13 voyages en bateau d’exception

Lourdement impactés par la pandémie, nombre de croisiéristes ont revu leur copie. Avec pour objectif de réduire leur impact sur l’environnement et d’affiner leur offre afin de séduire une clientèle plus jeune, plus exigeante, plus curieuse.

Par Céline Baussay, Anne Marie Cattelain Le Dû et Sarah Sergent / Crédit photographies DR, Michelle Sole, Sarah Sergent, Scott Portelli, Acacia Johnson, Dennis Ballesteros et Paul Papanek

01. Celebrity Beyond, l’excellence XXL

Cocorico ! Patrick Jouin et Sanjit Manku, de l’agence française homonyme, ont fait partie, avec la star britannique Kelly Hoppen (qui avait déjà œuvré sur le Celebrity Edge), des heureux élus missionnés pour orchestrer ensemble le design intérieur du Celebrity Beyond. « Comme un clin d’œil à mon grand-père qui travaillait sur les chantiers de Saint-Nazaire, confie Sanjit Manku. L’objectif était de concevoir chaque espace en termes d’expérience et d’envisager le glamour sous un angle plus moderne. Ainsi, nous avons par exemple exploité la hauteur de plafond incroyable du Grand Plaza et fait en sorte que depuis ce lieu stratégique, les passagers puissent voir les réalisations des autres designers, Patricia Urquiola, Nate Berkus et Scott Butler. Tout en nous donnant carte blanche, Lisa Lutoff-Perlo (NdlR : PDG de Celebrity Cruises) nous avait laissé une seule consigne : “You’re all part of something bigger” (“Vous faites tous partie de quelque chose de plus grand”). »

Pas de place ici pour l’ego, mais bel et bien pour une intelligence commune au service de la magie d’un bateau époustouflant. Cette magie, on la retrouve dans l’antre du restaurant Le Voyage, du chef français étoilé Daniel Boulud, également imaginé par Patrick Jouin et Sanjit Manku. À l’instar d’un sas, la porte d’entrée coulisse automatiquement pour immerger les passagers dans un univers tout doux, fait de courbes et enveloppé dans un camaïeu de beiges. Et pour créer des îlots intimes, des cloisons en fibre de verre reproduisant des filets de pêche ont été disposées entre les tables.

L’Eden est l’œuvre de l’architecte et designer Patricia Urquiola : un bar situé à la poupe du navire, organisé sur deux niveaux et immergé dans une nature exubérante.

L’équipe de designers internationaux a mis la barre très haut avec The Retreat, l’espace privatif réservé aux cabines les plus luxueuses, avec sa terrasse extérieure, son restaurant et son salon exclusifs, ainsi qu’un service de majordomes et de concierges digne d’un palace. Particulièrement spectaculaire, le Magic Carpet dessiné par Tom Wright, l’architecte du Burj Al Arab à Dubaï, est un « tapis volant » qui s’élève sur 13 étages au-dessus de la mer, une plate-forme extérieure en porte-à-faux qui sert aussi bien de débarcadère pour ceux qui souhaitent monter dans l’annexe que de bar et restaurant. Chaque transformation qu’il subit, en fonction de l’heure de la journée, augure une nouvelle façon de vivre ce lieu improbable, flottant dans les airs. 

Espace exclusif, The Retreat propose notamment d’incroyables villas avec une vue panoramique, la même que celle du poste de pilotage du capitaine 

Au même titre que le design, l’art tient une place majeure dans la conception même du Celebrity Beyond : il possède la plus grande collection d’œuvres embarquée au monde. Parmi elles, Odyssey, signée du studio britannique Fredrikson Stallard, qui occupe une pièce immense que les passagers traversent en quasi-lévitation, encouragés par des animations sonores fantastiques. Mais aussi À l’origine du Français Fabien Merelle, qui figure un éléphant en équilibre sur un homme, au bout de la piscine extérieure ; le Welcome to Eden Wall Mural de K. S. Williams, en poupe, tellement exotique ; les ailes du Peace Makers de Rubem Robierb, déclinées de toutes les façons… Fresques, peintures, sculptures et photographies singularisent chaque couloir, escalier, entrée, cabine et pont de ce bateau décidément pas comme les autres. 

