Villa Stéphanie, entre spa et clinique

Au cœur de la Forêt-Noire, en Allemagne, la très chic station thermale de Baden-Baden cultive l’art de se traiter par les eaux. La Villa Stéphanie, forte de ses adeptes, a développé un concept holistique mariant santé et beauté.

Texte Anne-Marie Cattelain Le Dû

Entre parc et jardin privés, la Villa Stéphanie jouit d’un cadre verdoyant propice à la déconnexion de ses hôtes.

Sous ses airs primesautiers de manoir fin xixe siècle, la Villa Stéphanie, ombrée par les arbres plus que centenaires de la Lichtentaler Allee, alliée avec son voisin et presque jumeau Haus Julius, demeure construite à la même époque, regroupe un spa déclinant les plus belles marques de soins corps et visage (Augustinus Bader, SkinCeuticals, Aqua Organic, Sisley…) et une expertise médicale hors pair. À côté des thérapeutes formés à l’art du massage et de la détox exerce un aréopage de spécialistes réputés, du chirurgien dentaire au chirurgien esthétique, de l’endocrinologue à l’ophtalmologiste, du praticien de la médecine holistique intégrative au nutritionniste…

Plus de 10 professionnels assurent à qui le souhaite, au début de chaque séjour, un bilan médical et un suivi rigoureux. Les hôtes viennent à la Villa Stéphanie en moyenne deux fois par an pour des retraites d’une semaine à 10 jours coordonnant remise en forme, beauté et check-up. Qui plus est, nombre d’entre eux demandent que le wi-fi soit coupé dans leur chambre pour déconnecter vraiment et éviter les ondes que l’on estime néfastes.

Double approche : santé, avec consultations à la clé, et beauté, avec une large carte de soins esthétiques signés des plus grandes maisons de cosmétiques.

Et s’assurent en parallèle les services de coachs et guides pour imaginer des randonnées pédestres sur mesure dans la forêt proche. Les chemins plus ou moins escarpés, aux difficultés graduées en fonction des capacités et désirs de chacun, serpentent le long des cours d’eau jusqu’aux chutes et sources. En revanche, aucun programme ne freine les addicts de la roulette, du black jack, du crap et autres jeux pour lesquels il suffit d’enjamber le pont qui relie la rive est à la rive ouest de l’Oos afin de gagner le casino tout proche. Aussi symbolique de Baden-Baden que les installations thermales.

Esprit des lieux

D’annexe du Brenners Park-Hotel & Spa, ex-Grand Hôtel Stéphanie-Les-Bains fêtant cette année ses 150 ans, la Villa Stéphanie est devenue une entité à part entière vouée au bien-être et à la santé. Un dédale d’escaliers intérieurs, de faux plats, d’ascenseurs relie l’hôtel particulier au 5-étoiles, son aîné, membre de la collection Œtker. On peut aussi emprunter le chemin privé ondulant dans le parc sur la rive est de l’Oos. 15 chambres et suites, dont trois avec sauna privé et salle de sport, un jardin clos, une immense piscine, une bibliothèque dining-room riche en ouvrages éclectiques de qualité où savourer les menus équilibrés du chef Mohammad Joshani, donnent à la Villa un côté cottage chic humanisant les cinq étages dédiés aux soins.

Article paru dans le numéro 124 d’Hôtel & Lodge.

Inscription à la newsletter RESTOInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !
Inscription à notre Newsletter Hôtel & LodgeInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !

A découvrir

Également à lire