Le Belmond Royal Scotsman, sous le ciel étoilé d’Écosse

Le Belmond Royal Scotsman, le train-couchettes de luxe d’Écosse, propose une expérience touristique inédite.

Belmond Ltd, pionner dans l’univers du tourisme de luxe, ne cesse de repousser les limites de l’expérience tourisitique. Avec le Belmond Royal Scotsman, le groupe propose un itinéraire personnalisable avec des paysages incroyables. Au programme : observation d’étoiles, randonnées, canoë sur le lac du Loch Ness …

Le train peut accueillir jusqu’à 40 passagers dans des cabines privatives bénéficiant, chacune, de sa propre salle de bain.

Classé parmi les trains les plus luxueux du monde, l’univers écossé habille son intérieur au travers du chic édouardien. L’ensemble est imaginé comme une maison de campagne où il fait bon de se prélasser dans une ambiance mêlant authenticité, histoire et élégance.


Pour les repas, les grands fauteuils aux imprimés de velours des deux wagons restaurants, Raven et Swift, vous accueillent pour une dégustation de menus locaux élaborés à base de gibiers et fruits de mer.


Le bar propose 60 différentes variétés de whisky pour s’imprégner de la culture écossaise comme il se doit.

Pour que le voyage soit encore plus incroyable, le train dispose d’une voiture d’observation des étoiles ainsi que d’un spa pour un instant de relaxation.

 

Belmond Royal Scotman

https://www.belmond.com/fr/trains/

 

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

 

 

 

 

The Glamis : la nouvelle suite royale du Balmoral

Le Balmoral, situé en plein centre de la ville d’Edimbourg, en Ecosse, vient de dévoiler le nouveau look de sa suite The Glamis, inspiré des demeures royales.

Malgré le vent, le froid, la pluie, parfois un peu trop présents, on ne se lasse pas de visiter Edimbourg, la capitale de l’Ecosse. Avec son château qui surveille la ville, ses petites rues médiévales, ses promenades bucoliques et surtout ses innombrables pubs pour se réchauffer, elle est devenue le lieu de villégiature de la noblesse anglaise.

Petit bijou d’architecture victorienne, le Balmoral se situe en plein centre-ville, classé au patrimoine de l’Unesco, à l’une des adresses les plus prestigieuses d’Edimbourg, N°1 Princes Street, à proximité de la gare de Waverley. Hôtel de chemin de fer, il revendique son identité so scottish, avec portier en kilt et tartan dans les chambres. La grande horloge de la tour du Balmoral avance de trois minutes. Bien que les écossais n’aient pas la précision des Suisses, on se demande pourquoi cette erreur… C’était en réalité pour éviter que les voyageurs ne manquent leur train ! Cette tradition s’est perpétuée jusqu’à nos jours…

Hôtel historique à l’héritage plus que centenaire, le Balmoral accueille ses hôtes dans 188 suites. Cofondatrice avec son frère sir Rocco Forte du groupe hôtelier éponyme, Olga Polizzi, directrice de la décoration et du design, apporte sa touche contemporaine avec pour volonté de conserver un luxe discret et sans ostentation. Un parti-pris qui se retrouve d’ailleurs dans le nouveau décor de l’une des suites emblématiques de l’hôtel, The Glamis ! Nommée en l’honneur du plus beau château d’Écosse, qui était la maison d’enfance de la Reine Elizabeth, la suite Glamis, récemment rénovée, évoque la majesté dans tous les détails de conception soigneusement choisis et conçue par Olga Polizzi.

On pousse les portes de la nouvelle entrée, avec accès direct à la suite. Après un check-in discret et privé, on découvre le salon spacieux et lumineux, avec ses grandes fenêtres, ses magnifiques canapés en velours, ses antiquités raffinées et sa cheminée d’origine. Les riches tissus viennent rencontrer les antiquités qu’Olga Polizzi à rapportés de ses voyages en Europe.

La salle à manger, sophistiquée, dotée d’un mobilier baroque écossais et d’un lustre ancien, offre un espace élégant pour se divertir. Les rideaux et les papiers peints viennent compléter les éléments de la période historique, notamment avec des corniches ornées, tandis que les collections de livres et de disques triés sur le volet (clin d’œil aux grands du rock’n roll qui ont fréquenté l’hôtel) font de ce lieu spacieux (100 m²) un chez-soi chaleureux.

Dans la chambre à coucher, le lit king-size avec des rideaux pleine hauteur incarne le romantisme d’une époque révolue. Deux lions de pierre, en référence à l’étendard royal d’Ecosse, montent la garde. Derrière les rideaux de la marque anglaise Blithfield, la vue s’ouvre sur Princes Street. La salle de bains attenante, en marbre Arabescato, possède un bain autoportant et une spacieuse douche à l’italienne, avec des amenities griffés Asprey.

