Un zeste de folie

Non, le Riad Karmela Princesse n’est pas un riad de plus dans la Ville Rouge ! Avec sa déco innovante, son restaurant raffiné, sa terrasse sur le toit, il se pose en havre de calme au cœur de la Medina.

Inauguré il y a quelques mois, ce Riad est dirigé par Joël Castrec, ancien professionnel de l’hôtellerie qui a exercé son métier en Europe pendant plus de 20 ans. En pleine Medina, mais d’un accès facile (les taxis et voitures stoppent à quelques dizaines de mètres de là), il offre l’avantage incontestable d’être à proximité de tous les « incontournables » de Marrakech : à 700 mètres du palais de La Bahia, 3 minutes à pied de la Medersa Ben Youssef, 5 minutes de la place des Epices et du célèbre restaurant Foundouk. A peine le seuil franchi, on comprend que l’artisanat marocain, remis au goût du jour, tient ici le haut du pavé : bois, fer, tadelak et moucharabiehs immaculés jouent les stars.

Les trouvailles déco, imaginées par Marie Lloret de « made in Diva », sont légion dans les parties communes comme l’étonnant escalier de marbre aux marches de différentes couleurs et le mur tapissé de babouches blanches ou encore les carreaux de couleurs variées au sol. Même esprit innovant dans les 10 chambres qui mettent en avant un accessoire marocain et en portent le nom : ainsi la n°1 s’appelle Caftan d’or et s’habille de jaune tout comme sa salle de bains, la 6 Roche Violine est ornée de mosaïques de l’Ourika de note aubergine, et sa salle de bains aux zelliges violets bordé d’une frise de stuc blanc a recueilli tous nos suffrages. Difficile d’en choisir une plutôt qu’une autre, mais en famille la junior suite n°4 Emeraude, avec ses baies vitrées donnant sur le patio jardin, ses 2 chambres avec 2 entrées et surtout ses murs ornés de tapis faits par des femmes de l’Atlas à l’aide de vêtements découpés en minuscules morceaux est à élire sans hésiter. Le spot idéal du Riad est certainement le rooftop arboré où l’on s’attarde pour un verre accompagné de quelques tapas. Quant à la table du Riad, elle ne s‘en laisse pas conter. Nous y avons goûté au meilleur de la cuisine marocaine « revisitée  » par le jeune chef Salah, ce qui place le restaurant dans le top ten des tables de Marrakech. Parmi tant de bienfaits n’oublions de signaler la piscine assez vaste pour un Riad et la possibilité de recevoir des massages et hammam au Riad Karmela juste à côté. Indépendamment des charmes de la Ville Rouge, les distractions ne manquent pas au Riad Karmela Princesse : cours de confitures sur place, cours de Yoga, Jitsu, Sophrologie, Su Jok et cours de poterie. De quoi passer quelques jours « authentiques » !

 

Chambre de 150 euros (basse saison) à 210 € ; junior suite 170 € à 230 €, suites familiales de 290 € à 350 €. Le soir menu sur réservation à 25 € pour 3 plats.

Riad Karmela Princesse

Azbetz, 10 Derb Lferrane, Marrakech, Maroc.

Tél. : +212 5243-87937

www.riadkarmelaprincesse.com

 

Texte : Adine Fichot-Marion – Photos : D.R

Article paru dans le numéro 99 du magazine disponible ici