Alpes : 10 chalets cocooning

La chaleur d’un feu de cheminée, la vision des sommets enneigés, la magie de moments précieux en famille ou entre amis… Quelle douce perspective à l’approche de l’hiver ! en Savoie et en Haute-Savoie, les chalets de luxe sont autant d’écrins de rêve pour une parenthèse blanche.

Dossier réalisé par Céline Baussay et Anne Marie Cattelain Le Dû / Photos : Droits réservés

Chalet Orso Val d’Isère : fenêtre ouverte

À l’écart de toute agitation, dans le hameau préservé du
Fornet, le nouveau chalet Orso a été conçu pour profiter au maximum de la lumière et du soleil et pour favoriser la communion avec la nature. En témoigne sa pièce de vie aux volumes généreux et aux baies vitrées si hautes et larges que le paysage de montagnes enneigées s’invite dans l’espace en format grand angle. Ici comme dans les cinq chambres, les éléments de décor signés d’artisans et de designers soulignent le niveau d’excellence recherché dans cette location d’exception de 520 m2 pour 15 personnes proposée, bonne idée, en formule demi-pension. L’espace balnéo avec piscine, jacuzzi, sauna, hammam, est complété en extérieur par un bain norvégien sur la terrasse, donnant sur la vallée. Bien vu aussi, la salle de sport dernier cri. Les enfants, eux, se réfugient sur la mezzanine pour jouer au baby-foot, au flipper, ou regarder un dessin animé sous un plaid.


À savoir : pour les grandes familles et tribus, jusqu’à 29 personnes, Orso communique directement avec un chalet jumeau, Orca.

White Pearls Val d’Isère : perle de nacre

En extérieur comme en intérieur, sur quatre niveaux, du salon aux cinq chambres en passant par le ski-room, la teinte ivoire, douce et apaisante, illumine en délicatesse ce sublime chalet récemment bâti entre le cœur du village et le départ du Funival à La Daille. Les matériaux nobles dialoguent ici avec les tissus les plus douillets, le mobilier ultra-cosy. Après une journée sur les pistes ou une balade au grand air, invitation à la paresse dans la piscine avec couloir de nage à contre-courant, au sauna, puis dans la salle de home cinéma. Services et prestations d’excellence garantis, dès le petit déjeuner dressé chaque matin. Le White Pearl, ainsi que son double, le Black Pearl, aux teintes plus sombres – anthracite, noir – ont initialement été créés par Philippe Capezzone, propriétaire du K2 Palace à Courchevel, et achetés l’an dernier par le groupe parahôtelier français WOL, déjà propriétaire des villas The Source à Saint-Barthélemy, La Bohème et Le Mas de Galassa à Ramatuelle.


À savoir : une nouvelle piste de ski de randonnée, 450 mètres de dénivelé positif pour 2,5 km de long, est inaugurée cet hiver, sur le secteur de La Daille, non loin du chalet.

Chalet Tango Charlie Tignes : comme un avion sans ailes

Exceptionnel, ce chalet des Brévières, au pied de Tignes, l’est par sa taille (plus de 1 000 m2, 5 étages, 13 chambres), ses équipements (sauna, hammam, piscine de la résidence Black Diamond voisine…), ses vues depuis le bain à remous sur la terrasse. Mais il se distingue surtout par son incroyable décor intérieur, dont de nombreuses pièces proviennent d’un authentique Noratlas, bimoteur mythique des années 1950 : l’hélice tourne au plafond de la chambre des enfants, le train d’atterrissage sert de table et la carlingue a été transformée en salle de jeux ! Le Tango Charlie a été imaginé et conçu par Guerlain Chicherit, ex-champion de freeride, aujourd’hui pilote de rallye auto et membre fondateur et associé d’un nouveau groupe d’hôtels, chalets et résidences à la montagne, haut de gamme et écoresponsables, Les Étincelles, qui annonce d’ambitieux projets de développement dès 2022.


