40 idées d’escapades pour changer d’air

Mer, montagne, ville, campagne… s’échapper, mettre les voiles, prendre la clé des champs, tout quitter… Même si c’est pour trois jours! Un doux rêve qui peut vite devenir réalité. Première étape : choisir parmi notre sélection de 40 hôtels, palaces, lodges, chalets, resorts et maisons d’hôtes, le refuge idéal pour vos prochains week-ends 100 % plaisir. Réserver, c’est déjà partir un peu…

Dossier réalisé par Anne Marie Cattelain Le Dû, Céline Baussay et Thibao Hoang / Photos : Droits réservés

MONTAGNE

01 – Les Barmes de l’Ours – Val-d’Isère : destination cocooning

En patois savoyard, « barmes » désigne la grotte où les ours passent l’hiver. Les 76 chambres et suites de ce 5-étoiles, Relais & Châteaux, au pied de la mythique face de Bellevarde, promettent justement une pause voluptueuse, bien au chaud avec vue sur les toits et cimes enneigés. Coup de cœur pour la Suite de l’Ours, antre chic et mansardée de 80 m2 avec cheminée, hammam et sauna privés. Les trois restaurants sont dirigés par le jeune chef étoilé Antoine Gras. La Table de l’Ours, le gastronomique, adopte une nouvelle déco léchée qui fait la part belle à la nature environnante : essences de bois, pierres et minéraux, miroirs. Le repaire est à l’image de l’expérience culinaire, « naturelle et brute sur la matière avec de la finesse dans la conception », selon les mots d’Antoine Gras. Également rénovés, le Sofa Bar et le spa, désormais associé à Sisley : un espace de 1 000 m2 à l’ambiance tamisée, avec piscine, pour un ressourcement en profondeur, où se déroulera, du dimanche 30 janvier au jeudi 3 février 2022, une retraite yoga en partenariat avec le Tigre Yoga Club.

02 – L’Alpaga – Megève : festin alpin

Le cabinet d’architectes d’intérieur Charles & Co vient d’offrir un nouvel habillage aux 22 chambres, au lobby, au bar et à l’espace bien-être de ce 5-étoiles du groupe Beaumier, face au mont Blanc. Pour refléter la beauté simple et harmonieuse de l’environnement naturel tout en respectant l’âme et le cachet des lieux, il a choisi de mixer velours et bois, créations artisanales et pièces chinées, tons vert sapin et bleu ciel… La Table de l’Alpaga, deux étoiles Michelin, reste l’une des meilleures adresses gastronomiques de la station.

© Charlotte Lindet

03 – Le VoulezVous – Tignes : Loft de montagne

Tout juste inauguré à deux pas des pistes de Tignes Le Lac, ce 4-étoiles porte haut les couleurs d’une collection en plein essor, Les Étincelles. Dehors, une architecture aux lignes contemporaines signée Xavier Cartron, inspirée par le glacier de la Grande-Motte juste en face, et une terrasse chauffée aux braseros. Dedans, un bar avec cheminée monumentale sous une impressionnante verrière, une table mi-savoyarde, mi-italienne, un spa by Absolution avec piscine, et des chambres et suites aux tons clairs apaisants.

©Pascale Béroujon

04 – La Bergerie – Morzine

Ce joli chalet de bois de 29 chambres-cocon, dont deux suites-duplex, cultive l’ambiance d’une maison de famille. Le soir, les enfants dînent tous ensemble autour d’une grande table d’hôtes et filent jouer au baby-foot ou au ping-pong, pendant que les parents prennent du temps pour eux, au bar, autour de la cheminée… Une adresse d’habitués, que l’on voudrait garder rien que pour soi.

© Marion co photography

05 – Nutchel – Vosges

Temps béni du lâcher-prise… À 45 minutes de Strasbourg, sur un domaine de sept hectares à la lisière de la forêt domaniale du Donon, dans la vallée de la Bruche, 37 cabanes en bois érigées selon un modèle vertueux invitent, selon les saisons, à skier, se balader, cueillir des baies, des champignons. En fonction de leur superficie, les cabanes, très confortables, accueillent entre 2 et 5 personnes. Certaines se doublent d’un bain nordique.

06 – Diamond Rock – Tignes

Le nouveau 5-étoiles de Tignes coche toutes les cases. Les skieurs sont au pied des pistes, les familles ont un kids club, une salle de jeux, un bowling et un cinéma. Décorées par Reyhana Tamboura, ses 62 chambres donnent sur les montagnes et le vieux village. Les produits d’accueil Diptyque, le spa Pure Altitude sont la touche finale de glamour.

