnard.com/ » openin= »_blank »]

Texte: Alexandra Chlopek – Photos: DR

 

 

AGA partenaire de la grande cuisine 

« A bon artisan, point de mauvais outils », cet adage, le chef étoilé Jean-Yves Guého l’a bien compris !

De l’Alsace en passant par la Nouvelle Orléans, Hong-Kong et Paris, ce grand professionnel au parcours peu commun à maintes fois eu l’occasion de prouver son talent. Installé à Nantes et désormais aux commandes de son propre établissement « l’Atlantide 1874 », étoilé au Guide Michelin depuis 1999, cette maison de maître de 4 chambres propose une cuisine à son image : exquise et créative.

Pour exercer son art, le chef a choisi de s’équiper des meilleurs outils, à commencer par un piano de cuisson de pointe AGA qui a trouvé sa place dans une pièce qui lui est quasi dédiée. Fabricant britannique de fourneaux de légende depuis plus de 100 ans, la marque propose un panel très large de modèles pouvant répondre à tous les besoins, cuisinier passionné ou professionnel.

 

AGA Shop

11 rue du Bac 75007 Paris

Tél. : 01 42 61 19 01

http://www.agaliving.fr/

 

Texte : Alexandra Chlopek – Photos : D.R

Nouveau virtuose dans les cuisines du Peninsula Paris

Le Palace parisien à la vue plongeante sur la Grande Dame de Fer accueille un nouveau Chef pâtissier, Anthony Terrone.

A 34 ans, cette étoile montante de la pâtisserie Française doit sa réussite, sa passion et son talent à quelques grands noms de la cuisine française : Guy Savoy, Pascal Caffet, Angelo Musa… C’est dans les cuisines du Ritz à Paris, de 2005 à 2008, qu’il se forge une solide réputation d’artiste culinaire, et qu’il croise la route du chef pâtissier Eddie Benghanem qu’il suivra au Trianon Palace de Versailles. Aujourd’hui, ce vice-champion de « dessert à l’assiette » est à la tête d’une brigade d’une dizaine de personnes, à qui il transmet sa vision d’une carte sucrée avec des créations audacieuses et inventives.

Authenticité et transmission, deux valeurs qu’il partage également avec les élèves de Ecole Nationale Supérieur de Pâtisserie de Yssingeaux et du Centre Européen de Formation et de Promotion Professionnelle d’Illkirch où il anime régulièrement des stages.

Retrouvez dès à présent ses créations au Peninsula Paris

 

19 Avenue Kléber – 75016 Paris

Téléphone : +33 1 58 12 28 88

Email : ppr@peninsula.com

[button content= »RESERVER » color= »black » text= »white » url= »http://paris.peninsula.com/fr/default » openin= »_blank »]

 

Texte: Alexandra Chlopek – Photos: D.R