À savoir : Tignes possède désormais le plus haut restaurant étoilé du monde. Perché à 3 032 mètres d’altitude au pied du glacier de la Grande Motte, le Panoramic est accessible en funiculaire ou par les pistes.

Chalet des Renards Megève : style et sport

Chaque année depuis plus de 30 ans, la famille Sibuet, originaire de Megève, construit ou restaure de nouveaux chalets avec un maximum de matériaux de récupération. Si, aujourd’hui, les enfants, Marie et Nicolas, ont pris les rênes des Maisons Sibuet initiées par leurs parents, ils restent fidèles à leur label « L’art de Vivre by Sibuet » tant dans leurs propres chalets que dans ceux qu’ils gèrent, tel celui des Renards, situé à Demi-Quartier, en bord de forêt. Un bien très contemporain pour 10 adultes et 6 enfants, proposé en version hôtelière 5-étoiles avec les petits déjeuners et goûters, ainsi que la préparation du feu dans la cheminée, tous les jours et, pour qui le souhaite, butler, chef, maître d’hôtel, baby-sitter, etc. Une façon différente de vivre la montagne, à deux pas des Fermes de Marie, hôtel des Sibuet au cœur du village, de leurs tables et du service de conciergerie, accessible aux hôtes du Chalet des Renards.


À savoir : la boutique Ski Concept Megève propose un fartage avec le Phantom de DPS, un nouveau procédé écologique qui, en une seule fois, garantit pendant toute la vie des skis une glisse illimitée et sans polluer les pistes.

Les Bruxellois Courchevel : des cabanes, des tentes, des surprises

Commercialisé par Cimalpes en demi-pension, Les Bruxellois, 835 m2 sur cinq niveaux, d’une capacité de 18 personnes, 14 adultes et 4 jeunes enfants, surprend autant par son nom que par sa conception ludique, smart, imaginée par l’agence de décoration Alain Griffon. Les chambres prennent des allures de cabane. La salle de jeux niche sous une grande tente comme celles plantées dans le désert. Les plafonds végétalisés ressemblent à des jardins tête en bas. La longue piscine, le sauna se parent de visuels rétroéclairés de forêt, de lac, pour créer une illusion parfaite. Clair, construit en priorité avec du vieux bois, des pierres, de la laine, Les Bruxellois domine le quartier du Plantret, à 250 mètres du centre de Courchevel 1850, 200 mètres des remontées et 50 mètres de la piste Dou du Midi.


À savoir : aux enfants et ados bardés de trois étoiles, le nouveau Natural Camp de l’ESF Courchevel 1650 permet de découvrir à ski, en bande de copains (10 maxi), l’environnement, le freeride, et de dévaler les pentes en mode stylé sans l’obsession de la compèt, juste pour le fun (matin ou après-midi).

Azurite Chamonix : le Mont-Blanc droit devant

5-étoiles de 17 chambres sur les hauteurs du village de Saint-Nicolas-de-Véroce, labellisé Leading Hotels of The World, L’Armancette tisse sa toile jusqu’à Chamonix avec trois nouveaux chalets réunis dans un hameau à cinq minutes à pied du centre-ville : Alaska, Saphir et Azurite. Ce dernier, le plus grand, se déploie sur quatre niveaux et 300 m2. Ses deux terrasses, dont une équipée de bains nordiques, offrent un spectaculaire panorama à 360° et une vue rare sur le Mont-Blanc. Fidèle du groupe hôtelier, l’agence Megève Design a su trouver la juste mesure entre tradition (pierre, ardoise, granite, marbre…) et sophistication (éléments en soie et laine, effets satinés…) dans un intérieur tout en bois où les poutres entremêlées habillent les plafonds, où les coffrages dissimulent tout ce qui pourrait heurter le regard.


À savoir : le musée des Cristaux de Chamonix rouvre le 17 décembre 2021, après des travaux d’agrandissement. Il compte trois fois plus de pièces – 1 500 au total – illustrant la diversité minéralogique de l’Arc alpin, de la France mais aussi de toute la planète. Éblouissant !

