Jet privé : décollage immédiat

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Par Céline Baussay

À année particulière, pratiques particulières. En 2020 et 2021, de nombreux Français ont choisi le jet privé pour partir en vacances… ou en confinement. Une grande première pour beaucoup : la plateforme PrivateFly a ainsi annoncé que près de la moitié de ses clients au troisième trimestre n’avaient jamais utilisé ce moyen de transport auparavant. L’essayer, c’est l’adopter ? Sans doute. En tout cas, les avantages sont légion : le gain de temps par rapport à un vol régulier, notamment sur l’attente à l’aéroport, la sérénité avec une promiscuité moindre, la réactivité pour des départs en dernière minute, le service personnalisé en amont du voyage et en vol, et bien entendu la flexibilité sur le nombre de passagers, les horaires de décollage et les itinéraires.

Une telle souplesse est possible grâce à des flottes impressionnantes : plus de 4 800 avions pour LunaJets dans le monde entier, une dizaine pour Luxaviation depuis le seul aéroport de Paris-Le Bourget. Un jet privé permet de rejoindre n’importe quelle destination : Aeroaffaires affirme que ses appareils peuvent se poser sur quelque 8 000 aéroports dans le monde. La société Jet and More y ajoute les hôtels de luxe isolés comme Las Ventanas al Paraíso, un resort Rosewood au Mexique avec lequel elle vient de conclure un partenariat pour acheminer ses clients.

© Luxaviation

Reste la question du prix : à titre d’exemple, PrivateFly estime à 8 500 € le tarif de location d’un Cessna Mustang de quatre places pour un Paris-Nice. Une solution existe pour limiter les dépenses : réserver un aller simple sur un « vol à vide », à bord d’un jet privé qui retourne à sa base après avoir déposé ses passagers, en « co-avionnage », sur le même principe que le covoiturage, mais en avion. Une formule collaborative plus abordable (jusqu’à – 75 % sur le prix initial) et, évidemment, plus écologique.

© PrivateFly

Article paru dans le numéro 114 d’Hôtel & Lodge

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A découvrir