Les Conversations : entretien avec Valérie Bisch, fondatrice et CEO de Tovaléa Executive Search

« Les Conversations », nouveau format d’échange d’Hôtel & Lodge et du collectif Singularités HFT, a reçu Valérie Bisch, fondatrice et CEO de Tovaléa Executive Search

Interrogée par Laurence Faye du collectif Singularités HFT, Valérie Bisch a commenté, en tant qu’actrice de premier plan, la crise actuelle et ses répercussions sur le secteur du recrutement en hôtellerie-restauration.

Le secteur de l’hôtellerie fait face depuis un certain temps à des difficultés de recrutement et à une pénurie de bons managers. Pour y remédier, le cabinet Tovaléa Executive Search fondé par Valérie Bisch s’engage à recruter les talents de demain. De plus, son équipe leur offre un vrai service d’accompagnement et une mise en valeur de leurs compétences. « Les vocations se perdent à cause de mauvais managers, explique la fondatrice du cabinet Valérie Bisch. La nouvelle génération a besoin de sens. Elle a accès à l’info, se questionne très tôt et privilégie sa vie personnelle. On ne peut plus lui imposer un manager exigeant. »

Face aux attentes de cette nouvelle génération, l’entreprise de Valérie Bisch propose une nouvelle approche, plus qualitative, de candidats. Avec la crise actuelle, elle a constaté une grande volonté d’écoute et beaucoup de bienveillance de la part des directeurs généraux de l’hôtellerie de luxe qui, pour la plupart, dirigent des équipes de 300 à 600 personnes.

La crise leur a par ailleurs servi : ils ont profité de leur temps pour revaloriser les profils des candidats (travail du CV, mise en avant des points forts) et à revoir, perfectionner les méthodes de recrutement. « Demain nous souhaitons être davantage dans l’accompagnement et dans le conseil, de façon plus authentique. Nous prolongerons également le temps de rencontre avec les candidats », note Valérie Bisch.

En tant qu’intervenante dans de grandes écoles hôtelières, elle encourage les jeunes d’aujourd’hui à explorer l’étendue de leur potentiel et à sortir le plus tôt possible de leur zone de confort. « J’éprouve un certain plaisir à les rencontrer, avoue-t-elle. Je suis en admiration devant leur polyvalence d’esprit. Ils ont la capacité de suivre plusieurs projets en même temps tout en étant efficaces. »

Valérie Bisch et son équipe souhaitent préserver leurs talents pour réserver à l’hôtellerie le meilleur avenir possible. Elle imagine un avenir différent, basé sur davantage de simplicité et de créativité. « Les initiatives créatives vont se multiplier, en laissant le business et la capitalisation de côté », termine-t-elle.

Texte : Charlotte Engel – Hôtel & Lodge