07 – Fahrenheit Seven – Val Thorens : cool et vintage

La saga Fahrenheit 7, dont le nom évoque la température (-13,89 °C) à laquelle se forme le stellar dendrite, le « flocon parfait », a commencé au bord des pistes de Val Thorens (avant de se poursuivre à Courchevel Moriond), à l’initiative de deux familles amies et partenaires. Depuis son ouverture, le 4-étoiles fait sensation avec son style décalé, volontiers impertinent, et son approche hédoniste des vacances à la montagne. La promesse est à la fois sportive, festive et chaleureuse avec un ski room-bar-baby-foot, une terrasse XXL pour boire un verre au soleil et un espace bien-être avec sauna et hammam : l’après-ski est ici une affaire sérieuse ! Dans les 109 chambres avec balcon comme dans les espaces de vie, la décoration joue la carte néo-vintage avec pièces de design iconiques, téléphone à cadran, tête de lit en velours capitonné, enceintes rétro, motifs Art déco… une identité visuelle forte et peu commune en altitude. La chambre Top Floor, spécialement pensée pour les familles, offre la plus belle des vues. À ne pas manquer, les live musicaux du bar Le Zinc.

Canapés bleu profond, plafond noir et quelques touches de bois autour des tables en enfilade de La Rôtisserie. ©Anthony Cottarel

08 – L’Ours Blanc Hôtel & Spa – Les Ménuires : nouveau chapitre

Le groupe Assas Hotels (RockyPop à Flaine et Chamonix, Hôtel Marielle à Val Thorens…) a acquis ce grand chalet-hôtel sur les hauteurs des Ménuires qu’il vient de rénover et agrandir pour le transformer en 4-étoiles. L’architecte d’intérieur Leslie Gauthier lui a offert un style à la fois consensuel et original. Les points forts : le salon-bibliothèque et ses milliers de livres, le spa Nuxe et sa piscine, la terrasse face au massif de la Masse… Des 66 chambres à l’atmosphère feutrée, chaleureuse, pimentée d’une pointe rétro, la montagne se dévoile en grand format.

09 – Terra The Magic Place – Dolomites : Italie gourmande

Gisela Schneider et son frère Heinrich ont succédé à leurs parents à la tête de ce Relais & Châteaux de 8 chambres et 2 suites, vraie maison de famille. À 1 622 mètres d’altitude, face aux Dolomites, les jeunes propriétaires, elle, sommelière, lui, chef deux étoiles, écrivent une belle page gastronomique avec des menus privilégiant les herbes sauvages, les champignons et autres végétaux récoltés autour de l’hôtel et les productions des fermes alentour, viande, laitages, légumes. Halte bienveillante.

10 – Sport Hotel Hermitage & Spa – Andorre

Skier à Andorre cet hiver, pourquoi pas ? Ce resort 5-étoiles, estampillé Leading Hotels of The World, ne manque pas d’arguments :
un spot à 1 850 mètres d’altitude, au pied du domaine de Grandvalira (le plus grand du sud de l’Europe), 135 suites, plusieurs tables gastronomiques. Et pour ceux qui préfèrent buller plutôt que skier, un centre de bien-être exclusif… de 5 000 m2 !

11 – Le Chalet d’Adrien – Verbier

Échappée belle en Suisse ! Ce luxueux chalet Relais & Châteaux situé au pied des pistes est réputé pour sa table étoilée et son lounge bar sur la terrasse exposée plein sud. Les chambres viennent de faire peau neuve, le spa Nuxe a été agrandi et deux espaces ont été créés cet hiver : le Fumoir pour les amateurs de cigares et de digestifs et le Cellier pour ceux qui voudraient goûter les vins du Valais.

12 – Manna Resort – Dolomites

Cap sur le nord de l’Italie, le Sud Tyrol exactement, avec ce nouvel hôtel de 15 suites avec terrasse et 3 chalets privés, deux restaurants, un spa et un espace médical. Certifié neutre en CO2 et écoresponsable, il a été bâti sur le site d’une ancienne scierie dans un style contemporain, mélange de bois, cuivre et verre, et doté d’un toit végétalisé pour mieux se fondre dans le paysage.