Pour améliorer l’expérience client, le Balmoral a noué des partenariats exclusifs avec des marques dans le pur esprit écossais (le cachemire de luxe Johnstons of Elgin, les parfums Kingdom Scotland…) et propose notamment des accès pour le château d’Edimbourg ou une visite privée de l’atelier d’orfèvrerie Hamilton & Inches : des expériences uniques pour qui veut mener la vie de château…

 

Suite Glamis à partir de 4 100 €/nuit, petit-déjeuner compris.

 

The Balmoral

1 Princes Street, Edinburgh, EH2 2EQ | +44 131 556 2414

www.roccofortehotels.com

 

Texte : Margaux Dalbavie – Images : DR.

Glasgow Style

Vitrine européenne du design, Glasgow est devenue en quelques années la nouvelle « place to go »… Son architecture, ses galeries, ses boutiques, ses clubs et restaurants trendy, sont autant de points-clés qui ont transformé cette ancienne ville industrielle en cité créative.

 Hype, la plus grande ville d’Écosse est passée, en quelques années, du déclin minier à la renaissance avant-gardiste. Sa vitalité foisonnante, palpable dans tous les domaines, réserve bien des surprises. Côté architecture avec Charles Rennie Mackintosh, enfant du pays et précurseur de l’Art Nouveau, qui a posé son empreinte esthétique dans tous les recoins de la ville, avant d’être rejoint par Zaha Hadid (Riverside Museum) ou Norman Foster (Clyde Auditorium) pour ne citer qu’eux.

Des bâtiments emblématiques magnifiquement mis en valeur aux créations contemporaines signées par ces stars de l’architecture, les différents styles racontent l’histoire de cette ville en perpétuelle émulation. Aussi, les entrepôts retrouvent une nouvelle jeunesse et se transforment en boutiques, en galeries ou en hôtel de luxe, comme le tout nouveau Dakota, implanté près de « Blythswood Square » à quelques minutes du centre. Dans son écrin de briques noires, cet hôtel chic et contemporain est le dernier endroit branché de Glasgow. Au programme, 83 chambres et suites cocooning, un bar à champagne, un restaurant gastronomique, un salon de thé-bibliothèque… Un style industriel, teinté de briques, de bois, de cuir et de matières chatoyantes.

Tout sourire, le personnel est aux petits soins, pour vous guider jusqu’à votre chambre. Dispersées sur 5 étages, elles jouent la carte des gris et des cuirs patinés. Intensément cocooning, le lit s’habille d’une tête de lit capitonnée encadrée d’une série de gravures, inspirés d’archives anciennes. Chaque détail est soigné dans ce cadre feutré qui donne envie de paresser. Un pur délice qui se poursuit au restaurant, très fréquenté pour sa cuisine inventive. Ici, le chef travaille essentiellement les produits locaux, alliant les saveurs de la mer et de la terre : coquilles Saint Jacques, cabillaud, agneau. À l’étage, toute la jeunesse dorée se retrouve autour d’un cocktail dans le bar XXL, ouvert sur une terrasse extérieure végétalisée.

Plus intimiste, la champagne room dispose d’une carte divine, à siroter avec modération. D’autant que Glasgow l’écossaise est une ville bouillonnante. Impossible de la quitter sans visiter la Glasgow School of Art ou la Mackintosh House, deux œuvres incontournables de l’architecte Charles Rennie Mackintosh, sa cathédrale gothique, son université, le musée Kelvingrove, un concert au légendaire Barrowlands Ballroom ou au SSE Hydro… Ambiance Arty à partager à deux ou en famille !

 

Hôtel Dakota Deluxe
179 West Regent Street, G2 4DP, Glasgow
Tel. : + 44 (0) 141 404 3680
www.glasgow.dakotahotels.co.uk

Texte : Sophie Maslard – Photos : D.R

 

Nouvel Hôtel Courtyard à Edimbourg

Annoncé par le groupe Marriott International, le prestigieux hôtel Courtyard  a ouvert ses portes le 28 décembre. Ce dernier est situé en plein cœur du centre ville d’Edimbourg, au bout de Princes Street côté Est. Placé sur Baxter’s Place, autrefois adresse de Robert Stevenson, le célèbre ingénieur écossais et constructeur de phares maritimes, l’hôtel Courtyard lui rend hommage dans chacune de ses pièces  en exposant des images, des dessins techniques et des cartes.

L’hôtel Courtyard s’étend sur trois maisons mitoyennes géorgiennes, il subi des rénovations et allie dorénavant un habillement design et intérieur contemporain. On peut y découvrir dans un espace dynamique et moderne, le restaurant et bar « Lantern Room » inspiré de l’histoire maritime de l’Ecosse et proposant des plats traditionnels, ainsi qu’une salle de fitness, des « média pods ».

En jonglant entre style, patrimoine et traditions l’hôtel Courtyard a de quoi ravir de nouveaux adeptes.

Hôtel Courtyard

1-3 Baxter’s Place Edimbourg

Ecosse EH1 3AF

Royaume-Uni

Tél : +44-13165263778

[button content= »EN SAVOIR PLUS » color= »black » text= »white » url= »http://www.marriott.fr/hotels/travel/edicy-courtyard-edinburgh/ » openin= »_blank »]

Texte : Laura Jamal – Photos : DR