Four Seasons Megève : Blanc comme neige

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Dernière propriété des Rothschild dans la station haut-savoyarde, Le Four Seasons déroule ses 900 m2 d’espace bien-être que prolonge
une immense piscine, au pied des pistes. Impérial comme des bains romains.

Par Anne Marie Cattelain Le Dû

Des colonnes, des fresques de demi-dieux, des vasques, des espaces en dégradés de blanc, ton sur ton et même une cheminée proche de la tisanerie. Un univers ouaté à l’identique de l’environnement, même si généralement, de mai à octobre, l’herbe généreuse des pâturages détrône les champs neigeux où lièvres, renards, oiseaux impriment leurs empreintes. La montagne comme on l’aime, douce, soyeuse, pour se gorger d’air pur. Une parenthèse, une respiration à quelques pas du village.

La piscine se prolonge à l’extérieur. Rien de plus agréable que de changer de décor en quelques brasses, pour nager face aux montagnes autour de Megève. ©RICHARD WAITE


Ayant en partie brûlé quelques mois après son ouverture en 2019, le 5-étoiles à la décoration signée Pierre-Yves Rochon revit, sans jeu de mots, de ses cendres. Et le spa, comme toutes les autres parties de l’hôtel, a profité des travaux de remise en état, puis de la fermeture contrainte par le Covid, pour peaufiner ses installations, étoffers on menu, se dédoublant, en version plus intimiste, aux Chalets du Mont d’Arbois, en amont, désormais géré lui aussi par Four Seasons.
Pour mieux répondre aux envies green de ses hôtes, le spa propose, depuis sa réouverture en juin, les soins d’Olivier Claire, maison reconnue pour son expertise et ses ingrédients bio. Olivier Couraud, fondateur, source avec rigueur ses producteurs, notamment de pollen de tournesol, récolté dans les ruches d’un apiculteur landais travaillant en bio, et de criste-marine, excellent anti-âge s’accrochant sur les dunes. En exclusivité pour ce Four Seasons, les équipes d’Olivier Claire ont mis au point un protocole holistique « Le Grand Soin visage et corps » reboostant les énergies et la peau. Idéal en fin de séjour, pour renforcer les bienfaits emmagasinés. 

Cocon élégant, le spa signé Pierre-Yves Rochon, adoubé par la propriétaire des lieux, Ariane de Rothschild, enveloppe de douceur. © Marcadé

Esprit des lieux

Avec Ariane de Rothschild, propriétaire très impliquée, Pierre-Yves Rochon a mis en scène un grand chalet contemporain de 41 chambres et 14 suites. Les œuvres d’art de la collection particulière de la baronne, disséminées dans les parties communes, animent les boiseries. L’arrivée cette année à la tête du 1920, table gastronomique, d’Anne-Sophie Pic, cheffe triplement étoilée, ajoute aux plaisirs épicuriens. Le Kaito, meilleur restaurant japonais de la région et la cave d’exception dédiée aux dîners confidentiels sur mesure permettent de satisfaire les envies de tout un chacun.

Article paru dans le numéro 118 d’Hôtel & Lodge

Inscription à notre NewsletterInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A découvrir

Également à lire