VILLE

13 – MGallery L’Esquisse Hotel & Spa – Colmar : palette graphique

Au cachet historique des maisons à colombages de la petite Venise et des hôtels particuliers cossus alentour, le nouveau 5-étoiles du groupe Helmlinger répond avec des lignes très contemporaines. Sur sa façade de métal et de verre, une multitude de persiennes, une fois fermées, composent des dessins de tilleuls, comme ceux du parc du Champ-de- Mars où il a été bâti. L’hôtel rend hommage à Auguste Bartholdi, sculpteur né à Colmar, et à son œuvre-phare, la statue de la Liberté. Le visage de « la liberté éclairant le monde » se reconnaît sur le masque géant suspendu dans le lobby-bar, et les plis de sa robe ont inspiré la forme du desk en cuivre de la réception. Moodboards, châssis de tableaux, blocs de marbre, sculptures, peintures… L’esprit « atelier d’artiste » se retrouve à tous les étages, dans les 57 chambres et 3 suites, spacieuses et lumineuses. Au sixième niveau, les deux superbes penthouses traversants de 185 m2 possèdent d’immenses terrasses à la hauteur de la cime des tilleuls. La touche finale est en sous-sol, avec le spa Clarins et sa piscine sous verrière, et avec le restaurant JY’S du chef doublement étoilé Jean-Yves Schillinger donnant sur le parc.

Le lobby-bar, sous le masque géant en cuivre, inspiré du visage de la statue de la Liberté. À l’arrière, ouvert sur le parc, le restaurant de Jean-Yves Schillinger. © David Grimbert

14 – Yelo Hotel – Nice : maison de vacances

Green, ce nouveau 4-étoiles de 54 chambres de Laurent et John, imaginé avec la décoratrice Lana Sarich Goujon. Au cœur de Nice, dans un immeuble haussmannien, cette escale originale a été pensée pour réduire au maximum son empreinte sur l’environnement : zéro plastique, économiseur d’eau, d’énergie, recyclage des déchets, produits de courtoisie bio, certifiés Ecocert, accessoires en bois recyclables, dont les « cartes-clés ». Parce qu’on aime sa déco, son accueil et notre planète, on opte pour Yelo.

© Christophe bielsa

15 – Maison Fragonard – Arles : histoire de filles

Des chambres au parfum ou des parfums en chambre, that is the question. Pour y répondre, Agnès et Françoise Costa, qui dirigent Fragonard, l’entreprise fondée par leur arrière-grand-père Eugène Fuchs, ont ouvert à Arles, dans la jolie rue du Palais, une maison d’hôtes de six chambres très personnalisées, aux accents provençaux… et une boutique. Les sœurs, d’origine grassoise, se sont chargées de la décoration, le Studio be-poles de la conception et l’architecte Renzo Wieder de la mise en œuvre.

© Roberta Valerio

16 – Café Royal – Londres

Épicentre de la vie mondaine depuis son ouverture en 1865, le mythique Café Royal, sur Regent Street, a été métamorphosé par le cabinet David Chipperfield en hôtel luxe et glamour de 160 chambres et sept suites, décoré par le designer Piero Lissoni. Membre de Leading Hotels of The World, il appartient à la collection The Set, comme le Conservatorium à Amsterdam et le Lutetia à Paris.

Cafe Royal façade extérieure

17 – Margaret – Hôtel Chouleur – Nîmes

Ce très bel hôtel particulier du XVIe siècle, classé monument historique, vient d’être réhabilité et converti en un 4-étoiles de 10 chambres et suites aux couleurs chaleureuses, certaines prolongées par une terrasse avec vue sur les toits de la ville. À choisir pour son emplacement dans la très animée rue Fresque et pour la cuisine méditerranéenne de la cheffe Georgiana Viou.

18 – La Demeure Montaigne – Paris

Au cœur du Triangle d’or, ce nouveau 5-étoiles brille, derrière sa façade haussmannienne, par son esthétique parfaite, incarnée par le marbre de Carrare de l’entrée, les granits du Brésil du bar, la pierre de Vals du spa Thalgo… Les 93 chambres raffinées, le restaurant dans son jardin d’hiver et le bar cosy célèbrent l’art de vivre à la parisienne. Une adresse au luxe sophistiqué.