02. Aurora Expeditions, paré pour l’aventure

© DR

Aurora Expeditions sillonne les mers du monde depuis 30 ans, mais depuis cette année – c’est une nouveauté –, des membres de l’équipe à bord sont francophones : chefs d’expédition, naturalistes ou encore historiens, ils sont les interlocuteurs privilégiés des passagers francophones qu’ils accompagnent lors des sorties pour observer les oiseaux et la faune, des reportages photo, des balades en kayak ou en zodiac, des plongées sous-marines, des randonnées guidées, des sessions de ski, snowboard ou escalade… Par ailleurs, les informations et les menus du restaurant sont disponibles en français et les conférences sont sous-titrées.

Observer les animaux sans les perturber, c’est l’une des priorités de la compagnie lors des excursions. © DR

Aurora Expeditions intègre dans ses programmes des activités et des excursions très variées, le plus souvent en lien avec la nature et le respect de l’environnement, et toujours synonymes d’aventure, douce ou extrême. Les croisières durent entre 10 et 30 jours, à bord de deux navires à taille humaine, très stables, avec uniquement des cabines extérieures : Greg Mortimer, mis en service en 2019, et Sylvia Earl, qui sera inauguré en novembre prochain. Celui-ci, 100 % neutre en carbone, dispose d’une piscine extérieure, d’un vaste atrium grand ouvert sur l’extérieur et d’une plate-forme hydraulique à l’avant qui permet de prendre des photos en se positionnant au ras de l’eau. 

Bon à savoir : en 2023 et 2024, Aurora Expeditions programme 11 nouveaux itinéraires dans l’Antarctique, l’Arctique et les îles britanniques.

03. Scenic, l’exploration sans limite

© DR / Scott Portelli

Confort premium et découverte ne sont pas incompatibles. La preuve avec le yacht d’expédition polaire Scenic Eclipse, lancé en 2019 par la compagnie australienne Scenic Luxury Cruises & Tours, qui en a fait le symbole de son ambitieuse stratégie d’innovation, de montée en gamme et en technologie, respectueuse de l’environnement. Il possède 114 suites avec terrasse, impressionnantes par leur taille (32 m2 au minimum), leur niveau de confort et de service personnalisé, avec un majordome à disposition. La suite penthouse de 245 m2 avec deux chambres et véranda privée bat évidemment tous les records… À bord, dix lieux de restauration, neuf bars, un spa de 550 m2, un studio de yoga et Pilates et, plus inattendu, deux hélicoptères, un mini-sous-marin, des vélos électriques pour donner aux explorations une dimension extraordinaire, depuis les airs, sur la terre comme sur la glace ou encore sous la mer.

Les plus belles suites à bord offrent autant d’espace et d’élégance que celles des palaces. Ici, la bien-nommée Royal Panorama du Scenic Spirit, ouverte sur le Mékong.Scenic Spirit Royal Panorama Suite. © DR / Scott Portelli

Emerald Cruises, la marque sœur de Scenic, a été créée en 2013 pour donner un nouvel élan à la croisière fluviale, du Rhin au Douro en passant par le Mékong. Le 9e bateau de sa flotte, Emerald Luna, est sorti des chantiers cette année. En mars dernier, Emerald Cruises a également élargi son activité en proposant des yachts de luxe plus intimistes, d’une capacité maximale de 100 passagers, spécialement conçus pour naviguer au plus près des petits ports : Emerald Azzurra fut le premier, Emerald Sakara sera le prochain, à partir de l’été 2023. 

Bon à savoir : au printemps 2023, le Scenic Eclipse aura un frère jumeau, le Scenic Eclipse II, qui naviguera de l’Indonésie à l’Écosse, de la Polynésie aux Caraïbes et jusqu’en Australie. 

