Les Conversations : entretien avec François Mary, Directeur Général d’exploitation Naos Hôtel Groupe

« Les Conversations », nouveau format d’échange d’Hôtel & Lodge et du collectif Singularités a reçu François Mary, Directeur Général d’exploitation Naos Hôtel Groupe.

Interrogé par Laurence Faye du collectif Singularités HFT, François Mary a commenté en tant qu’acteur de premier plan, la crise actuelle et ses répercussions sur le secteur de l’hôtellerie/restauration.

Naos Hôtel Groupe comprend déjà 3 collections d’hôtels, dont 4 en exploitation, 15 à venir et beaucoup de projets en discussion. Le groupe compte bien continuer sur la même lancée malgré la crise. François Mary annonce : « On va vivre entre 2020 et 24 une croissance exponentielle sur des projets avec les franchiseurs Marriott et Hilton à nos côtés ».

Leur ADN : « Privilégier la qualité et s’inscrire sur le long terme sur des créations de valeur. Investir des quartiers en devenir : Clichy, Massy, Dijon, une partie de Bordeaux, ou transformer bâtiments en lieux de vie, en France et dans d’autres emplacements étudiés. »

Le rôle du Directeur Général d’exploitation a bien évolué ces dernières semaines et lui-même en est conscient : « Il était temps de se projeter. » Et selon François Mary, « Les temps sont très changeants et il y a tellement d’incertitudes aujourd’hui qu’il vaut mieux être humble, à l’écoute, attentif. Ce qui nous attend demain va nécessiter un grand degré de flexibilité. » Il remercie par ailleurs ce qui fait « la force de NAOS », autrement dit « cette capacité de travailler avec des équipes réactives. »

En ce qui concerne la date de réouverture, il ne compte pas précipiter les choses : « Chez NAOS on ne va pas rouvrir directement mais seulement quand nous aurons intérêt à le faire, cet été ou même après, en fonction de ce que nous annonce le gouvernement. » De plus, il se demande ce qu’il en sera des futures mesures sanitaires : combien de temps devra-t-on respecter une distance de sécurité ? Pour François Mary, le respect de ces nouvelles normes sanitaires devrait recréer la confiance, convertir le redémarrage. « Nous sommes très actifs sur ce point », précise-t-il.

En termes de mesures à plus long terme, François Mary et son équipe s’attendent au retour certain d’une clientèle locale. « Ce qui va se passer en Chine va surement nous arriver : le business domestique loisir qui revient en force, les familles qui voyagent à l’intérieur de leur pays ainsi que le business individuel corporate. »

Le groupe NAOS prévoit de « compiler ce que l’état les oblige à faire et ce que les marques et eux-mêmes souhaitent faire pour rassurer les clients. » Il risque d’y avoir selon M. Mary une opportunité à saisir pour les hôtels de groupes et hôtels de marque, qui vont « pouvoir rassurer et mettre en place des processus viables de désinfection ». Autre point important sur lequel il insiste : « réduire le contact avec les clients. » Il prend l’exemple des clés de chambres : « Nous avons la chance d’être déjà équipés de serrures électroniques qui permettent d’ouvrir la porte de chambre via son smartphone. » Des facteurs naissants qui, à ses yeux, deviendront bientôt une réalité : « La technologie au service de l’hygiène, c’est quelque chose qui fait sens. »

 

Texte : Charlotte Engel – Hôtel & Lodge