Chalet Riparian La Clusaz : de neige et de feu

Très au calme, niché sous les pins au bout d’un chemin pentu en impasse, le Riparian n’en demeure pas moins central, à cinq minutes à pied du cœur de la station, à deux pas des pistes et de la patinoire. Les équipes d’Ovo Network, groupe anglais le gérant, inspectent les lieux avant chaque arrivée et, très disponibles, interviennent rapidement en cas de problème. Outre le guide des bonnes adresses et les quelques produits de première nécessité bien en évidence, elles exercent un rôle de concierge : réservant à la demande un chef à domicile, étoilé ou non, une baby-sitter, un moniteur de ski, un taxi, etc.
Tout neuf, clair, avec sa grande pièce à vivre où les hôtes aiment se retrouver autour de la cheminée ronde en verre, le Riparian héberge au large 12 personnes. Ses plus très appréciables : les armoires chauffantes du vestiaire installé au rez-de-chaussée, son sauna et son jacuzzi extérieur face à un paysage de rêve.


À savoir : très amusant, lorsque la neige est abondante, de gagner en luge, en 10 minutes maxi, la salle de cinéma de La Clusaz qui, pendant les vacances, affichent d’excellents programmes.

Chalet de Praz Dru Les Houches : ermitage en alpage

Aventuriers, amoureux des paysages sans limites, du ski hors piste, de la nature sans fioritures et… sans voisins, réservez sans hésiter le Praz Dru. Dernier-né des 14 adresses du groupe Deep Nature Resorts dans la vallée de Chamonix, ce chalet d’alpage un temps abandonné, au pied de l’aiguille du Goûter, renaît. Grâce aux compagnons du Devoir qui ont remonté ses charpentes et ses murs avec le bois d’origine, réchauffé par un gros poêle, il se prête aux séjours entre copains ou en famille (14 personnes maximum, entre les trois chambres doubles et le dortoir très confortable pour 8). On l’atteint raquettes ou skis aux pieds et l’hiver, en empruntant si on le souhaite le train à crémaillère partant de Saint-Gervais. À ses occupants, les vues à couper le souffle sur toute la vallée, la ligne de crêtes et, plus haut, le refuge du Goûter.


À savoir : les hôtes des Granges d’en Haut, hameau de 11 chalets, tous dans le portefeuille de Deep Nature Resorts, peuvent pendant leur séjour, sous réserve de disponibilité, s’offrir une nuit qualifiée « d’insolite » au Praz Dru.

L’Or des Cîmes Valloire : plein soleil

Aux portes du village le plus méridional de Savoie, à quelques minutes à pied des remontées mécaniques, voilà le parfait pied-à-terre pour plusieurs familles réunies : les adultes ont leur chambre en rez-de-jardin, les enfants au 2e étage, façon dortoir sous les combles. Pour l’après-ski, jacuzzi de 12 places inondé de lumière naturelle, avec nage à contre-courant et espace de relaxation équipé de transats. Aux beaux jours, rendez-vous sur la terrasse exposée sud avec vue sur le mythique col du Galibier.

Chalet Québec Saint-Martin-de-Belleville : chaud comme la laine

Deux ans de travaux ont été nécessaires pour métamorphoser ces 380 m2 sur trois étages, au pied des pistes : un lifting sur mesure, orchestré par les meilleurs artisans locaux, notamment la filature Arpin, spécialisée dans la laine haut de gamme. Belle impression d’espace dans les six chambres, les salles de fitness, jeux vidéo et cinéma. Facile de s’isoler aussi au hammam ou sur l’une des trois terrasses… pour mieux se retrouver dans l’immense pièce à vivre où s’unissent le bois poli, le métal noir et les tons gris autour de la cheminée et de la longue table à manger.

Article paru dans le numéro 119 d’Hôtel & Lodge

Inscription à notre NewsletterInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !