The Glamis : la nouvelle suite royale du Balmoral

Le Balmoral, situé en plein centre de la ville d’Edimbourg, en Ecosse, vient de dévoiler le nouveau look de sa suite The Glamis, inspiré des demeures royales.

Malgré le vent, le froid, la pluie, parfois un peu trop présents, on ne se lasse pas de visiter Edimbourg, la capitale de l’Ecosse. Avec son château qui surveille la ville, ses petites rues médiévales, ses promenades bucoliques et surtout ses innombrables pubs pour se réchauffer, elle est devenue le lieu de villégiature de la noblesse anglaise.

Petit bijou d’architecture victorienne, le Balmoral se situe en plein centre-ville, classé au patrimoine de l’Unesco, à l’une des adresses les plus prestigieuses d’Edimbourg, N°1 Princes Street, à proximité de la gare de Waverley. Hôtel de chemin de fer, il revendique son identité so scottish, avec portier en kilt et tartan dans les chambres. La grande horloge de la tour du Balmoral avance de trois minutes. Bien que les écossais n’aient pas la précision des Suisses, on se demande pourquoi cette erreur… C’était en réalité pour éviter que les voyageurs ne manquent leur train ! Cette tradition s’est perpétuée jusqu’à nos jours…

Hôtel historique à l’héritage plus que centenaire, le Balmoral accueille ses hôtes dans 188 suites. Cofondatrice avec son frère sir Rocco Forte du groupe hôtelier éponyme, Olga Polizzi, directrice de la décoration et du design, apporte sa touche contemporaine avec pour volonté de conserver un luxe discret et sans ostentation. Un parti-pris qui se retrouve d’ailleurs dans le nouveau décor de l’une des suites emblématiques de l’hôtel, The Glamis ! Nommée en l’honneur du plus beau château d’Écosse, qui était la maison d’enfance de la Reine Elizabeth, la suite Glamis, récemment rénovée, évoque la majesté dans tous les détails de conception soigneusement choisis et conçue par Olga Polizzi.

On pousse les portes de la nouvelle entrée, avec accès direct à la suite. Après un check-in discret et privé, on découvre le salon spacieux et lumineux, avec ses grandes fenêtres, ses magnifiques canapés en velours, ses antiquités raffinées et sa cheminée d’origine. Les riches tissus viennent rencontrer les antiquités qu’Olga Polizzi à rapportés de ses voyages en Europe.

La salle à manger, sophistiquée, dotée d’un mobilier baroque écossais et d’un lustre ancien, offre un espace élégant pour se divertir. Les rideaux et les papiers peints viennent compléter les éléments de la période historique, notamment avec des corniches ornées, tandis que les collections de livres et de disques triés sur le volet (clin d’œil aux grands du rock’n roll qui ont fréquenté l’hôtel) font de ce lieu spacieux (100 m²) un chez-soi chaleureux.

Dans la chambre à coucher, le lit king-size avec des rideaux pleine hauteur incarne le romantisme d’une époque révolue. Deux lions de pierre, en référence à l’étendard royal d’Ecosse, montent la garde. Derrière les rideaux de la marque anglaise Blithfield, la vue s’ouvre sur Princes Street. La salle de bains attenante, en marbre Arabescato, possède un bain autoportant et une spacieuse douche à l’italienne, avec des amenities griffés Asprey.

Pour améliorer l’expérience client, le Balmoral a noué des partenariats exclusifs avec des marques dans le pur esprit écossais (le cachemire de luxe Johnstons of Elgin, les parfums Kingdom Scotland…) et propose notamment des accès pour le château d’Edimbourg ou une visite privée de l’atelier d’orfèvrerie Hamilton & Inches : des expériences uniques pour qui veut mener la vie de château…

 

Suite Glamis à partir de 4 100 €/nuit, petit-déjeuner compris.

 

The Balmoral

1 Princes Street, Edinburgh, EH2 2EQ | +44 131 556 2414

www.roccofortehotels.com

 

Texte : Margaux Dalbavie – Images : DR.