Hôtel des Trois Vallées – Vintage Schuss

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

L’ hôtel des Trois Vallées, quatre-étoiles modeste par la taille, a résolument tout d’un grand par sa situation, son concept différenciant et son accueil d’ auberge de luxe.

C’est un véritable hôtel d’auteur qui trône en plein centre de Courchevel, à deux pas de la Croisette, juste en contrebas de la piste phare du stade Émile-Allais, empruntée chaque année par les slalomeuses s’affrontant pour la Coupe du monde féminine de ski alpin.

Construit en 1953, ce qui fait de lui l’un des plus anciens établissements de la station, l’Hôtel des Trois Vallées ouvre ses portes avec convivialité pour devise et vintage chic chevillé au corps. Dès l’entrée, une épicerie de saveurs locales et une grande table d’hôtes, où chacun vaque à ses occupations, donnent le ton. Balance ancienne Testut, téléphone à cadran et pot à lait en aluminium voisinent avec le cuir de l’interminable banquette incurvée DS-600 pour De Sede, le bois de la table Pierre Chapo ou du banc Jean Prouvé, les tables basses et fauteuils aux courbes douces signés Charlotte Perriand et Marco Zanuso.

Ballet sans fausse note de matières et de matériaux. En toile de fond, parsemé de leds lumineuses, un immense plan des pistes du domaine skiable ramène au présent. Car si vous pensez que tous ces éléments de mobilier sont des rééditions, bien mal vous en prenne ! Vous offenseriez certainement le nouveau propriétaire, chineur averti et amoureux des fifties, qui a puisé dans sa collection personnelle afin d’insuffler une âme singulière au lieu. Quatre galeries spécialisées dans le design de créateurs, et la patte de Gilles Leborgne, l’architecte d’intérieur, viennent également rythmer les espaces. Avec, toujours, pour dessein de « retrouver l’état premier du chalet, celui des années 50 ».

En chambre, la promesse est plus que tenue grâce aux chaises Tonneau de Pierre Guariche, au bureau CM141 de Pierre Paulin, aux affiches ou peintures originales reprenant d’anciennes Unes « montagne » des hebdomadaires Life et Paris Match. Appliques clin d’oeil à Arne Jacobsen ou à Serge Mouille et miroirs façon rétroviseurs viennent parfaire le tableau. En sous-sol, « la surface a été entièrement décloisonnée pour donner naissance à un espace bien-être qui conserve une échelle humaine », précise Gilles Leborgne. Dans un décor de bois blond et de pierre naturelle, deux cabines de soins, un grand bassin d’hydrothérapie de quatre mètres sur trois, un sauna et un hammam prolongent l’atmosphère chaleureuse et intimiste qui règne à tous les étages.

Publié dans Hotel & Lodge numéro 76

Hôtel des Trois Vallées
Rue Park City
73120 Courchevel
Tél. : 04 79 08 00 12
www.hoteldestroisvallees.com


 

Par Élodie Declerck.

Inscription à notre NewsletterInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A découvrir

Également à lire