« Les conversations » : entretien avec Oliver Steuermann, Président de THCC et Vice-Président de C&C

« Les conversations », nouveau format d’échange en live d’Hôtel & Lodge et du collectif Singularités reçoit Oliver Steuermann, Hotels Owners & Investor, Président de THCC et Vice-Président de C&C (Hôtels de Charme et Caractère).

Interrogé par Pascale Boissier du collectif Singularités, Oliver Steuermann a commenté en tant qu’acteur de premier plan, la crise actuelle et ses répercussions sur le secteur du tourisme.

« Nos équipes sont pour la plupart au chômage partiel », indique Oliver Steuermann qui s’organise lui aussi, pour survivre à la crise. En tant que Président de THCC, groupe de 412 propriétaires et hôteliers essentiellement répartis en France, Suisse et Belgique, il note une perte de chiffre d’affaires dans ces trois régions et une vague d’annulations jusqu’à fin août. « Il y a quand même une reprise des réservations après fin août », précise-t-il.

En Suisse, la gestion de la crise est différente. « 45% du parc hôtelier reste encore partiellement ou totalement ouvert malgré le confinement et des hôtels prennent déjà des mesures internes pour un éventuel déconfinement le 21 avril. » En Europe selon lui, on s’inspire de la méthode suisse. « On pense déjà à mettre en place un fonds d’investissement européen. Un fonds chiffré à plusieurs millions, crée par plusieurs financiers et investisseurs hôteliers… » Il annonce que THCC créera lui-même son propre véhicule financier basé sur ce principe.

« On doit savoir exactement où on en est ».  

Chez THCC, Oliver Steuermann et ses équipes ont par ailleurs décidé de mettre en place un « kit de relance technique, financier et commercial. » Le problème, explique-t-il, « c’est que personne n’a pour le moment donné de directives précises ». Le Président de THCC attend des réglementations précises en termes de service, de matériel, de moyens supplémentaires de financement. Ces questions techniques nécessitent « d’être proche du terrain ». Pourra-t-il juridiquement mettre en œuvre ce kit de relance ? Il pense qu’il faut d’abord faire venir des externes et établir un diagnostic précis. « On doit savoir exactement où on en est ».

« Notre rôle en tant que plateforme et communauté de propriétaires, c’est de les soutenir. Nous sommes des entreprises de service », reprend Oliver Steuermann. « C’est là que THCC se démarque : en amenant des choses concrètes. »

Dans le cadre de son plan d’action il souhaite également revoir ses outils technologiques. « Cela implique la présence de challenge manager. Ce n’est pas à l’hôtel de tout gérer, c’est tout l’écosystème autour de l’hôtelier qui s’en charge. »

À court terme, explique-t-il, « il va falloir être humbles, accepter de comprendre qu’on ne maitrise pas tout et accepter d’être accompagnés ».

D’autre part, il pointe du doigt l’apport de cette crise mondiale : « la nature nous conduit à revenir à elle. »

Texte : Charlotte Engel – Hôtel & Lodge