04. Quark Expeditions, les pôles de l’extrême

Les fondateurs de Quark Expeditions ont été les premiers à amener des voyageurs dans les régions polaires. C’était en 1991, sur un brise-glace à propulsion nucléaire. Trente ans plus tard, la compagnie dévoile l’Ultramarine, la quintessence du navire d’exploration polaire : il est capable d’aborder des zones aux conditions de glace difficiles, en Arctique et en Antarctique, et a d’ailleurs obtenu la certification polaire la plus élevée après celle des brise-glace. Propulsion diesel-électrique, transformation des déchets en énergie thermique, zéro plastique… son empreinte environnementale est réduite au maximum. Sa capacité d’accueil de 199 passagers l’autorise à accéder à quelque 200 sites de débarquement (contre 14 seulement pour des bateaux de plus de 200 passagers). Les hangars à zodiacs (20 embarcations au total) sont placés sur les côtés pour faciliter une mise à l’eau express quand il faut vite partir observer les animaux : ours, phoques, morses…. Deux hélicoptères sont utilisés pour rejoindre des sites propices aux activités sportives : VTT au Groenland, montgolfière au pôle Nord… À bord, scientifiques, biologistes, historiens et autres experts des deux pôles partagent leurs connaissances et leurs anecdotes de voyage. Plusieurs espaces permettent de contempler au mieux les paysages et la faune sans quitter le bateau. 

Bon à savoir : les 102 suites sont toutes extérieures, avec balcon. Certaines sont triples, d’autres communicantes : très pratique pour les familles ! 

Lors des sorties en zodiac au Groenland, la nature réserve parfois de drôles de surprises aux explorateurs.

05. Seabourn, confort au long cours

© Acacia Johnson / DR

Mis en service au printemps dernier, le Seabourn Venture vient de conclure sa première saison d’été en Arctique. Petit bijou de haute technologie dans une double optique d’aventure et de respect de l’environnement, il possède notamment une coque renforcée pour se frayer un chemin dans les glaces polaires, pas moins de 24 zodiacs, des kayaks, des vélos électriques, des équipements de plongée et même deux sous-marins pour descendre jusqu’à 300 mètres de profondeur ! Les 264 passagers sont encadrés par une équipe de 26 scientifiques et experts des destinations. Le design intérieur et extérieur est signé Adam D. Tihany, auteur de nombreux projets dans l’hôtellerie de luxe (One&Only Cape Town, The Oberoi New Delhi…). Mais c’est surtout le niveau de confort et les prestations à bord, en formule all inclusive, qui singularisent ce bateau de 132 suites premium avec balcon (certaines en duplex), 2 750 m2 de ponts, huit restaurants et autant de bars et salons, un spa, une piscine à débordement, plusieurs jacuzzis… et quelques belles surprises : parka Helly Hansen offerte à tous les passagers, penderie chauffée pour le matériel d’expédition, jumelles Swarovski Optik dans chaque suite… 

La suite Wintergarden en duplex : le salon en bas avec sa baie vitrée du sol au plafond, la chambre à l’étage. © Acacia Johnson / DR

Bon à savoir : le Seabourn Venture ne croise pas que dans les zones polaires. Il va aussi naviguer autour du canal de Panama, au Pérou et au Chili, en Argentine et au Brésil. 

06. Costa Toscana, un géant qui cache son jeu

© DR

Un choc, un vrai, face à cette barre bleu et jaune amarrée à Gênes. Flash-back, mars 2022, croisière inaugurale du Costa Toscana. Dans quelques heures, il lèvera l’ancre direction Marseille, son port d’attache durant la saison estivale. Les passagers s’enregistrent aux multiples guichets dans un hall évoquant une gare de capitale aux heures de pointe. Que va-t-on trouver derrière cette coque imposante coiffée de 18 ponts hissés avec arrogance vers le ciel azur ? 

Dûment badgée, « étiquetée », on gagne sa cabine guidée par un membre d’équipage pour ne pas s’égarer dans le dédale des couloirs, ascenseurs, entreponts. Une heure après, rendez-vous avec Mario Zanetti, directeur général de Costa, venu délivrer la bonne parole : « Nous avons investi 6 milliards d’euros dans des technologies durables pour soutenir notre ambition en matière de “verdissement” de la flotte. Première étape, l’adoption, comme propulseur, du GNL, gaz naturel liquéfié, choix qui se traduit par la réduction drastique de nos émissions, moins 95 à 100 % d’oxyde de soufre et de particules fines, moins 85 % d’oxyde d’azote. Nous cherchons d’autres solutions, plus vertes encore, pour atteindre notre objectif de zéro émission. » Soulagée d’apprendre que la traversée respecte un tant soit peu la Méditerranée, on explore le navire, appréciant la décoration d’inspiration toscane en bleu, ocre, corail, imaginée par l’architecte Adam D. Tihany, spécialiste des hôtels de luxe. Rien n’est clinquant, rien n’est vulgaire.

