Setouchi Minato-No-Yado, un thé sous la lune claire

Construites sur la colline d’Onomichi, autrefois zone sacrée, ces deux résidences dédiées à la location surplombent le bras de mer d’Onomichi et l’incessant spectacle des ferries reliant les îles, des grues géantes et des cargos. On trouve le manoir Shimizui en se dirigeant vers le temple Senko-ji. Si bow-window, balcon et arcades reflètent l’architecture occidentale des années 1930, chaque aile est décorée de coussins en textiles bigo kasuri et de bancs en jonc propres à Hiroshima.

Non loin du manoir Shimazui, la villa Izumo, également proposée à la location, date, elle, de l’ère Edo. Cette résidences de marchands de sel et de coton a été scrupuleusement rénovée. Les deux étages, nommés Kumo comme les nuages ou Tsuki d’après la lune, abritent plusieurs salons de thé : l’un d’eux est spécialement conçu pour la dégustation de sencha, le thé vert. La salle des tatamis s’ouvre par un large porche sur le jardin d’où il fait bon voir la lune miroiter sur les flots. lorsqu’elle irise le chenal habituellement grouillant de vie, c’est magnifique.

SETOUCHI MINATO-NO-YADO
minatonoyado.jp

Texte : Aliette De Crozet – Images : Dr