Casa No Tempo – Portugal

Dans la région rurale de l’Alentejo, à une heure de Lisbonne, une finca séculaire s’est muée en hôtel design. Sous la houlette de l’architecte portugais Manuel Aires Mateus, la bâtisse immaculée plantée au coeur de verts pâturages est devenue Casa No Tempo.

PAR JULIE FALCOZ & MAXIME DE NEUVILLE, PHOTOS NELSON GARRIDO & ÁLVAROMANSO

Quand esprit minimaliste et art de recevoir redonnent vie au patrimoine João et Andreia Rodrigues ont perpétué la tradition.

João et Andreia Rodrigues ont perpétué la tradition. Accédant au souhait du grand-père paternel de maintenir cette propriété agricole au sein du giron familial, le couple lui a donné une seconde vie, ouvrant les quatre vastes chambres de la ferme typiquement alentéjane aux voyageurs haut de gamme, et y insufflant un esprit résolument contemporain.

Isolée en pleine campagne, à quelques kilomètres du village de Sabugueiro, près de Montemor-o-Novo, Casa No Tempo vient compléter les autres établissements du couple, Casas Na Areia et Cabanas No Rio, tous deux situés à Comporta, village de pêcheurs au bord de l’océan Atlantique. S’enfonçant dans les terres, au coeur de paysages bocagers oscillant entre chênes-lièges, oliviers, champs de blé et vignes, le nouvel opus prend ici clairement un contrepied spatio-temporel, en jouant la carte du patrimoine réhabilité. À quelques encablures, Evora, ville-musée classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, en est la superbe gardienne.

En commun aux trois maisons, l’intemporalité des matières brutes – bois, argile, jonc de mer, marbre, lin -, l’architecture minimaliste et la nature préservée. De l’intérieur à l’extérieur, la bâtisse joue avec les angles : une géométrie omniprésente, une cheminée en soubassement d’un salon presque monacal, un porche arrondi qui répond à la toiture saillante, une piscine ingénieusement désaxée qui donne l’illusion d’un lagon et des volumes qui semblent faire l’éloge du vide… Le résultat, épuré à tendance parfois spartiate, est la signature de l’architecte et ami Manuel Aires Mateus.

Une ambivalence savamment cultivée

 

Les murs blancs laissés vierges rehaussent les bois et carrelages confectionnés à la main dans la région. Mêmes tonalités dans la cuisine, où un large îlot central en marbre blanc de la ville voisine d’Estremoz, et une table d’hôtes en chêne brut se font face. Le dialogue entre moderne et ancien s’intensifie dans les suites mixant placards en bois portugais, luminaires du designer italien Davide Groppi, objets artisanaux, imposants miroirs vintage et vieilles malles restaurées.

Malgré l’extrême sobriété, l’ambiance reste chaleureuse. De leur passé agraire, les lieux ont conservé les animaux – chèvres, moutons, canards, paons et poules évoluant en liberté sur 400 hectares – et une vie simple concentrée sur le présent. Car la philosophie de la maison incite aussi à prendre le temps, profiter, s’abandonner à chaque instant d’oisivité. No Tempo et Carpe Diem.

Casa No Tempo

Portugal / Arraiolos

4 suites, à partir de 500 € la nuit.

 

Adresse: Herdade do Carvalho, 7040-404, Sabugueiro, Arraiolos, Portugal

Reservations: www.casanotempo.com