Vert paradis

Sur l’île de Mahé, au lieu-dit Sans Souci, Le Copolia Lodge, haut perché sur la colline, dévoile un autre visage des Seychelles. Côté montagne. Version nature.

Venant de la capitale Victoria, quittant l’axe principal, la route grimpe en lacets, traversant La Misère pour parvenir à Sans Souci. Une enclave de verdure au débotté de la montagne. Un autre monde. De la terrasse du Copolia Lodge, on embrasse d’un côté l’océan Indien scintillant sous le soleil d’octobre, de l’autre la forêt tropicale grimpant jusqu’au Morne Seychellois, 950 m, point culminant de l’île. Un paysage hallucinant et un grand bol de fraîcheur bienvenu lorsque dans la plaine, même au bord de la mer, le thermomètre fait des siennes, se hissant au de-là des 30 degrés, dans un air saturé d’humidité. Avec ses allures de case créole, sa piscine et ses grandes chambres épurées à l’extrême, Le Copolia se démarque totalement des hôtels de plage. Coralie, qui gère avec son mari le lodge depuis six ans, conquise par la jungle alentour où prolifèrent des plantes endémiques qu’aucune pollution ou engrais ne perturbent, en distille certaines dans un petit laboratoire attenant. Et commercialise sous le nom de Yi-King une gamme d’huiles essentielles et de crèmes organiques que se disputent nombre de spas de l’archipel. Elle-même les utilise pour masser ses clients. « On choisit de séjourner au lodge pour son environnement exceptionnel, découvrir la faune et la flore endémiques de Val Riche Copolia. Le chemin de moyenne difficulté, qui aboutit 500 mètres plus haut au sommet, démarre au pied de la maison. C’est une autre approche des Seychelles. Nous voulons donc offrir d’un bout à l’autre une expérience différente, avec des séances de yoga, des randonnées dans la forêt du parc national du Morne Seychellois accompagnées d’un guide expérimenté qui débusque le sooglossif gardeneri, plus petite grenouille du monde, mais aussi le colibri énervé et le timide pigeon bleu. Et connaît aussi les espaces où poussent les orchidées et la Pot-à-Eau, plante carnivore. De même que dans un autre registre, des confitures du petit-déjeuner au dîner créole, tout est fait maison avec des produits de première qualité. » Coralie profitant du moment où après quelques longueurs dans la piscine, on se relaxe, verre de vin à la main attendant que le soleil disparaisse, nous convaincrait presque de revenir suivre pendant une semaine la cure détox qu’elle a mise au point. « Vous verrez, vous repartirez le corps et l’esprit allégés, chargés d’ondes positives. Et vous verrez la vie tout autrement. » En vert et bleu probablement !

 

4 chambres et 2 suites, à partir de 195 €, petit-déjeuner et goûter compris.

Sans Souci, Mahé. Tél : + 248 4 225 372

www.copolialodge.com

Texte : Anne-Marie Cattelain-Le Dû – Photos : D.R