Au fil du fleuve royal

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Par Céline Baussay

Le Val de Loire est à l’honneur, à double titre.D’abord, voilà tout juste vingt ans qu’une portion de 280 km le long du dernier fleuve sauvage d’Europe, entre Sully-sur-Loire (Loiret) et Chalonnes-sur-Loire (Maine-et-Loire), est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco : la plus belle des reconnaissances pour un territoire unique, entre châteaux Renaissance, vignobles de renom, jardins extraordinaires, troglodytes…

© david darrault

Autre événement majeur, l’abbaye royale de Fontevraud (Maine-et-Loire) vient d’inaugurer un musée d’Art moderne où la designer Constance Guisset met en scène la collection Cligman : on y découvre des peintures et sculptures des plus grands artistes des xixe et xxe siècles (Rodin, Toulouse-Lautrec, Degas…), mais aussi des objets antiques et ethnographiques (une tête d’animal mythique de Sumatra, un masque Teotihuacan…).

© Sébastien Gaudard

Il faut rappeler que l’abbaye possède un superbe 4-étoiles avec 54 chambres dans un ancien prieuré, meublées par l’agence Jouin Manku, ainsi qu’un restaurant étoilé. L’offre hôtelière du Val de Loire s’est par ailleurs largement étoffée et diversifiée ces derniers mois avec l’ouverture du fastueux château du Grand-Lucé et d’établissements superbes, en pleine nature : le Domaine de la Trigalière, Loire Valley Lodges ou encore les Sources de Cheverny. Prochaine étape : 2022 et la transformation très attendue d’une propriété autour d’un château en Sologne en un resort du groupe Six Senses.

© C. Mathieu

Article paru dans le numéro 114 d’Hôtel & Lodge

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A découvrir