Le Ritz : une histoire parisienne

Plusieurs générations de personnalités ont côtoyé les salons du mythique palace de la place Vendôme. Le Ritz Paris, incarnation du luxe à la française, célèbre aujourd’hui 300 ans d’histoire.

Il avait un rêve…. Fin XIXe, César Ritz, riche hôtelier suisse et ancien directeur du Savoy à Londres, avait pour ambition d’ouvrir un palace modèle, symbole de luxe et de raffinement en plein centre de Paris. L’établissement 5-étoiles voit le jour en 1898, prêt à accueillir l’élite, venue du monde entier. Grâce aux successeurs du père fondateur et de son fils, le palace n’a, en trois siècles, rien perdu de son prestige.

Historique

En 1979, les héritiers du fils de César Ritz cèdent l’établissement à l’homme d’affaire égyptien, Mohamed Al Fayed* qui y investit plusieurs centaines de milliers d’euros pour sa rénovation. Un spa et sa piscine de 17 mètres y sont construits et chacune des chambres sont restaurées et harmonisées à l’identique. L’hôtel ferme ses portes entre 2012 et 2016 pour finaliser les travaux d’Al-Fayed. L’homme d’affaire rachète l’immeuble mitoyen du ministère de la Justice, ainsi que la banque voisine et ses jardins pour une surface de 1 600 mètres carrés de verdure.

*Mohamed Al-Fayed est le père de Dodi-Al-Fayed, compagnon de Lady Diana. Le Ritz Paris est le dernier établissement fréquenté par les deux amants avant leur tragique accident de voiture.

Visite guidée

Le Ritz Paris compte 71 chambres dans un style néoclassique, aux boiseries fines, tissus précieux, moulures et aux murs ornés d’œuvres d’art anciennes. Chaque chambre possède une vaste salle de bain en marbre d’Italie et robinetterie dorée à l’or fin et pour certaines, un coin salon. 71 suites de 300 m2 et 16 suites prestige portent le nom des grandes figures ayant marqué l’histoire du palace :  César Ritz, Maria Callas, Prince de Galles, Coco Chanel, F. Scott Fitzgerald, Marcel Proust…

Texte : Charlotte Engel. Photos : DR.