19 – Sofitel Roma Villa Borghese- Rome : flirt culturel

Investissant un palais du xixe siècle repensé par l’architecte français Jean-Philippe Nuel, ce Sofitel vaut pour son emplacement : à 5 minutes à pied de la Villa Borghèse, 8 de la villa Médicis, 15 de la place Navone, de la fontaine de Trévi et des rues commerçantes. Une incitation à délaisser son lit MyBed, doté de la meilleure literie qui soit, pour arpenter la ville sainte, de monuments en musées, d’une enoteca dans le Trastevere, le Montmartre romain, au Caffè Sant’Eustachio, bar historique sur la place éponyme. Le soir, après s’être relaxé dans un bain préparé, à la demande, avec quelques huiles essentielles, on dîne au Settimo, restaurant du Sofitel en rooftop. Bon point pour la cuisine du chef, la carte des vins, le confort des 78 chambres. Regret que l’hôtel ne possède pas un coin bar pour mieux apprécier les cocktails du barman. À ne pas manquer, à la villa Médicis, dont le directeur Sam Stourdzé, dirige depuis 2014 les Rencontres photographiques d’Arles, l’exposition des œuvres hybrides d’Annette Messager, ludiques et poétiques, jusqu’à fin mars 2022.

L’hiver, le restaurant Settimo, toit compris, est entièrement vitré. L’été, plus de cloisons, plus de toit, mais le paysage et la ville livrés sans frontières.

20 – Maison Haas Hustinx & Spa – Maastricht : belle européenne

Maastricht, la ville des Pays-Bas posée sur la Meuse, possède l’un des plus élégants ensembles architecturaux du Moyen Âge et des musées remarquables : un secret bien gardé. Pour le percer, on se pose à la Maison Haas Hustinx, sur la plus jolie des places, Vrijthof. Construit en 1920, l’hôtel aux 17 chambres mixant œuvres d’artistes locaux et mobilier
Normann Copenhagen s’est doté l’an dernier d’une aile contemporaine, bien cachée pour abriter un spa. Le plus : sa table le Safar, « œcuméniste », mixant cuisines européenne et ottomane.

21 – Stamba Hotel – Tbilissi : voyage au Caucase

Tbilissi, capitale de la Géorgie : une ville de l’Est en transition, qu’une nouvelle génération réinvente de plus en plus gaie, festive, branchée. Le Stamba Hotel, inauguré en 2018, symbolise son état d’esprit, libre et décomplexé : installé dans l’ex-imprimerie d’un journal communiste, autour d’un atrium végétalisé, ce Design Hotels cultive son look industriel avec son lobby monumental, ses briques apparentes, son mobilier vintage, ses fenêtres démesurées, ses bibliothèques du sol au plafond. Spectaculaire !

22 – Caro Hotel – Valencia

Bien placé dans le centre historique de la cité espagnole, l’un des plus vastes d’Europe, ce boutique-hôtel urbain 5-étoiles cache derrière sa façade xixe des éléments datant du palais du marquis de Caro (fresque, mosaïque bleue), mais surtout des vestiges archéologiques intégrés au décor, jusque dans les chambres : hautes colonnes romaines, arc gothique, fortification islamique… Rare et bluffant !

23 – Mosaïc House Design Hotel – Prague

À son ouverture en 2010, il était le premier hôtel green de République tchèque. Tout juste rénové, ce magnifique édifice Art déco lève le voile sur un majestueux escalier central éclairé de suspensions Foscarini menant sur un sol en mosaïques, un café cosy, un jardin secret, un mini-spa et deux penthouses sur les toits. Patrimoine, design et écologie en osmose.

24 – Dimora Palanca – Florence

Restaurée avec soin et transformée en 5-étoiles, cette villa du xixe siècle perpétue le goût des arts d’une famille noble florentine, les Palanca. Quelque 59 œuvres originales de l’artiste toscan Paolo Dovichi se glissent au fil des quatre étages et des 18 chambres magnifiés par les fresques et les boiseries. L’hôtel propose des visites exclusives d’ateliers, de galeries et de musées.

MER

25 – Six Senses Ibiza – Espagne : vigie inspirée

Sur un éperon rocheux dominant la baie de Xarraca, ce Six Senses occupe l’emplacement d’un vieux bâtiment. Ceci explique pourquoi ses propriétaires ont obtenu l’autorisation de construire en ce nord-est sauvage, classé. La politique de développement durable à laquelle adhère le groupe depuis des années a plaidé en sa faveur. Le lâcher-prise commence dès le lobby par la cérémonie de purification aux fumées de sauge censées chasser stress et mauvaises ondes. Le parfum de cette fumigation donne le ton : bohème chic, comme le style des 116 chambres et villas. Pas de sable, pas de plage, mais un parc de huit hectares, une piscine à débordement et un accès à la mer transparente aménagé discrètement entre les roches. Et pour les adeptes du bien-être, un spa déroulant un menu bien au-delà des simples massages : yoga sur le rooftop pour la salutation au soleil, séances de méditation, d’introspection, de chamanisme, mises au point par Thorsten Wilms, hypnothérapeute, physiothérapeute, ostéopathe.

