Entre tradition et modernité

Dans la plus cosmopolite des villes japonaises, sur la Marina Harborland, un hôtel et ses 70 suites luxueuses.

Outre son fameux boeuf massé à la bière, le port de Kobe est l’un des premiers de l’archipel japonais et ses constructions rivalisent d’originalité. Parmi elles, la tour Port Tower, le musée maritime ou encore les nombreuses boutiques de luxe du centre ville. Cette cité vibrante d’1,5 million d’habitants s’est éprise de culture et accueille, tout au long de l’année, une biennale d’art contemporain et de nombreuses expositions. Dès le soir venu, elle met ses habits de lumière et s’illumine de rouge, de vert et des néons multicolores dans les quartier animés de Motomachi et de Nankinmachi, le Chinatown local. Un festival de couleurs à admirer du haut des 11 étages de l’hôtel Suite, confortablement installé sur les canapés du toit-terrasse. On y découvre aussi, un décor raffiné et surtout la cuisine des chefs, lesquels ont l’art de sublimer les mets. Au pays du Soleil Levant, la nourriture fait partie intégrante de la culture et l’art culinaire est bien loin de se limiter à de petites pièces de saumon cru et de riz. Présentant une décoration avec des tapis soyeux et de larges fenêtres, le restaurant Le Coeur sert une cuisine française créative. Le Kokoro propose quant à lui une cuisine japonaise contemporaine inspirée de plats traditionnels. Si les Japonais sont friands de poissons crus, ils affectionnent également la viande de boeuf. Et pour déguster le meilleur boeuf de la ville, une seule adresse : Aragawa, une institution depuis plus de 50 ans, récompensée de deux macarons au Michelin. Une viande si exceptionnelle, qu’il faut s’y prendre plusieurs semaines à l’avance pour avoir la chance d’y obtenir une table. Des pièces à se damner, aussi rares que le caviar et en nombre limité. En effet, les cheptels étant de petite taille, chaque restaurateur dispose d’un quota qu’il ne peut dépasser. Ne cherchez pas à voir des élevages, ils sont tous confidentiels, à des dizaines de kilomètres de Kobe. Mais la ville offre aussi sa part de nature et de romantisme, en quelques minutes de téléphérique, vous atteindrez le Mont Rokko et ses pâturages. La vue y est exceptionnelle. Enfin, retour à l’hôtel pour un dernier plongeon dans le luxueux spa face à la mer intérieure de Séto. Un voyage, dans une ville portuaire aux saveurs exotiques et aux couleurs de modernité.

Hôtel La Suite Kobe Harborland

7-2 hatoba-cho chuo-ku Kobe-city

650-0042 hyogo

tél. +81 (0) 78 371 1111

Réserver