The Greenwich ~ New York

La structure du spa,piscine comprise,provient d’une ferme japonaise du XVIIIè siècle

8 Services

8 Confort

6 Caractère

6 Environnement

8 Intimité

7.2

Au sous-sol du greenwich hotel, l’ art du bain japonais s’impose dans toute sa tradition. Onsen, lanternes, fleurs de cerisier, l’illusion est parfaite.

New york en version nipponne

Par Anne-Marie Cattelain-Le Dû

76 - SPA - URBAIN - NYC - GREENWICH HOTEL_00

MÊME S’IL NE VIT PLUS À TRIBECA, Robert De Niro y vient quasiment chaque jour, donnant ses rendez-vous dans « son » hôtel, The Greenwich. Le possessif n’a rien d’usurpé, l’acteur est ici chez lui. Toiles de Robert De Niro Senior, souvenirs de voyages semés de-ci de-là, recettes italiennes favorites au menu du Locando Verde et enfin spa 100% japonais rappelant l’attachement du « parrain » à ce pays. Baptisé Shibui, signifiant à la fois sérénité, simplicité, beauté et discrétion, le lieu colle à la perfection à cette philosophie toute en retenue. Tout a été étudié pour transporter les hôtes dans un univers oriental, onirique, quasi mystique. La structure en bois provient d’une ferme du XVIIIè siècle de la Satoyama, remontée à l’identique par des artisans nippons.

Outre bambous, lanternes-lampions et tissus aux motifs kimono, les effluves de gingembre, de fleurs de cerisier, de lotus, de néroli et de vétiver créent une atmosphère propice à la relaxation voire à la méditation. Avant les massages à base de produits bio, on sacrifie au rite du Onsen, bain de vapeur. L’immense « soaking tub», sorte de baignoire- jacuzzi en pierre, se prête à merveille à cette initiation de saison – le bain d’hiver à base de gingembre frais rebooste l’esprit et le corps éprouvés par le froid – ou intemporelle au lait de lotus, onctueux, délassant les muscles, chassant les pensées négatives et laissant la peau douce. À la lueur des bougies, on s’immerge dans les volutes de vapeur odorante. Gommage, exfoliation. On respire, transpire, se désintoxique. Puis, dans une eau plus fraîche, on se relaxe, en apesanteur, renaissant littéralement. Prêt à affronter la ville, à partir à l’assaut des musées, des boutiques. De New York tout simplement !

Carnet de bains

Le Shibui est ouvert de 10 h à 21 h. Les équipements sportifs, piscine incluse, à partir de 6 h. Ouvert à la clientèle extérieure. Avant un Onsen et un massage, suivre les cours personnalisés au studio de fitness équipé par Dan Harvey, le coach personnel de Robert de Niro depuis 28 ans. Bain de 30 min à partir de 75 €. Massage d’une heure à partir de 150 €.

The Greenwich

NEW YORK / ETATS UNIS

Typiquement l’hôtel branché, au coeur de Tribeca, quartier mode de New York. Conçu pour et avec Richard De Niro par Ira Drukier et Richard Born, fondateurs de la marque BD Hotels, gérant quelque 25 boutiquehôtels. On est certain d’y croiser quelques célébrités dès le matin au petit-déjeuner dans le salon ressemblant à s’y méprendre à celui d’une maison de famille décorée, comme les chambres d’ailleurs, de bric et de broc venu du monde entier. Outre un excellent restaurant, le vrai plus est sans nul doute le Spa japonais et la piscine installés depuis peu en sous-sol.

CHAMBRES : 88 dont 11 suites et 2 penthouses. Préférer celles dans les étages les plus élevés et donnant sur la rue pour la vue sur les gratte-ciel et la vie du quartier.

PRIX : à partir de 550 €.

TABLE : le célèbre Locanda Verde, « taverne italienne chic » d’Andrew Carmellini’s. L’été, le restaurant prend ses aises sur la rue en terrasse. Petit-déjeuner, thé, drinks, servis dans la Drawning Room, salon réservé aux clients de l’hôtel.

ACTIVITÉS : Spa, piscine, fitness, yoga.

ADRESSE: 377 Greenwich St, New York, NY 10013

Tél. : +1 212-941-8900

WEBSITE: www.thegreenwichhotel.com