Un anniversaire au sommet

50 ans après sa création, une oeuvre architecturale contemporaine aussi époustouflante que les cimes qu’elle côtoie. Figure emblématique d’Avoriaz, l’hôtel des Dromonts souffle cet hiver ses cinquante bougies. Et oui, déjà 50 ans que la station d’Avoriaz a vu le jour sous la houlette de Gérard Brémond et de l’architecte Jacques Labro. Ce dernier avait imaginé le lieu comme un «espace ludique pour grands enfants». Les esprits chagrins pensaient qu’Avoriaz vieillirait mal…, il est donc amusant de constater que les lignes directrices adoptées il y a 50 ans sont justement celles recherchées aujourd’hui : immeubles habillés de bois s’intégrant à l’environnement, voitures absentes… Lieu mythique des années 70, dont l’architecture audacieuse est censée représenter une immense pomme de pin posée sur la neige, l’hôtel des Dromonts, première construction de la station, n’en finit pas d’étonner et de ravir. Les 34 chambres dont 6 suites de ce 4 étoiles ont été conçues dans un esprit années 60 revisité, inspirées des études des architectes Le Corbusier et Charlotte Perriand. L’atmosphère y est intime et fonctionnelle grâce aux boiseries en cèdre rouge, aux tissus et aux rideaux réalisés sur-mesure avec des motifs chevrons ou jacquard en laine dans des tons plutôt flashy : mandarine et violet, turquoise et parme ou doux : camel et mandarine, carmin et améthyste, gris

et blanc. Dans les salles de bains, les murs d’ardoise et le bois soulignent l’identité montagnarde. Deux restaurants dont Les Enfants terribles où l’on retrouve des appliques

des années 60, une collection de portraits de skieurs, le tout dans un univers rouge vif, en se régalant du plat signature comme le steak traditionnel au poivre. Pour faire la fête, le Festival, quelques marches plus bas, vous attend. Autour du fameux bar, on partage quelques tapas et les incontournables fondues. Dans les trois cabines du spa

Pure Altitude, habillées de matériaux nobles tels que les tavaillons en bois et l’ardoise, on profite des grands classiques : soins du visage « Éclat de givre » ou « Bol d’Air Pur », ou encore massage « Énergétique des Alpes ». Cerise sur les spatules : on est ici au coeur des Portes du Soleil, 650 km de pistes reliant la France à la Suisse !

 

Hôtel des Dromonts

74110 Avoriaz

+33(0)4 56 44 57 00

www.hoteldesdromonts.com

Séjour à partir de 250 € par nuit pour 2 personnes avec petits-déjeuners

Article publié dans le numéro 93

Juliette Lavigne – Photos : D.R