Huit bars, dont trois sur les ponts extérieurs, invitent les passagers à savourer les cocktails exclusifs des mixologues. © DR

Départ ! L’eau est plate comme une limande-sole. Le navire taille sa route, trace son sillage sans le moindre tressaillement. Allongée sur son transat, avec le soleil couchant en ligne de mire, on s’étonne de naviguer de concert avec quelques milliers de personnes qu’aucun bruit ne trahit. La musique et l’effervescence jaillissent dès qu’on gagne les ponts où s’alignent bars et restaurants. Ce soir, on partage ses agapes avec Aurélie Soulat, directrice commerciale France, à L’Archipelago, table gastronomique signée par trois chefs étoilés, Hélène Darroze, Ángel León et Bruno Barbieri, dans un décor de guinguette chic, tons de bleu et bois flotté. « Ce bois, précise Aurélie Soulat, a été récupéré par l’association Gardiens de la Côte, programme de sauvegarde du littoral italien soutenu par la Fondation Costa Croisières. La fondation finance aussi le projet du chef espagnol Ángel León de culture du riz marin. Cette plante, aliment du futur, atténue les effets du changement climatique en absorbant et stockant de grandes quantités de carbone. Preuve que la démarche écoresponsable de Costa Croisières ne s’arrête pas au carburant. Nos clients y adhèrent avec enthousiasme. Prêts, comme l’équipage, à participer à la gestion des déchets, recyclés à 100 %, approuvant la disparition des self-services pour réduire le gaspillage alimentaire, applaudissant à l’initiative de Costa Croisières d’offrir les surplus comestibles à la Banque alimentaire. » Conversation animée autour d’un menu d’anthologie aux saveurs marines concocté par Ángel León : riz crémeux à la seiche, plancton hydraté et riz soufflé ; crème d’oursin mixée, sauce hollandaise au plancton et crème fraîche aux agrumes… deux plats signature du chef amoureux des océans.

L’une des 13 piscines que compte le Costa Toscana, auxquelles s’ajoutent les 4 piscines du magnifique espace spa-bien-être. © DR

Demain, première escale à Barcelone. Dilemme : opter pour un golf 18 trous, proposition originale en croisière, un cours de cuisine dans un palais du xvie ou la visite privée d’une demeure seigneuriale ? « Les excursions ont été repensées en partenariat avec National Geographic pour privilégier des escales plus longues, découvrir des lieux cachés, coller aux envies des passagers », précise le commandant Pietro Sinisi. Sous ses allures de « smart city » comme le nomme son armateur, le Toscana joue les pionniers. Capable de rallier à sa cause les cinquantenaires au budget no limit comme les familles de trentenaires, heureuses de s’offrir avec leurs bambins une échappée à prix maîtrisés. 

OÙ PARTIR ?

07. Celestyal Cruises, la Grèce en mini-croisière

Le Celestyal Olympia (Celestyal Cruises).

Jusqu’à fin octobre, puis à nouveau à partir de mars 2023, la compagnie grecque Celestyal Cruises programme des croisières courtes, de trois ou quatre jours, sous l’appellation « Emblématique mer Égée » : une bonne idée de séjour « clés en mains » pour prolonger l’été ou débuter le printemps… Le départ est prévu d’Athènes ou de Kusadasi, en Turquie, avec des escales, selon les itinéraires, à Mykonos, Patmos, Héraklion en Crète, Rhodes ou encore Santorin. En dehors de la haute saison, toutes ces destinations retrouvent leur calme, leur douceur de vivre, leur charme authentique. Et les aborder par la mer est un vrai privilège. À noter que la formule all inclusive incluant quelques excursions à terre peut être complétée par des expériences originales, en petits groupes, pour renforcer encore un peu plus l’immersion : ateliers de poterie ou de préparation de baklavas, visite de domaine viticole, randonnée vers des villages méconnus, sortie en kayak… 

08. MSC Croisières, Un hiver dans les pays du Golfe 

Le MSC World Europa (MSC Croisières).

