Ultra Urbain : Andaz Tokyo

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Stylé à la japonaise, le nouvel Andaz Tokyo cultive une volonté d’accueillir ses clients comme on accueille des amis : on s’y sent chez soi, et on en ressort un peu plus proche de la culture locale.

Douzième opus de l’enseigne trendy du groupe Hyatt à ouvrir ses portes dans le monde, mais le premier au Japon, l’Andaz Tokyo domine Toranomon Hills et l’ensemble des quartiers alentours. Inauguré en juin dernier, au même titre que la tour (la deuxième plus haute de la ville) qui l’accueille en son sommet, l’hôtel est situé dans un quartier très central de la capitale nipponne, et se veut à l’image de son quartier, Toranomon. « La porte du Tigre » à l’époque Edo, est aujourd’hui un arrondissement d’affaires. Mais il offre toutes les subtilités qui font de Tokyo l’une des villes les plus surprenantes au monde : temples, ateliers d’artisans, boutiques de kimonos traditionnels côtoient les immeubles. A quelques minutes de là, on peut visiter Ginza, le quartier des boutiques de luxe, mais aussi le Palais impérial, le marché de Tsukiji, ou des quartiers plus festifs comme Roppongi ou Shimbashi. Comme le souligne Mariko Endô, responsable de la communication, « on arrive ici comme un visiteur, on repart comme un habitant du coin ».

« Ici, il n’y a pas de standardiste, de concierge ou d’hôtesse d’accueil. Tous les employés se font au besoin du client, à l’instant voulu. Il n’y a pas de comptoir pour payer sa note. Tout simplement parce que lorsqu’on reçoit des amis chez soi, il n’y a pas de comptoir. Nous ne sommes pas des hôteliers. Nous sommes des créateurs d’expérience.»

Dans un pays qui a des codes singuliers en matière de politesse et d’accueil, cette dernière prend tout son sens.

Se sentir chez soi, cela passe également par le style. Chaque détail met le savoir-faire à l’honneur. Les designers Tony Chi et Shinichiro Ogata ont conçu les lieux comme une maison locale, respectant les codes, les formes, les matériaux traditionnels et la beauté, tout simplement, du pays. Eléments travaillés en papier japonais – le fameux washi – dans les ascenseurs, noyer d’Hokkaido, paravents japonais Shoji, pierre naturelle dans les bains, courbes épurées dans les chambres, dernier étage aménagé à la manière de la Villa Katsura, modèle de l’architecture japonaise, avec des jardins somptueux, le tout pour un accord parfait et résolument contemporain. Accord parfait en cuisine également, avec un menu concocté par le chef autrichien Gerhard Passrugger, qui mixe à sa cuisine européenne des ingrédients typiques.

« Il ne s’agit pas d’une cuisine formelle. Nous servons des produits locaux, frais, de saison. Le service est à la fois authentique et simple. En immersion dans la culture japonaise, mais aussi comme chez soi. »

Publié dans Hotel & Lodge numéro 82
Pour lire le dossier complet Ultra Urbain, téléchargez la version numérique du N.82 sur votre tablette ou Ipad.

Andaz Tokyo
1-23-4, Toranomon, Minato-ku,
Tokyo, Japan, 105-0001
Tél. +81 3 6830 1212
www.tokyo.andaz.hyatt.com

Par Aurélie Vandecasteele

Inscription à notre NewsletterInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A découvrir

Également à lire