Beit Douma : Comme chez soi

Entre mer et montagnes, une escale dans une maison d’hôtes pour voir le Liban autrement.

Un village traditionnel perché à 1000 mètres d’altitude, entouré de champs d’oliviers, un vieux souk, des églises, une charmante place… Beit Douma est l’une de ces maisons traditionnelles du 19ème qui impressionne par sa façade de pierre, ses fenêtres aux triples arcades et ses plafonds voutés. Reprise par Kamal Mouzawak, le fondateur du Souk El Tayeb, marché locavore qui se tient chaque semaine à Beyrouth, la restauration de cette bâtisse participe à la préservation du patrimoine libanais. Une maison à vivre où l’on se sent bien. La décoration mêle le bric et le broc à des objets précieux, des tentures Suzani chinés par le créateur Rabih Kayrouz, des fleurs, des herbes folles, une profusion de pièces poétiques…. Le temps semble suspendu dans cette maison abritant six chambres, un salon bibliothèque, une cuisine, un four à pain traditionnel et des artisanats régionaux. L’occasion de prendre un cours de cuisine ou de bouquiner un livre de la bibliothèque, dehors dans les chaises longues. La cuisine aussi invite au partage : taboulé, labné, zaatar, man’ouché, sirop de rose… La nuit est douce, forcément. Rien n’est laissé au hasard dans ce lieu à découvrir, et retenir !

 

Beit Douma

Douma Main Road Douma

Liban

Tél : + 961 6 520 702.

www.soukeltayeb.com

 

Texte : Caroline Corvaisier – Photos : D.R