En décembre prochain, MSC Croisières inaugurera le MSC World Europa, le plus grand, le plus écoresponsable et le plus bluffant de sa flotte, avec 2 626 cabines, un espace privatif MSC Yacht Club avec deux suites présidentielles et des suites en duplex, 22 ponts, 33 restaurants et bars dont une microbrasserie, 7 piscines, des auto-tamponneuses, un toboggan sec sur une hauteur de 11 ponts !… Il débutera sa saison dans le golfe Persique au départ de Dubaï avec des escales insolites : sur l’île de Sir Bani Yas au large d’Abu Dhabi, réputée pour ses plages paradisiaques, sa faune et sa flore, ou à Dammam, en Arabie saoudite, près de l’oasis d’Al-Ahsa, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. En mars, le MSC World Europa rejoindra Marseille, son port d’attache estival, pour des croisières en Méditerranée. 

09. Explora Journeys, l’Europe alternative

L’Explora I (Explora Journeys). © DR

Explora Journeys, nouvelle branche luxe de MSC Croisières, prévoit de lancer six paquebots d’ici à 2028. Le premier, l’impressionnant Explora I (461 suites, penthouses et résidences), prendra la mer en mai prochain. En Méditerranée et en Europe de l’Ouest, il proposera des escales classiques ou insolites (Gozo à Malte, Kastellórizo en Grèce, Saint-Malo en Bretagne…) avec des accès VIP à des sites exclusifs et toute une gamme d’expériences et d’activités originales : cocktail privé dans les jardins du palais de Queluz sur la Riviera portugaise, cours de flamenco à Cadix, visite de Castel Gandolfo en Italie, la résidence d’été des papes… Au printemps 2024, il sillonnera l’Alaska au départ de Vancouver, au Canada.

10. Norwegian Cruise Line, sous le soleil des Canaries

Le Norwegian Sun (Norwegian Cruise Line).

À partir de novembre prochain, le Norwegian Sun met le cap sur les îles de l’éternel printemps : une valeur sûre pour des vacances d’hiver. Les itinéraires de 10 à 14 jours se font au départ de trois ports, Lisbonne, Málaga ou Santa Cruz de Tenerife, avec des escales, entre autres, à Fuerteventura, La Gomera (Canaries), Cadix (Espagne), Casablanca (Maroc) et Funchal (Madère).

11. Voyages d’Exception, en voilier vers le Panama et le Costa Rica

Le MS Panorama (Voyages d’Exception ; Rivages du Monde).

En février 2023, le MS Panorama embarque 50 passagers pour un périple de 12 jours au cœur de paysages naturels luxuriants parmi les plus préservés d’Amérique centrale : forêts vierges, falaises rocheuses, mangroves, plages de sable fin bordées de cocotiers… Le superbe trois-mâts à taille humaine (54 mètres de long) et au grand confort, rénové en 2020, se faufile dans les zones les plus reculées. Autre atout de cette croisière : les accompagnants et conférenciers français, passionnés et passionnants.

12. Rivages du monde, L’Albanie, le secret de l’Adriatique

En programmant une croisière côtière en Albanie, Rivages du Monde joue les pionniers. Ce petit pays méconnu réserve de belles surprises, entre mer et montagne, villes historiques et sites archéologiques, que les passagers du voilier MS Panorama découvrent dans les meilleures conditions : à bord d’une petite unité, et à la fin de l’été. Deux belles escales sont également prévues à Corfou, en Grèce, et dans les spectaculaires bouches de Kotor, au Monténégro. Il est encore temps de réserver l’une des trois dates de départ en septembre et octobre 2022 ou de programmer ce beau voyage en octobre 2023.

13. Hurtigruten, De la Norvège à l’Équateur

Le MS Santa Cruz (Hurtigruten).

L’an prochain, Hurtigruten fêtera son 130e anniversaire et celui de l’Express Côtier qui assure une liaison régulière entre 134 ports norvégiens. La compagnie lance deux itinéraires inédits, l’un vers le Spitzberg, l’autre entre les extrémités nord et sud du pays, à bord du MS Trollfjord, entièrement rénové. Elle étoffe aussi son offre de croisières d’expéditions, avec un accompagnateur francophone à bord, dans des mers plus chaudes : le MS Santa Cruz II met ainsi le cap sur les îles Galápagos, avec une extension possible au Machu Picchu.

Reportage paru dans le numéro 124 d’Hôtel & Lodge.

Inscription à la newsletter RESTOInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !
Inscription à notre NewsletterInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !

A découvrir

Également à lire