Delas Frères : l’Hermitage en héritage

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

La maison Delas Frères, à Tain-l’Hermitage, détenue par le champagne Deutz, ouvre ses portes à l’œnotourisme au sein d’un outil de production au design contemporain élégant et efficace. Direction la Drôme…

Par Sylvain Ouchick

Les vignes abruptes de l’appellation Hermitage semblent veiller sur cette maison de négoce établie en vallée du Rhône depuis plus de 180 ans. En 2019, elle s’est installée en plein cœur de Tain-l’Hermitage, dans un ensemble de 6 000 m2 ultra-moderne abritant une salle de dégustation, un parcours déambulatoire pour mieux appréhender la démarche viticole, un chai pour les vins rouges, une partie pour les réceptions, la restauration, ainsi que 11 suites.

La nouvelle façade du chai fait écho au paysage ondulé de la colline du Tain. Véritable chef-d’œuvre architectural, ce mur-voile s’étire sur 80 mètres de long et 8 mètres de haut.

Cet îlot spectaculaire, réalisé par l’architecte suédois basé à Paris Carl Fredrik Svenstedt (qui a également signé de superbes projets pour les maisons Domaines Ott et Champagnes Krug), est composé de 278 blocs de pierre calcaire des carrières d’Estaillade et Fontvieille. Ses formes ondulées rappellent les coteaux d’Hermitage. « C’est énorme ! Et tellement nouveau pour nous. L’ancien se mêle au moderne. C’est comme un lien entre le passé et le futur », affirme fièrement le président de Champagne Deutz et de Delas Frères, Fabrice Rosset.

La philosophie de la Maison Delas se résume en une phrase, inscrite dans sa charte de qualité : « Recentrer l’homme et le vin au cœur du terroir ».

En un peu plus de 20 ans, Delas Frères s’est imposée comme une marque de référence mondiale. « Quand la maison de champagne Deutz est devenue propriétaire de Delas Frères en 1977, cette pépite de la vallée du Rhône ne brillait vraiment pas. En 1996, lorsque j’ai pris la direction du Champagne Deutz et de Delas, j’ai immédiatement constaté qu’il y avait déjà la volonté de faire bien et de faire beau », se souvient Fabrice Rosset.

Jacques Grange, directeur-œnologue, veille à entretenir la réputation d’excellence de la maison en modernisant ses outils de production.

Delas Frères propose aujourd’hui des vins puissants, racés et équilibrés, dans les plus beaux terroirs de la région (Hermitage, Crozes-Hermitage, Saint-Joseph…). « Dans le nouveau chai, explique Jacques Grange, le directeur-œnologue, nous avons repensé notre manière de travailler : fini les pompes et les tuyaux au sol. C’est plus pratique et surtout plus efficace. Nous allons aussi accentuer le travail parcellaire. Nous isolons les meilleures parcelles afin de les vinifier séparément. Pour l’élevage de nos syrahs, nous avons augmenté le nombre de barriques. Nous sommes passés de 450 à 777. » Trouver sa place dans l’univers de la qualité et du luxe tout en restant dans la discrétion, telle semble être la philosophie de la maison Delas.

Esprit des lieux

Onze suites ont été créées dans une ancienne demeure familiale du village de Tain-l’Hermitage pour accueillir des hôtes. La décoration intérieure privilégie les matières nobles, à commencer par le bois, et les couleurs chaudes pour obtenir un écrin élégant et sobre. « Sans ostentation », précise Fabrice Rosset. À l’image de l’ensemble du domaine.

www.delas.com

Article paru dans le numéro 116 d’Hôtel & Lodge.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A découvrir

Également à lire