Destination Bordeaux ~ la Métamorphose

Quais réaménagés, chais rénovés, façades XVIIIè et architectures contemporaines, vin, culture, patrimoine… la capitale d’ Aquitaine a changé son image et se metamorphose, cap sur 2030.

PAR JACQUES GANTIÉ

LONGTEMPS, BORDEAUX S’EST LEVÉE de bonne heure, sans se regarder dans son miroir. L’image semblait immuable : bourgeoise, pudibonde, art du secret, commerce et grands vignobles, mais aussi murs noircis sous la suie des siècles et merveilles en sommeil entre les élégantes allées de Tourny, les rues pavées de Saint-Éloi et les quartiers un peu souillons d’un front de Garonne aux airs de Mékong aquitain.

73-destination-bordeaux_Page_3_Image_0001

Aujourd’hui, la ville se met en scène et le beau miroir existe, carré d’eau de 3 500 m2 face à la place de la Bourse. Ce que n’avait pas accompli « Chaban » – Jacques Chaban-Delmas – Alain Juppé l’a engagé en deux mandats de maire, droit dans ses bottes et cap sur le Grand Bordeaux 2030. Une lumière nouvelle éclaire la cité du négoce – bois, vins et épices – et son « port de la lune » qui commerça avec Londres et amassa des fortunes entre XVIIè et XVIIIè, ses siècles d’or. Rénovée, Bordeaux ? C’est peu dire.

73-destination-bordeaux_Page_4_Image_0001

Dorénavant au Patrimoine mondial de l’Unesco, la ville aux 350 monuments classés ou inscrits dévoile ses architectures à la française et ses façades ouvragées accrochent le soleil, dorées comme vin de Sauternes. Le tramway chemine entre Palais Rohan, Grand-Théâtre et place des Quinconces et les quais reconquis offrent la première image de la métamorphose. « Mama », « Chartrons », « Chaban » Transférées dans la Halle aux Farines, les Archives municipales seront rénovées par Robbrecht & Daem. Près de la mairie, Trigano et Starck ouvrent un Mama Shelter dans l’immeuble années 30 de la Tour du Gaz.

UN CLASSEMENT HORS NORME 1810 hectares au Patrimoine mondial

73-destination-bordeaux_Page_4_Image_0003

L’Atelier Aquitain d’Architectes Associés met le Grand Auditorium en musique et l’agence française X-TU, associée à Casson Mann pour la scénographie, réalise la Cité des Civilisations du Vin, ouverture en 2015 dans le quartier des Bassins à flots. Symboles de cette ardeur, le « pont Chaban » à travée levante survole voiliers et navires de croisière, les chais des Chartrons deviennent lieux culturels ou d’entreprises. On toilette base sous-marine, grues, silos, on réhabilite les friches… La ville-fleuve s’éprend enfin de ses bords d’eaux. Elle ne dépoussière pas son patrimoine, elle se réinvente.

73-destination-bordeaux_Page_4_Image_0002

Nos Bonnes Adresses

Grand Hôtel de Bordeaux & Spa, 2 place de la Comédie, pur néoclassique, face au Grand Théâtre. Table étoilée, Le Pressoir d’argent, au décor signé Jacques Garcia.

Seeko’o, 54 quai de Bacalan. « Iceberg », en langue inuit ! Le boutique-hôtel design de la ville réalisé par le cabinet bordelais King Kong.

Le Boutique Hôtel Bordeaux, 3 rue Lafaurie de Monbadon. Avec bar à vins et ateliers dégustation. Brunch le dimanche.

Le Chapon fin, 5 rue Montesquieu, une institution.

Dubern, 42 allée de Tourny, décor rocaille 1900, 1 étoile Michelin, superbe cave.

7è Péché, 65 cours de Verdun, cuisine créative de Jan Schwitalla, 1 étoile.

La Tupina, 6 rue Porte de la Monnaie, inusable adresse du terroir de Jean-Pierre Xiradakis, avec cheminée et rôtissoire.

• le Musée du Vin et du Négoce de Bordeaux, 41 rue Borie. www.mvnb.fr

• Conseil Interprofessionnel du vin de Bordeaux (pour son Bar à vins aux vitraux et murs de bouteilles), cours du 30 juillet. Tél. : 05 56 00 43 47.

• le programme de l’Opéra National de Bordeaux, toujours excellent et pour tous publics. Ne pas manquer les interprétations du premier violon Matthieu Arama qui a la chance de jouer sur un Stradivarius dit Château Fombrauge.

Office de Tourisme, 12 cours du 30 juillet. Tél. : 05 56 00 66 00.

Voir tous les hotels de la région de Bordeaux