Eyal Shani, chef israélien charismatique, signe une carte locavore et bio, avec nombre de produits provenant de la ferme du resort.

26 – Hôtel Martinez – Cannes : septième art au septième étage

L’iconique 5-étoiles Art déco de la Croisette affirme encore un peu plus son amour pour le cinéma : ses deux magnifiques penthouses qui se partagent les 1 250 m2 du septième étage, immenses terrasses avec vue panoramique comprises, portent désormais les noms de l’actrice Isabelle Huppert et du délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, invités à redécorer ces espaces. La première a créé un intérieur lumineux, délicat, inspiré par l’univers de Jean Cocteau, le second a imaginé un boudoir masculin. 100 % glamour !

© O2C-Michel Figuet

28 – La Ferme Saint Siméon – Honfleur

Derrière ses colombages, la grande dame accusait son âge. La famille Boelen, propriétaire, redonne charme et attrait à ce Relais & Châteaux dominant la Manche, à dix minutes du centre de Honfleur. 14 nouvelles chambres logent désormais dans le pressoir à l’architecture typique du xviiie siècle en pays d’Auge. Le spa prend de l’envergure et s’allie avec la maison Olivier Claire.

29 – Les Roches Blanches – Cassis

Le 5-étoiles en tête-à-tête avec le cap Canaille grandit cette année avec neuf nouvelles suites creusées dans la falaise et une maison privée de 4 chambres, la Villa Cala Bianca. Ses atouts : deux piscines extérieures, des jardins en restanque, un gazebo à flanc de falaise, des terrasses créees dans la roche et partout, une vue mer exceptionnelle.

© D Delmas

30 – La Folie Boulart – Biarritz

Preuve d’amour de Charles Boulart à son épouse, ce somptueux château sur les hauteurs de Biarritz a été restauré dans l’esprit du xixe siècle, avec le confort et le service premium d’aujourd’hui : majordome, conciergerie, chauffeur privé, menus conçus par l’ancien chef étoilé de l’Hôtel du Palais… Une perle rare avec 8 chambres, spa et piscine intérieure, à privatiser pour 14 hôtes.

© Léo Guthertz

CAMPAGNE

31 – Souki Lodges & Spa – Hérault : tendance ermite

«On rêvait de construire une cabane au milieu de nulle part pour fuir le monde, ses rumeurs et ses virus assassins. » Gilles et Fabien ont concrétisé cette envie d’évasion, de bonheur champêtre, de nature XXXL. Ils ont, peu avant la pandémie de Covid-19, malgré le scepticisme de leurs amis et des banques, érigé ces refuges en équilibre au-dessus des vignes. Bonne pioche ! Deux lodges, Le nuage et L’arbre perché, pour deux couples d’hôtes. That’s all ! Leur enveloppe de bois et de verre que prolonge un deck livre au regard le pic de Vissou, la vallée de la Boyne et les villages viticoles. On se repaît de ce tableau qu’ombrent parfois quelques nuages nés au-delà des collines, avant de battre en retraite dans sa suite-cabane aux meubles signés de grands designers. Fabien, depuis son enfance, cultive l’art du beau et Gilles, la générosité. Un peu fada, pour se rafraîchir les idées, snobant le jacuzzi privé, on nage dans la piscine fraîche alimentée en eau naturelle filtrée par des plantes.

Dehors, nature sauvage, chênes centenaires, végétation rebelle, coin cuisine et jacuzzi privé. Dedans, salon et chambre au mobilier design dont des luminaires origami de Moooi participant à la poésie du lieu. © MR. TRIPPER

32 – Ne5t Hotel & Spa – Belgique : le charme discret de la Wallonie

Propriété d’un enfant du pays, le chef étoilé Benoît Gersdorff, ce mini-hôtel a été aménagé dans un ancien corps de ferme aux portes de Namur, non loin de la citadelle. Décor de vieilles pierres, atmosphère paisible, service attentionné pour les hôtes des quatre suites et deux duplex : des hébergements au style rustique ou contemporain, selon les goûts, et au luxe subtil (literie Hästens, espace bien-être, bassin de nage à contre-courant, hammam et sauna). Vivement les beaux jours pour profiter de la piscine en plein air !

