The Hoxton Williamsburg, New York

La jeune chaîne britannique The Hoxton essaime jusqu’aux États-Unis son concept urbain, décontracté et design, avec un boutique-hôtel à New York, au cœur de Brooklyn, dans le quartier de Williamsburg. Chemise de bucheron et barbe de hipster de rigueur.

Le temple du cool à New York

Sans surprise, The Hoxton a implanté à New York sa toute première adresse américaine (avant Portland, Los Angeles et Chicago), plus précisément de l’autre côté de l’East River, dans l’enclave la plus branchée de Brooklyn : Williamsburg. Il s’élève en lieu et place de The Rosenwach Water Tank Factory, l’usine d’où sortaient autrefois les fameux réservoirs d’eau en bois qui trônent sur les toits des immeubles new-yorkais.

C’est de ce point névralgique que les clients de l’hôtel profitent aujourd’hui d’une vue époustouflante sur les toits de Brooklyn et sur la skyline de Manhattan.

Les 175 chambres, dont beaucoup donnent sur la rivière, sont assez modestes en taille : de 15 à 22 m2, à peine la place de ranger ses valises. Mais leur large baie vitrée, leur décoration cosy (céramiques, velours, laiton, cuivre et bois omni-présents) et leur couette aux motifs signés d’une artiste de Brooklyn, Dusen Dusen, les rendent particulièrement séduisantes. Et, surtout, si on vient là, c’est avant tout pour la philosophie de la maison. Plus qu’un hôtel, The Hoxton se veut un lieu de rencontre entre les locaux et les touristes. Il fait d’ailleurs appel aux habitants du quartier pour insuffler un peu de la vie de Brooklyn et éviter que les touristes ne se retrouvent qu’entre eux.

Chacune des 175 chambres a ainsi son parrain, un hox friend dans le jargon maison, qui a été invité à y passer la première nuit et bénéficie de réductions sur l’hotel et et les restaurants. friends ont aussi suggéré une sélection de livres, mis à disposition dans les chambres. Et l’hôtel distribue une carte du quartier avec les bonnes adresses glanées auprès de ces « amis » qui connaissent leur ville et leur quartier comme personne.

The Hoxton Williamsburg marque sa singularité avec plusieurs autres détails malins comme le petit déjeuner offert et livré à la poignée de la porte ou encore l’heure de téléphone gratuite pour appeler à l’international. Au rez-de-chaussée, le restaurant Klein’s s’articule autour d’une vaste cuisine ouverte où grillent viandes et poissons au feu de bois, tout au long de la journée. Ses plats bistronomiques Les clients profitent s’apprécient aussi dans le patio extérieur ouvert sur la rue.

Encore une astuce pour attirer la ville à l’intérieur de l’hôtel… Le rooftop panoramique du Summerly occupe, lui, tout le toit du haut building en briques. On y déguste des fruits de mer et des bières artisanales face aux gratte-ciel flamboyants de l’autre rive. En ayant vraiment l’impression d’être un habitant de Brooklyn.

Publié dans Hotel & Lodge numéro 105

The Hoxton Williamsburg

Une adresse au très bon rapport qualité-prix avec un zeste de « coolitude » propre à Brooklyn.

Groupe : Ennismore (marque The Hoxton).

Chambres : 175 chambres (deux catégories : Cosy et Roomy) dont une grande partie avec vue sur la skyline de Manhattan (nos préférées !).

Prix : Chambre double à partir de 150 €.

Table : Klein’s, le restaurant principal, au rez-de-chaussée, propose une belle carte des grands classiques de la cuisine américaine concoctés dans un esprit bistronomique. L’été, The Backyard propose des snacks et un barbecue en extérieur. Et sur le toit, The Summerly est un bar panoramique pour prendre un verre et picorer quelques tapas en admirant New York.

Activités : on vient au Hoxton pour explorer la ville. Dans le quartier, de multiples boutiques, restaurants et bars pour rencontrer les locaux.

LE + la vue, la vue, la vue! Depuis son lit, à travers la grande baie vitrée, ou depuis le rooftop bar, on embrasse du regard la skyline de Manhattan qui brille de mille lumières le soir venu. Impressionnant !

RÉSERVER

The Hoxton Williamsburg
97 Wythe Ave, Brooklyn 11211
États-Unis
www.thehoxton.com

Texte : Ludovic Bischoff | Photos : DR