Isabelle Adjani : « Je rêve de découvrir le Romeo Wellness du Romeo Hotel à Naples et le Florblanca au Costa Rica »

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Rythme intense pour l’actrice à la peau d’albâtre. Entre répétitions et représentations, pour garder forme, tonus et beauté, Isabelle Adjani adopte une nourriture saine et se ménage des plages bien-être, notamment en spa.

Propos recueillis par Anne-Marie Cattelain Le Dû

«Le juicing, alimentation entièrement liquide à base de jus de légumes, fruits, plantes et herbes aux vertus purifiantes, est essentiel pour moi. Parmi mes mentors : Thierry Casasnovas via sa chaîne YouTube et Joe Cross. Les méthodes énergétiques, dont le spa, sont le complément indispensable de ce régime alimentaire. Sana per aquam, les soins par l’eau, j’y crois beaucoup : du hammam aromatique au Jacuzzi sans chlore. Adolescente, déjà, j’étais attirée par les sources chaudes d’Islande, les bains nordiques chauffés au bois, la nage en eau froide, même en mer. Tout naturellement, j’ai découvert la thalassothérapie à Quiberon en Bretagne et plus tard les thermes aux eaux curatives.

« Aux Maldives, j’ai adoré Huvafen Fushi et j’aime les resorts-spas de Californie ou d’Arizona. Leur désert est très ressourçant, allié aux soins très new age et à des rituels ancestraux.« 

Un spa, avec des soins personnalisés, peut se trouver aussi bien à la montagne, à la campagne qu’au bord de la mer. La détoxification, l’amincissement, le ralentissement du vieillissement sont des objectifs prioritaires. Aux Maldives, j’ai adoré Huvafen Fushi et j’aime les resorts-spas de Californie ou d’Arizona. Leur désert est très ressourçant, allié aux soins très new age et à des rituels ancestraux. Je rêve de découvrir le Romeo Wellness du Romeo Hotel à Naples et le Florblanca au Costa Rica, pays à l’extraordinaire biodiversité si préservée. Et comme je passe le plus clair de mon temps au Portugal, un autre petit paradis sur terre, le Sayanna Wellness du Myriad à Lisbonne, même s’il est au 23e étage, réunit tout ce que j’aime : hydromassage et floatarium. Sa vue panoramique, unique, sur le Tage prouve bien que, même en ville, le spa est un de mes refuges au quotidien.

« Tout comme m’a fait vibrer le film « Roma » d’Alfonso Cuarón, merveille autobiographique en espagnol, en noir et blanc. Magistral, sans concession.« 

La culture me permet tout autant de me ressourcer. À la Laurence Esnol Gallery, rue Bonaparte à Paris, les œuvres de Dongni Hou, peintre chinoise d’inspiration classique, d’une poésie ineffable, et celles d’Adrien Eyraud, peintre des vanités, hypnotique, me transportent. Tout comme m’a fait vibrer le film « Roma » d’Alfonso Cuarón, merveille autobiographique en espagnol, en noir et blanc. Magistral, sans concession. Même vibration profonde à la lecture de poèmes libertaires par Jean-Louis Trintignant au théâtre de la Porte Saint-Martin, accompagné par Daniel Mille et ses musiciens. Renversant de vérité, toutes les vérités. Inoubliable. » L’équilibre entre le corps et l’esprit, essentiel à la vie, pour Isabelle Adjani.

Article paru dans le numéro 106 d’Hôtel & Lodge

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A découvrir