33 – Palacio de Samaniego – Espagne : in vino veritas

Lorsqu’Ariane de Rothschild repère à Araba ce palacio du XVIIIe siècle, c’est une ruine. Séduite par son esthétisme et son vignoble, au cœur de la Rioja Alavesa, elle décide de relancer l’exploitation viticole et de créer dans la bâtisse un hôtel de neuf chambres et suites portant chacune le nom d’un cépage différent de la Rioja. Elle l’enrichit d’œuvres d’art contemporaines et d’objets ethniques provenant de sa collection personnelle. Histoire de tisser un lien entre le passé et le présent du domaine.

34 – TheAdresses – Portugal

Cette nouvelle collection de maisons à louer en Algarve, l’une des plus séduisantes régions portugaises, a été pensée pour les amateurs de design épuré et de vacances authentiques, au calme et sans contrainte : un concierge se charge de tous les extras et partage sa connaissance des lieux. Casa Um, Casa Dois et Casa Três sont déjà disponibles, trois autres seront proposées en 2022.

35 – Newhall Mains – Écosse

À 30 minutes d’Inverness, la péninsule de Black Isle abrite une superbe propriété du xviiie siècle récemment rénovée, composée de cinq cottages et de quatre suites encadrant un espace vert. On y retrouve le charme des vieilles pierres, de la campagne et de l’art de vivre à l’écossaise. Une base de départ idéale pour explorer les Highlands.

36 – Parcel Tiny House – Perche

Une maison en bois de 18 m2, équipée de panneaux solaires, à la déco arty, implantée sur une exploitation agricole : une autre façon d’appréhender la campagne. Cédric et Marine, agriculteurs, élevant des milliers de poules bio dans le Perche sarthois, ont relevé le pari. Et révèlent les facettes de leur métier et les trésors de leur région. Séjours d’échanges, de découvertes, qu’adorent les enfants et plébiscitent les parents.

37 – Nomadism France : l’option road trip

Liberté, liberté chérie ! Jeune société française née pendant la crise sanitaire, Nomadism surfe sur les envies de voyage itinérant et de reconnexion avec la nature, sans concession pour le confort. Elle invite à parcourir les routes de France, et pourquoi pas à sortir des sentiers battus, à bord d’un van aménagé comme une chambre d’hôtel haut de gamme : draps en chanvre de coton, produits d’accueil, wifi, tablette offrant de multiples services connectés… Les vans les plus récents ont été décorés avec des tissus Pierre Frey et Ralph Lauren. Nomadism propose en option un service de conciergerie, un GPS personnalisé, des parcours clés en main ou sur-mesure, en Auvergne, Normandie, Camargue, Bretagne, et même aux portes de Paris. La flotte est composée de Mercedes Sprinter 4 x 4 couleur kaki, disponibles dans les bases de Paris et Bordeaux, ou ailleurs, là où le client le souhaite, en option là aussi…

Couleur camouflage, les vans Nomadism permettent de prendre les chemins de traverse et de voyager l’esprit libre. © Clément Signoles

38 – La Maison du Val – Saint-Germain-en-Laye

Après Villiers-le-Mahieu, la collection Les Maisons de campagne décline dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye son concept original de séjour au vert en couple ou en famille, en formule tout compris. Cette fois, elle a investi un relais de chasse érigé sous François Ier, transformé en château par Louis XIV et finalisé par Hardouin-Mansart avant qu’il devienne Premier architecte du roi.

© Didier Delmas

39 – Auberge du Jeu de Paume – Chantilly

Assister au petit matin, dans la forêt, à l’entraînement des pur-sang, visiter les coulisses du château et les expositions temporaires, déjeuner en un lieu insolite d’un panier préparé par le nouveau chef Anthony Denon, dîner à sa table gastronomique avant de tirer les tentures de sa chambre ouvrant sur le parc… Évasion 5-étoiles à 50 minutes de Paris en voiture.

40 – Manoir du Guern – Morbihan

À Pluvigner, en pays d’Auray, entre petits ports et villages pittoresques, cet ancien presbytère abrite quatre élégantes chambres d’hôtes avec cheminée, parquet, tomette et boiseries d’origine. Les fenêtres donnent sur le verger, les douves et le parc arboré de 6 hectares. Après une partie de pêche ou une sortie à vélo, la piscine couverte et chauffée est très appréciée.

Article paru dans le numéro 120 d’Hôtel & Lodge

Inscription à notre NewsletterInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !

A découvrir

Également à lire