Ouverture du Park Hyatt Zanzibar

C’est à Stone Town, site historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, que Park Hyatt pose ses valises pour l’ouverture de son tout nouvel hôtel.
Texte: Laetitia Bocquet – Photos: D.R

C’est à Stone Town, site historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, que Park Hyatt pose ses valises pour l’ouverture de son tout nouvel hôtel.

L’île de Zanzibar, aussi connue sous le nom de « Spice Island » puisqu’ancien carrefour du commerce d’épices, regorge de splendeurs, d’arômes et de parfums. Ses rues tortueuses, ses marchés et mosquées ainsi que les célèbres portes de Zanzibar sont situés à deux pas de la résidence.

Reflet de l’élégance intime et discrète de la marque Park Hyatt, l’hôtel mêle historique et contemporain. Deux bâtisses composent ce dernier. La première « Mambo Msiige » date du 17e siècle et est l’un des joyaux architecturaux de Zanzibar, connue pour ses sculptures mystiques. Elle entoure une cour paisible. Le second bâtiment, lui, est l’atout moderne de l’hôtel.

67 chambres dont 11 suites sont prêtes à accueillir une clientèle exigeante, qui pourra se laisser aller à la détente grâce à l’Anantara Spa où seront procurés soins corporels et massages. Un salon de coiffure et un centre de remise en forme viennent également compléter les nombreux services mis en place par Park Hyatt. Enfin, la piscine à débordements avec vue sur la mer offre la touche finale du confort et de la relaxation.

Côté cuisine, Park Hyatt Zanzibar offre un concept culinaire unique à savourer dans le salon, la bibliothèque, la salle à manger ou sur la terrasse extérieure, selon les humeurs et les rayons de soleil.

Adapté pour organiser des cocktails intimes, des mariages ou des réceptions politiques, Park Hyatt a pour objectif de créer des expériences rares et inoubliables, dans un décor enchanteur.